Cologne : une femme tente de mettre le feu dans le métro. Elle aurait crié « Allah Akbar » selon les témoins.

Grande agitation lundi après-midi à l’Ebertplatz : Vers 15h30, une femme de 33 ans a sorti une bombe aérosol de ses bagages et a pulvérisé le contenu devant un briquet. « Il y avait un incendie dans la rame du métro », a déclaré un porte-parole de la police. Selon les témoins, l'auteur aurait crié « Allahu Akbar », a rapporté la police.

Les agents de sécurité sont intervenus. Il n’y a pas eu de victimes dans l’incident. Cependant, plusieurs passagers apeurés ont quitté le train précipitamment.

(…)

La police exclut le motif de l'attaque terroriste.

Source Source2

2 commentaires

  1. Posté par Colonel Jeanrenaud le

    Un aérosol ne peut pas provoquer un incendie à lui tout seul, si l’on ne maintient pas le bouton-poussoir. Cela donne largement le temps aux passagers d’intervenir pour neutraliser cette infâme pétasse en lui bottant le train ou nom d’Allah.

  2. Posté par Frère Dominique le

    Je ne comprends pas le manque de réaction des passagers, qui manifestement mouillent leur culotte de peur. Il est facile d’immobiliser cette femelle imbécile et en plus de lui distribuer quelques bonnes baffes, au nom du Père, du fils et du St Esprit, après lui avoir arraché son voile.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.