Ouganda : l’agressivité de la minorité musulmane

Cenator : Ceci n’est qu’un petit exemple de ce qui se passe en Ouganda… et ailleurs.

******

Pasteur assommé par un jet de pierre après avoir dit que Jésus est le Fils de Dieu

Un pasteur avait organisé en juin une campagne d’évangélisation de deux semaines, avec des débats sur le Coran et la Bible, sur la Trinité et sur Jésus en tant que Fils de Dieu. Ce dernier sujet n’a pas eu l’heur de plaire aux musulmans, qui ont commencé à lui jeter des pierres aux cris de « Allah akbar ».

Une grosse pierre l’a touché au front et il a perdu connaissance. Des pierres ont également blessé trois autres pasteurs sur l’estrade.

Le pasteur a déjà été attaqué par des musulmans à plusieurs reprises au cours de débats. Le journal local et la radio locale l’ont accusé de manquer de respect envers l’islam, accusations que le pasteur réfute comme mensongères et calomnieuses. [Réd. : Mais dans la culture musulmane, les mots prennent un autre sens. Contester le moindre dogme de l’islam, c’est déjà une offense.]

Les problèmes ont commencé en avril, quand les musulmans de la région ont remarqué un certain nombre de conversions au christianisme. Le pasteur a reçu des menaces de mort.

Bien qu’ils soient majoritaires en Ouganda, les chrétiens sont la cible de graves agressions de la part de la minorité musulmane. Celles-ci visent surtout les surtout les musulmans convertis au christianisme.

Article entier : Christian Post – Pastor Beaten Unconscious by Uganda Muslims After Saying That Jesus Is the Son of God

7 commentaires

  1. Posté par jim-alain droz-dit-busset le

    La honte est de constater que la majorite des fiotes parmi nos cons-citoyens ne savent ou ne desirent pas savoir que la majorite des africains qui arrivent sur nos sols sont aussi des consanguins-musulmans , desole de devoir le specifier …..

  2. Posté par In nomine patri.... le

    Qu’attendent les Chrétiens, qui sont plus nombreux que les muzz, pour réagir en agissant comme ceux qui veulent imposer leur doctrine de merde, donc en les attaquant systématiquement. On peut très bien lancer des cailloux, au nom Père, du Fils et du St Esprit…

  3. Posté par Anna le

    @ Isabelle Melet : je dois vous dire que vous êtes malheureusement pour vous, totalement à côté de la plaque : l’islam n’est pas mal interprété par les islamiste, il est simplement appliqué dans son ensemble par les islamistes. La Bible ne dit pas « si tu rajoutes, tu rajoutes des malheurs, et si tu enlèves tu enlèves des bénédictions ». D’où sortez-vous ces sornettes ? De quel livre de la Bible? Quels versets ? Sortez-vous ceci d’une fausse Bible vendue dans les pays musulmans pour dénaturer le christianisme ? Je doute d’ailleurs que vous soyiez réellement « Isabelle Melet », car pour dire de telles bêtises il faut avoir été conditionné par….vous savez qui.

  4. Posté par Jean-Francois Morf le

    Dieu et Christ et le Saint Esprit contre Satan et AntiChrist et le mauvais esprit.
    Ceux qui obéissent au terroriste menteur AntiChrist=Mahomet tuent les chrétiens.
    Ceux qui obéissent à Satan=Allah le menteur tuent les chrétiens.
    Dieu sauve, Allah tue.
    Allah est unique, intolérant, menteur, manipulateur: il déteste Dieu et Christ.

  5. Posté par Isabelle Melet le

    L’Islam est mal interprété et les extrémistes l’utilise comme excuse pour persécuter les chrétiens alors que le Coran est tronqué la Bible dit: si tu rajoutes – tu t’ajoutes des malheurs et si tu enlèves tu t’enlèves des bénédictions ☝🏻🙏🏼

  6. Posté par Charles M. le

    Là où il y a des Muslims il y a des problèmes. Toujours. Et après ça se plaint d’être stigmatisé…

  7. Posté par Léo C le

    Partout où ils se trouvent le scenario est identique.

    l’islam, ce sont les Ténèbres. Le Mal biblique, absolu.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.