Vive les caméras de surveillance. Elles empêchent de cacher l’identité des criminels.

Cenator : La gauche, en Suisse romande, s’oppose farouchement à l’installation de caméras de surveillance, prétextant les libertés individuelles. Bien entendu, ces caméras sont une très bonne protection pour offrir plus de sécurité face à la criminalité, notamment dans une société multiculturelle. Et justement, c'est là que le bât blesse pour les gauchistes. Avec les caméras, il est plus difficile de cacher l’identité des criminels.

******

Birmingham, 1er mai : trois hommes attaquent un passant à coups de poing et de pied. Une fois leur victime à terre, ils lui volent son sac et s’en vont tranquillement, mais l’un d’eux revient lui donner un coup de pied à la tête pour qu’il perde connaissance.

Attention, images violentes :

Grâce aux caméras de surveillance, les voleurs ont été arrêtés dans les minutes qui suivent et ils ont maintenant été condamnés à un total de 14 ans de prison.

Au centre, l’instigateur de l’agression :

Source et article entier : Police des West Midlands

 

Un commentaire

  1. Posté par Antoine le

    Les partis gôchiasse seraient pour cacher l’identité de leurs protégés … ?
    Voyons réfléchissez un peu, ce sont des personnes éduquées ces docteurs, ingénieurs, avocats, etc …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.