4 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Voila un Japonais qui a bien digéré son intégration et gagné ses lettres de noblesse du vivre en harmonie et non dans la sauvagerie du vivre ensemble. Tout ce qu’il dit est très clair l’Europe des sectes, de Macron à Merkel en passant par Sommaruga, Juncker etc. et même le Vatican de Bergolio violent sciemment les lois du droit d’asile, bidouillées arbitrairement pour imposer l’immigration de masse. Ce faisant ils trahissent et sacrifient le dessein multi-millénaire de la volonté divine où chaque espèce est adaptée à son lieu de naissance et peu sans trop de difficultés tendre vers son développement harmonieux et des objectifs audacieux, impossibles à atteindre dans l’Etat de sauvagerie institutionnalisé par. l’Europe U€RSS. Celle-ci n’est qu’un avatar de l’ex empire soviétique avec ses dogmes totalitaires et va jusqu’à utiliser le vocabulaire de ses origines idéologiques avec ses commissaires politiques. Ce qui confirme gravement son noyautage par des crypto-communistes.

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    Ce monsieur dégage une impression de clareté et de clairvoyance à l’exact opposé de nos politiciens ue-kollabos!!!

  3. Posté par Socrate@LasVegas le

    Très bonne interview!
    Il faut une initiative populaire contre la signature par la Suisse de ce pacte mondial de la migration, visant purement et simplement à nous pousser dans le chaos! L’onu + ue sont les assassins de nos vies, ni plus, ni moins et se servent de la complicité de nos dirigeants collabos pour légaliser l’illégal!!
    C’est une énorme machination que seuls les citoyens peuvent stopper!

  4. Posté par John Simpson le

    Excellent ce Okamura. Le débat sur l’immigration est bien plus libre en Europe centrale que chez nous!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.