Où va la Suisse ?

Frank Leutenegger
Journaliste, retraité RTS,  www.swissguns.ch

Où va la Suisse ?

 

Hier, 1er août à Muttenz, Bâle-Campagne, patriotes, badeaux et simples amateurs d'un moment de détente, se trouvaient dans le parc où Madame Simonetta Sommaruga devait faire son discours.

 

Pour la plupart des participants, tout s'est bien passé. Mais pour d'autres... La police a décidé de prendre au sérieux la sécurité de la conseillère fédérale.

 

Arrivés avec plusieurs camionnettes, les pandores ont procédé à plusieurs interpellations musclées. Des gens se sont retrouvés menottés (avec des liens plastique), entraînés contre un mur, fouillés, interrogés. Dans certains cas, les policiers ont même arraché des hommes et des femmes attablés, pour leur faire subir ce traitement dégradant. Un père de famille a même été emmené, alors que son fils de 6 ans se retrouvait seul. Heureusement, il a pu demander à une connaissance de prendre en charge le gamin. Le porte-parole de la police Adrian Gaugler a expliqué qu'une quinzaine de personnes ont été ainsi contrôlées, car la police avait reçu des informations laissant panser à une action d'extrémistes de droite... ou de gauche, on ne sait pas très bien.

 

Au Pakistan, en Chine, en Turquie depuis quelques temps, on peut concevoir ce genre de zèle policier. Mais en Suisse ? Le jour même où on célèbre notre liberté ? Tous ceux qui ont été mis au courant (les lecteurs du Blick, notamment, ont été choqués. En Suisse romande, aucun média n'a repris l'information.

 

Madame Leuthard, Messieurs Parmelin, Schneider-Ammann, Maurer ou Berset n'ont pas été "protégés"  de la même manière. Ce traitement a, semble-t-il, été réservé à Madame Sommaruga.  Serait-ce que la dame commence à avoir vraiment peur des propriétaires d'armes qu'elle essaye de vendre à l'Union européenne, en faisant appliquer une directive liberticide ?

 

Si c'est le cas, nous devons la rassurer: les propriétaires d'armes de ce pays sont des gens honnêtes, respectueux des lois (plus semble-t-il qu'elle même, quand on voit le comportement des policiers). Ils feront tout leur possible, par un référendum, pour combattre la loi stupide que Madame Sommaruga veut imposer à la Suisse. Mais, physiquement, elle ne risque rien de leur part... à moins que ces extrémistes de gauche... ?

Frank Leutenegger, 2.8.2018

 

Présentation de la loi par Fedpol :

https://www.fedpol.admin.ch/fedpol/fr/home/sicherheit/waffen/aktuell.html

 

Article du Blick sur l'intervenions policière

https://www.blick.ch/news/schweiz/wirbel-um-polizeieinsatz-vor-1-august-rede-von-sommaruga-wir-wurden-wie-tiere-gefilmt-und-gefilzt-id8677691.html

 

Article de Telebasel sur le même sujet

Ärger um Polizeieinsatz bei Rede von Sommaruga

 

 

 

6 commentaires

  1. Posté par anti racaille le

    dans le mur comme en alfrance.

  2. Posté par toyet le

    Je me permet de vous rappeler que le conseil fédéral est de droite, votez mieux la prochaine fois, tous socialistes sauf l’UDC.

  3. Posté par G. Vuilliomenet le

    Vive la dictature à la mode socialiste!
    Si la simonetta n’aime pas la critique, elle ferait mieux de dégager sans demander son reste.

    Apparemment, l’action de la police n’a pas été du goût de tout le monde, et je ne parle pas des mouvements « d’extrême-droite ».

    http://www.20min.ch/schweiz/basel/story/Wollten-Extremisten-Sommaruga-Rede-stoeren–25444597

    Il faut également lire les commentaires. Tout laisse à penser qu’il y a une certaine rage de nos compatriotes contre cette junte, qui ne dit pas son nom, actuellement au pouvoir.

  4. Posté par pepiou le

    Voilà ce qui se passe quand l’antisuisse pousse l’hypocrisie jusqu’à vomir sur la Fête nationale avec des discours déshonnorants : elle fait appel à ses chien de garde, des fois qu’un mouton se montrerait moins docile que le troupeau habituel. Lamentable.

  5. Posté par Socrate@LasVegas le

    Tiens, tiens, simonette a-t-elle commencé à avoir peur? Elle sait donc parfaitement qu’elle est de plus en plus impopulaire puisqu’indigne de sa fonction.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.