Pourquoi tant de haine des Européens envers Trump ?

Pourquoi les politiciens européens protestent-ils tant contre Trump ?

Interview de Jean Patrick Grumberg, journaliste français expatrié aux Etats-Unis, par DemoCast.TV, à l’occasion du 14 juillet :

Question : Quel problème les Européens (l’Union européenne et même l’Angleterre) ont-ils avec Trump ?

Réponse : Les Français sont 100% anti-Trump, anti-capitalisme, anti-tout ce qu’il représente. Défendre son propre pays, c’est quelque chose qu’ils détestent.

Trump demande aux Européens de payer leur juste part pour l’OTAN. C’est-à-dire de prendre une partie de l’argent dévolu au socialisme pour le consacrer à leur propre défense. Ils ne veulent pas : ils veulent dire : nous ne sommes pas en guerre, nous sommes pacifistes, et en même temps ils ne veulent pas quitter l’OTAN, ils ne veulent pas que l’Amérique arrête de les défendre. Trump leur met le nez dans leur contradiction.

Trump lie cela aux accords commerciaux et douaniers. Les Européens taxent fortement les produits américains, les Américains taxent peu les produits européens : Trump le leur dit, et ça ne leur plaît pas. Trump leur a proposé zéro taxe de part et d’autre, mais personne n’en parle, parce que les Européens veulent gader leurs taxes.

Q : Les Européens cherchent à contourner les sanctions contre l’Iran, ils veulent continuer à gagner de l’argent avec l’Iran et tout en sachant que l’Iran prépare des armes de destruction massive qui pourraient servir contre l’Europe.

R : C’est comme pour la Russie. Au sommet de l’OTAN, Trump a dit aux Européens : Vous dites que vous appliquez les sanctions contre la Russie, mais vous commercez avec eux et construisez un gazoduc pour leur envoyer des dollars.

Les Européens ne sentent pas le danger de la nucléarisation de l’Iran. Le grand Satan, c’est l’Amérique : ça ne les concerne pas. Le petit Satan, c’est Israël : ils seraient contents s’il y avait un second génocide où ils auraient les mains propres.

Q : Pourtant l’Iran ne fait pas mystère de vouloir exporter la révolution islamique, notamment en Europe par le biais de migrants.

R : Dieu (sic) est dans les détails. D’une part, les Européens ont peur, donc ils se soumettent, c’est leur mentalité. D’autre part, ils s’en fichent La plupart des dirigeants européens n’ont pas d’enfants, Trump si. Cela fait une différence, au moins inconsciemment.

L’économie européenne se porte mal : ils rêvent du marché iranien, et Trump les en prive. Mais ils ne disent pas cela : ils accusent l’Amérique de faire la guerre pour le marché, pour le pétrole, tandis qu’eux sont parfaits.

Q : Est-ce que l’Iran corrompt les politiciens européens ?

R : Peut-être.

Q : Presque toutes les TV américaines présentent Trump comme un méchant parce qu’il restreint l’immigration des pays musulmans qui ne sont pas capables de fournir un contrôle suffisant de leurs ressortissants. Que conseillez-vous aux téléspectateurs américains qui n’ont pas l’occasion d’entendre un autre point de vue ?

R : Aujourd’hui, avec Internet, on n’a pas d’excuse.

Résumé Cenator pour LesObservateurs.ch

11 commentaires

  1. Posté par Lucie le

    En tout cas, Trump a eu bien raison de retourner sa veste sur l’immigration musulmane. A dire aussi que l’ONU veut desarmer tous les citoyens americains (vu dans une autre publicaton)
    DESTRUCTION DES ÉGLISES
    Par Jim Kouri – Le 16 juillet 2018

    Les marxistes américains travaillent pour détruire les églises chrétiennes en Amérique.

