Affaire Benalla – Macron sort du silence : « Le seul responsable, c’est moi, qu’ils viennent me chercher » (Vidéo)

Le président s'est exprimé en public pour la première depuis l'irruption de l'affaire Benalla. Devant les parlementaires de la majorité réunis en petit comoité, il dit ressentir les "actes" d'Alexandre Benalla comme une "trahison" mais fustige "la République des fusibles, la République de la haine".

 

Il se dit "seul responsable". Devant des parlementaires de la République en Marche (LaREM) et de la majorité réunis en petit comité à la Maison de l'Amérique Latine à Paris, Emmanuel Macron s'est exprimé pour la première fois depuis le début de l'affaire Benalla. "S'ils cherchent un responsable, le seul responsable, C'est moi et moi seul. C'est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla. C'est moi qui ai confirmé la sanction", a affirmé le Président.

 

Benalla faisait régner la terreur au GSPR

 

 

 

Emmanuel Macron dit avoir ressenti les "actes" d'Alexandre Benalla comme une "déception" et une "trahison". Avant de poursuivre sur sa responsabilité : "Ça n'est pas la République des fusibles, la République de la haine. On ne peut pas être chef par beau temps. S'ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu'ils viennent le chercher. Je réponds au peuple français."

LCI

Nos remerciements à Wilhelm's

16 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

    L’immature-à-sa-môman-brizitte n’est qu’un IMPOSTEUR IRRESPONSABLE se cachant derrière une Constitution qu’il a cherché à détruire en se déclarant intouchable!
    Il n’est simplement pas digne de cette fonction et parjure…IL DOIT ETRE DESTITUE!!!

    Les Français ont cet ultime espoir de « rattrapage » de leur Nation, j’espère (pour eux) qu’ils sauront le saisir au vol…

  2. Posté par Astérix le

    « Qu’ils viennent me chercher  » ! ? c’est qui « ils » ?
    Si on nous laisse entrer à l’Elysée , oui on veut bien aller le chercher !
    Macron n’a pas l’étoffe d’un vrai président
    la France est à la dérive !

  3. Posté par lafronde le

    Cette affaire nuit au Président en diminuant son crédit, son autorité, donc aussi son pouvoir de nuisance, et là c’est une bonne nouvelle pour la France. Car les desseins de Macron c’est l’invasion migratoire, le multi-culturalisme, et le vivre ensemble forcé et à nos frais !

    La Présidence, depuis qu’elle est servie par des politiciens démagogues (notre budget est en déficit permanent depuis 1981) est devenue un vecteur du clientélisme, corrupteur de la Démocratie, nuisible au pays. Depuis la synchronisation des échéances électorales nationales, la présidentielle altère (par sa centralisation et sa réduction du débat public) l’expression des suffrages lors des législatives, seule élection validant la Représentation nationale.

    La République française est devenue plébiscitaire, ceci se vérifie par les dépenses électorales remboursées : jusqu’à vingt millions d’€ par candidat présidentiel, de 50 à 80 milliers d’€ pour un candidat à la députation. La Presse française a publié des milliers de sondages sur les présidentielles, et moins d’un dizaine pour les législatives.

    Intox médiatique et aliénation présidentielle ! Centralisation absolue de la République qui interdit tout banc d’essai régional des politiques publiques, et rend stérile l’alternance (on se refile les dettes).

    Macron est un bon stratège politicien, mais l’intelligence ne garanti ni la vertu ni le courage.

  4. Posté par ribellu le

    Si la ballerine est prête à ne plus se planquer derrière les textes , ses gorilles et sa fonction, je suis d’accord pour aller le chercher et on règle ça d’homme à homme : « L’Ordalie » . Il ne risque pas grand chose, il est jeune et moi plus que quinqua . Mais pour accepter ça il faudrait qu’il lui reste au moins une demie c…..e et là, rien n’est moins sûr.

  5. Posté par Marie-France le

    Qu’ils viennent me chercher !
    Il a beau jeu de prendre tout sur lui, de s’accuser.. Rien de courageux ladedans puisqu’il sait très bien que la Constitution protègejuridiquement un président de la République en fonction.. Ainsi , en s’accusant..il estime que l’affaire est close… circulez il n’y a plus rien à voir !Ses propos devant seulement ses fans , sont en réalité une provocation, un réel mépris envers les parlementaires de l’opposition et donc à travers eux des Français… »allez, allez..essayez de venir me chercher.. je suis à l’abri sous le parapluie de la Constitution !!!
    Faut espérer que l’opposition tous partis confondus n’en reste pas là.. mais on se souvient de Chirac président dans le colimateur de la justice à propos des emplois fictifs de la ville de Paris lorsqu’il en était maire… ça avait fait pchiiiit..A moins que les Français eux-mêmes se réveillent.. mais rien n’est moins sûr…ils sont à la plage

  6. Posté par Sancenay le

    Quand le vice devient vertu…Cela aurait pu inspirer une fable de La Fontaine.
    Certes méthodes barbouzes existaient auparavant.Mais il était à priori au moins recommandé de faire preuve de discrétion ,sans pour autant éviter quelques notables dérapages gaulliens notamment.
    Mais désormais c’est « open bar » .La Terreur a décidément de beaux jours devant elle.
    Vive la révolution.. »En marche », forcée !

