Analyse des réactions hystériques de la presse et de politiciens lors du faux attentat « raciste » d’une athlète noire italienne

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

Analyse des réactions hystériques de la presse et de politiciens lors du faux attentat « raciste » d’une athlète noire italienne

 

 

L’athlète noire Daisy Osakue, membre du parti démocrate (socialiste), ayant déclaré avoir été victime d’un attentat « raciste » après avoir reçu un œuf dans l’œil, le haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés s’est empressé d’intervenir et de déplorer une escalation de la violence « raciste » . On sait que l’enquête de la police a montré qu’il s’agissait d’une plaisanterie stupide de trois jeunes gens, dont le fils d’un politicien du même parti démocrate (socialiste), qui ont aussi lancé des œufs à d’autres personnes. Mais sans attendre, la presse et les politiciens de gauche, le New York Times en tête, avaient multiplié les communiqués vengeurs à l’égard du nouveau gouvernement italien qui leur déplaît. Le site italien affaritaliani.it a dressé une liste des plus stupides commentaires, sur laquelle Renzi arrive en deuxième position après une journaliste américaine « qui défend ceux qui dans le monde sont privés de parole ».

 

http://www.affaritaliani.it/politica/la-fake-su-daisy-osakue-ecco-chi-ha-alimentataanche-sui-giornali-esteri-554370.html?refresh_ce

 

Traduction (Claude Haenggli) : Pour l’œucuménique ex Premier Matteo Renzi, « Daisy Osakua a été sauvagement frappée par de répugnants racistes. Les attaques contre les personnes de couleur différente sont un danger URGENT. C’est une évidence maintenant, que personne ne peut NIER, surtout s’il siège au gouvernement. »

Claude Haenggli, 4.8.2018

 

Un commentaire

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.