3 commentaires

  1. Posté par Blocus le

    Michel Onfray : «À chaque moment pénible de ma vie, Marc-Aurèle était près de moi»
    – Victime d’un AVC au mois de janvier, Michel Onfray s’est réfugié dans Les Penséesde Marc Aurèle pour surmonter l’inquiétude et la douleur. Le philosophe stoïcien l’accompagne depuis toujours dans les moments pénibles de son existence. «Je l’avais dans la poche de mon treillis au service militaire, je l’ai eu dans les hôpitaux, où je suis allé bien souvent pendant les treize années du cancer de ma compagne», confie-t-il

    Vous avez confié être revenu à Marc-Aurèle après votre AVC en début d’année. L’empereur, qui souffrait d’un cancer de l’estomac, expliquait comment il fallait se tenir face à la douleur. Cette lecture vous a-t-elle aidé à faire face à votre propre douleur?

    Oui, bien sûr, car je connais l’effet thérapeutique de Marc-Aurèle depuis longtemps – en fait depuis que je l’ai lu quand j’étais à l’université de Caen. A chaque moment pénible de ma vie, ses Pensées se sont trouvées près de moi: je les avais dans la poche de mon treillis au service militaire dans l’infanterie de marine, je l’avais sur mon lit d’hôpital il y a quelques mois pour cet AVC, je l’ai eu dans les hôpitaux, où je suis allé bien souvent pendant les treize années du cancer de ma compagne qui en est décédée il va y avoir cinq ans dans quelques jours.[…]
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/07/20/31003-20180720ARTFIG00016-michel-onfray-chaque-moment-penible-de-ma-vie-marc-aurele-etait-pres-de-moi.php

  2. Posté par Fleeps le

    Merveilleux……merci!

  3. Posté par pierre frankenhauser le

    Gouverner avec stoïcisme, avec sa raison, avec le sens de l’Histoire, et non avec ses émotions, dans l’immédiateté, sous la pression des merdias, de l’UERSS et des ONG, voilà sur quoi devraient méditer nos politiciens, et surtout nos politiciennes en ce qui concerne les émotions. Vu l’importance des enjeux, une personne trop émotive devrait être interdite de faire de la politique.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.