  7. Posté par faune a part le

    dans ce cas la , foutez le camp!!!! vous êtes le pire des présidents…. je ne l invente pas ça se voit pauvre taré .

  8. Posté par robin des bois le

    il va a l échafaud ? la sentence c est quand et ou ? ça passe a la télé et a quelle heure , c est pas normal ne le tuez pas il est malade regardez le, il est comme le pognon complètement dingue , il est peut être musulman consanguin il faut l interner le plus vite possible car il est capable de tout …. même décimer les pauvres .

    Le professeur Adriano Segatori est un psychiatre et psychothérapeute italien. Son analyse du profil d’Emmanuel Macron, basée notamment sur sa biographie et ses images de campagne, le pousse à conclure, de manière très argumentée : « Macron est un psychopathe qui travaille uniquement pour lui- même ,,,,,,,, professeur vous avez vu juste (vidéo a voir sur YouTube) .

  9. Posté par UnOurs le

    Et personne n’essaie de savoir si la lenteur suspecte de l’intervention des forces de l’ordre au Bataclan n’aurait pas son origine dans ce « noyautage » au plus au niveau de l’Etat ?
    Franchement, ça me laisse sur le c*l que cette question ne soit pas posée !

  10. Posté par miranda le

    Un bouquin paru sur Hollande s’intitulait : « un président ne devrait pas dire ça ».
    Mais avec Mr Macron, le bouquin de son séjour à l’Elysée pourrait s’intituler « Il n’est pas interdit qu’un président la ferme, en toutes circonstances ».

  11. Posté par Takavoir le

    La République se voulait en marche…. la DEMACRONISATION… elle court !!!

  12. Posté par fabiola le

    Autant de temps pour préparer un mini discours devant un mini comité, et pour dire ça ? Conseillé par une bande de psychopathes tordus, pervers et manipulateurs comme lui. Lahcene Benahlia faisait régner la terreur ??? Aie aie aie, le monde est mort, mais court toujours.

  13. Posté par Bussy le

    « Qu’ils viennent me chercher »…… t’ar ta gueule à la récré !!!!

  14. Posté par Zéromino le

    Mais ,Meussieu,si vous considérez que M.Benalla vous a trahi ,vous oubliez que vous en êtes la raison car vous êtes bien un modèle en matière de trahison .Puis-je vous rappelez votre attitude dans un gouvernement socialiste d’il n’y a pas si longtemps dans lequel un M. Hollande vous avait offert un siège? Puis-je vous rappelez la vente d’Alsthom aux américains ?Puis-je vous rappelez l’officialisation de l’ « Humoriste  » Bellatar ,celui qui vous surnomme son « frère  » ,celui là même qui considère que les blancs de plus 66 ans sont à èliminer » (pas violemment ,c’est vrai ) ,puis -je vous rappelez qu’un de vos députés est toujours député après avoir agressé un député socialiste, puis-je vous rappelez ce que vous avez fait aux transporteurs francais en excluant le TRANSPORT des règles soumises aux travailleurs détachés en Europe ? Et surtout puis-je vous rappelez votre discours en Algérie dans lequel vous considériez que la colonisation de ce pays avait été un crime contre l’Humanité en  » oubliant  » de rappelez les atrocités commises par le FLN envers les pieds-noirs ,les algériens eux mêmes et le massacre contre les Harkis (mais il est vrai que vous n’êtiez pas encore élu et prétendre que celà faisait parti de votre campagne électorale serait malvenu de ma part ) …Donc ne soyez pas décu ,vous êtes un bon MAÎTRE …(je suis désolé je n’ai pas de cédille )

  15. Posté par Vautrin le

    « Qu’ils viennent le chercher » CHICHE ! Le chanoine de Latran provoque le Peuple, il se croit tout-puissant. Mais ce ne sont que des rodomontades venues d’un coquebin fabriqué par les monopoles financiers et les MDM (moyens de diffusion de masse, pour ne plus employer le charabia américain).

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.