Russie : la dédollarisation est en marche – Charles Gave

 

 

Planetes360,  le 12 juil. 2018

La Russie a vendu en avril la moitié de ses obligations du Trésor américain dont le montant s'élevait à 47,5 milliards de dollars. La Russie est en train de se débarrasser massivement de ses obligations d’état américaines. Pourquoi ? Que fait la Russie de toutes ces sommes ? Ce mouvement de vente massif de bons du Trésor américain est-il de nature à déclencher des problèmes sur les marchés obligataires ?

Voir aussi: https://lesobservateurs.ch/2018/06/07/dedollarisation-lafrique-veut-plus-de-yuans/

La dédollarisation s’accélère : la Russie lance une alternative au réseau SWIFT reliant 91 entités

2 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

    Et dire que la BNS a revendu l’or du Souverain suisse à un cours peu favorable…pour acheter des actifs pourris de l’ue…
    …Ou comment, avec une seule balle, nos « stratèges » mondialistes pro-ue ont réussi à nous flinguer les 2 pieds!

  2. Posté par Vautrin le

    J’espère que c’est bien ainsi que les choses se passent.
    Le Gold Exchange Standard et les accords de Breton Woods ont mis en place la tyrannie du dollar sur une partie d’un monde divisé par la guerre froide. Mais nous savons que les crises financières à répétition font du dollar une monnaie de singe. De là la décision impérialiste d’appliquer le « droit » tordu des yankees sur toutes les transactions en monnaie de singe. La Russie et la Chine agissent sagement : retour progressif à l’étalon-or, gage de stabilité monétaire. Pour mémoire, le Franc Germinal, établi sous Bonaparte, adossé à l’or, n’a pas changé de valeur jusqu’en 1914. Le cours forcé de la monnaie papier -monnaie de singe tout comme la monnaie « numérique »- a engendré l’inflation et de terribles catastrophes. Il est grand temps de revenir à la raison ! Et que l’impérialisme yankee cesse, dans un monde redevenu multipolaire (on ne peut que s’en réjouir).

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.