Macron n’a pas de temps pour appeler ou recevoir les parents d’Adrien assassiné, mais reçoit la mère d’un terroriste incarcéré au Maroc

post_thumb_default

 

Aussi simple que ça

"Elle espérait une audience, et a été comblée. Arrivée samedi matin devant les grilles du fort de Brégançon, où le couple présidentiel passe ses vacances, la mère de Thomas Gallay, Français condamné en appel à 4 ans de prison au Maroc pour appartenance présumée à une cellule terroriste, a été reçu par Emmanuel et Brigitte Macron pour plaider la cause de son fils, qui clame son innocence".

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Léo C le

    @ Fred.

    Oui mais là, c’est dans le bon sens. C’est la parole d’évangile de la Macronie. La fake-news c’est dans l’autre sens.

  2. Posté par fanny flibustier le

    Je me suis toujours demandée quel intérêt il y a à être reçu par un représentant d’un gouvernement après un drame comme le vivent les parents d’Adrien. Le discours des gouvernements n’est que du flan et n’engage que ceux qui les écoutent; rencontrer un quelconque ponte serait à mes yeux une pure perte de temps. La solution viendra du peuple et non pas par de pseudos politiciens dans leur tour d’ivoire totalement à côté de la réalité.

  3. Posté par fred le

    en france un article d’une radio minimisait les faits. Thomas gallay donnait de l’argent à un homme au maroc. Pour ma part j’avais compris qu’il était pd et payait le jeune homme.
    Entre Hollande qui va voir la pire racaille sur son lit d’hopital (théo) et macron… france risée du monde !

  4. Posté par picsous le

    voyons donc makron n a rien a gagner en recevant les parent d Adrien , faites le cri du billet de 500€ c est autre chose.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.