Allemagne : on ne peut plus promener son chien tranquille

Mardi après-midi, une femme de Marl (Allemagne) promenait son chien dans le parc naturel de la Haard. Alors que le chien avait disparu un instant dans les buissons, un homme en VTT s’est approché, l’a jetée à terre et l’a menacée d’un couteau. Le chien est revenu et a mordu l’agresseur, qui s’est enfui sur son vélo.

Signalement : homme milieu vingtaine, peau sombre […], s’exprime dans un mauvais anglais […].

Source : Radio Vest – Hund beißt bewaffneten Angreifer in Marl

11 commentaires

  1. Posté par bonardo le

    La solution est simple Un Doberman fera très bien l`affaire .

  2. Posté par Nicole le

    Je suis d’avis de renvoyer tous ces foncés chez eux, tout était bien plus sûr avant…. je vois beaucoup plus de points négatifs que de positifs avec ces gens là.

  3. Posté par Michel Vasionchi le

    La liberté du peuple est remise chaque jour en question de partout en Europe
    ..la Merkel à sonner la course à la décadence …!

  4. Posté par JeanDa le

    Il faut pourtant bien reconnaître que SE PROMENER SEULE, NON VOILÉE A MIDI DANS UN PARC PUBLIC c’est une sacrée provocation !
    … non ? …

  5. Posté par pierre frankenhauser le

    Selon l’article ci-dessous, le chien n’est plus en odeur decsainteté avec les muzz:
    http://mashable.france24.com/monde/20170727-chiens-islam-coran-mahomet-histoire

    « En réalité, si le chien est aujourd’hui considéré dans le droit musulman comme impropre, c’est bien parce qu’une rupture marquante dans les rapports entre les populations musulmanes et la race canine a eu lieu. « Il y a environ deux cents ans, des idées reçues sur la contagion ont commencé à émerger », explique Alan Mikhail. À peu près au même moment dans le monde, un lien entre les pires épidémies et la proximité des cimetières, des déchets et des eaux stagnantes a été enfin établi. Ces trois « facteurs à risques » ont alors été déplacés à la périphérie des villes, ostracisant du même coup les chiens, habitués à se nourrir dans les poubelles.

    Plus d’ordures, plus de rôle auprès de l’homme. Pire, à partir du moment où une corrélation entre les déchets, repas des chiens, et les maladies a été faite, les chiens sont devenus eux-mêmes des vecteurs de microbes et autres germes dans l’esprit collectif. Une réputation qui leur colle encore aux poils… »

    Il serait temps que les muzz mettent à jour leur logiciel de pensée. Le chien infiniment moins néfaste pour l’humanité que certains de leur correligionnaires.

  6. Posté par GrosToutou le

    Le chien a mordu, bien fait ! L’Africain a fui, car les muzz ont en général peur des chiens qui sont considérés impurs, comme les porcs et quelques autre animaux, qu’Allah n’a probablement pas créés. Connaissez-vous le film : »dressé pour tuer » ? C’est très mauvais, ça passe ce soir sur Paramount Channel. Il s’agit d’un bon gros chien sympa, mais qui se transforme en furie lorsqu’il aperçoit un Noir et l’attaque pour le tuer. Voilà un compagnon idéal les dames qui se promènent seules.

  7. Posté par sitting bull le

    Elle est pas belle l immigration HEIN !

  8. Posté par Tommy le

    J’ai lu AUJOURD’HUI un communiqué relatant une agression sur une femme dans une ville d’ Allemagne. Hélas, je ne puis la retrouver…la communication, donc.

    On cite  » un homme à la peau bronzée, ….PROBABLEMENT ORIGINAIRE D’ EUROPE DE L’ OUEST OU DU NORD »….
    Je sais que l’été est ensoleillé cette année en Scandinavie…..

  9. Posté par anti racaille le

    il faut organiser des milices , un justicier dans la ville film avec Charles Bronson a voir absolument.

  10. Posté par Apocalypse Now le

    les allemands vont regretter les années 40 le couple merckron n aime ni l Allemagne ni la (france) la vraie.

  11. Posté par kitty le

    En fait, c’est : on ne peut plus se promener avec ou sans chien !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.