Mode : en septembre, les femmes noires feront la une des magazines féminins

En septembre, la diversité sera mise à l’honneur dans les pages des magazines anglais, américains et canadiens. Pour leur numéro de rentrée, les plus grands journaux de presse féminine ont décidé de faire poser une femme noire sur leur couverture.

C’est un numéro historique. Pour la première fois depuis l’existence du célèbre magazine de mode, la photographie de la une du Vogue américain a été réalisée par un photographe noir. […] Mais le Vogue américain n’est pas le seul à faire avancer la diversité dans le monde de la presse féminine. En Angleterre, la chanteuse Rihanna est la première femme noire à poser en une du numéro de septembre du Vogue britannique. […]

Dans son interview pour Vogue, Beyoncé s’est exprimée sur ce sujet : « Si les gens qui occupent des postes puissants continuent d’embaucher et de ne choisir que des personnes qui leur ressemblent, qui font comme eux, qui viennent du même quartier, ils ne connaîtront jamais d’autres expériences que la leur. Ils embaucheront les mêmes mannequins, les mêmes artistes, les mêmes acteurs encore et encore, et nous perdrons tous« .

Une déclaration que l’on ne peut qu’admirer et confirmer, quand on voit à quel point nos kiosques français manquent encore de diversité. Il serait temps de prendre exemple sur nos confrères internationaux, non?

Terra Femina

Un commentaire

  1. Posté par Bussy le

    Pas que la mode, ça serait bien qu’une partie des journalistes, présentateurs TV et politiciens cèdent leur place à des noirs !
    En fait, tous ceux qui nous bassinent avec cette diversité devraient demander à être remplacés par des noirs…..
    L’émission ONPC par exemple, Ruquier et Angot remplacés par des noirs !
    On va commencer à se marrer là…..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.