    Il n’a pas fallu longtemps au Parti Démocrate et à la majorité des porteurs d’eau pour critiquer le choix du juge Brett Kavanaugh par Donald Trump comme candidat au poste de juge associé à la Cour Suprême des États-Unis. En fait, cela n’avait pas d’importance pour les politiciens gauchistes, les activistes et les propagandistes qui étaient sélectionnés. Le fait que les sélections de Donald Trump soient pro-vie étant donné qu’ils sont chrétiens ou catholiques est suffisant pour que ces menteurs gauchistes remettent en question leurs qualifications en tant que juristes honnêtes.

    Cette tactique anti-chrétienne pour arrêter un disciple de Jésus-Christ va à l’encontre de la logique puisque ces mêmes gauchistes n’oseraient pas utiliser la religion de quelqu’un pratiquant l’Islam ou les religions hindoues.

    Selon l’analyste du renseignement, le Dr Lyle Rapacki, tout au long de l’histoire de l’humanité, chaque fois qu’un tyran ou un mouvement politique ou philosophique démoniaque se produisait, les forces sinistres mettaient l’accent sur l’église et la famille. (…)

    http://pleinsfeux.org/destruction-des-eglises/

  2. Posté par pépé le moko le

    Pour ceux qui ne le savent pas, Trump est rétribué a hauteur d’ un dollar par année !
    Le Trump, 72 ans, multimilliardaire qui pourrait couler des jours heureux entres call girls, iles paradisiaques, yachts et autres plaisirs va s’emmerder a la tete de la plus puissante nation du monde et sachant la haine irraisonnée qu’il suscite je pense que pour lui c’est un sacerdoce !Rien que pour cela il mérite une forme de respect !

  3. Posté par Gagu le

    Tillaume Guell
    « pour Macron, l’argent c’est sale » ? Vous n’avez sans doute jamais écouté un discours de Macron si vous pensez ça. Si y a bien une chose qu’il faut lui reconnaître, c’est son rapport décomplexé à l’argent, surtout dans un pays comme la France.

  4. Posté par Tillaume Guell le

    L’Europe fait pitié, car elle est soumise à la gauche qui fait du chantage moral et prend le dessus dans tous les domaines : pro-immigrationniste multi-ethnique, antimilitariste ou armée minimale, pro-islamiste ou en tout cas très arrangeante avec les salafistes, anti-capitaliste (pour Macron, l’argent c’est sale), droits de l’hommiste, mondialiste et universaliste, etc. Quand on est comme ça, c’est très difficile de s’entendre avec Trump, Poutine ou Xi Jinping qui sont très carrés et défendent leur pays avec plus de convictions. Les européens sont complexés (à lire le livre de A. Del Valle) et se sentent coupables de leur passé. Il faudrait des politiciens plus réalistes et moins idéalistes pour nous gouverner.

  5. Posté par gaston Siebesiech le

    Frustration! Trump avance pas toujours à notre goût, mais il avance! Alors que Mavron et co tournent en rond!

  6. Posté par Cmoi le

    L’Europe critique les américains mais qu’est-ce qu’elle les imite ..! 🙂

  7. Posté par anti racaille le

    alfrancais, prenez l exemple sur Trump car c est un bon président ou poutine avec eux vous avez une petite chance de retrouver la France , bande de crétins bobos cocos socialauds collabos .

  8. Posté par Michel Vasionchi le

    Les européens …découvrent tardivement … que les américains en grande majorité ,sont des européens qui ,n’ont pas voulu revenir au pays……;-)

  9. Posté par Hervé le

    L’Europe est essentiellement socialiste, obsédée par une vision utopique de la société. Mais le socialisme n’est rien d’autre que la soumission des masses au petit nombre qui sait tout mieux que tout le monde, ils ne supportent pas qu’on défie leur idéologie. Et comme ils n’ont pas d’arguments, ils ne savent réagir que par l’oppression sociale et physique.

  10. Posté par Elsaesser le

    Excellent dessin avec Donald Trump en Manneken-pis urinant sur les moukères may et merdkel. Ha ha ha !

  11. Posté par meulien le

    vous revez sur le poids de l’iran. Cela me fait penser a l’irac de saddam

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.