France : une femme assassinée par son compagnon algérien.

Début juin, le corps d’une femme a été retrouvé enterré dans le jardin de son immeuble. Elle avait été tuée d’une dizaine de coups de couteau. Son compagnon, placé en garde à vue mardi, a été mis en examen pour assassinat.

Le suspect, qui avait été placé en garde à vue mardi soir à Alfortville (Val-de-Marne) avant d’être transféré à Limoges le lendemain, « a d’abord donné plusieurs versions des faits, certaines à dormir debout, allant jusqu’à expliquer qu’il n’y était pour rien et que plusieurs personnes avaient tué la victime devant lui », a expliqué le procureur de la République de Limoges, Gilbert Emery, lors d’une conférence de presse.

Mais placé devant l’incohérence de ses propos et confronté aux preuves matérielles avancées par les enquêteurs, l’homme a finalement avoué avoir tué sa compagne, âgée de 35 ans et mère de deux adolescents, avec « un couteau de cuisine » trouvé sur place et disparu depuis.

La victime a été frappée « à l’abdomen à dix reprises » avec ce couteau, a précisé le procureur.

Le suspect, âgé de 29 ans, de nationalité algérienne et vraisemblablement en situation irrégulière, a expliqué qu’il fréquentait la trentenaire, séparée du père de ses enfants, depuis leur rencontre dans un bar plusieurs semaines avant les faits.

« Il indique qu’elle aurait eu une vie dissolue, fréquentant plusieurs compagnons, ce qui lui aurait fait voir rouge », a ajouté le procureur, tout en soulignant que l’homme avait été mis en examen pour « assassinat », c’est-à-dire un meurtre avec préméditation.

(...)

Source

4 commentaires

  1. Posté par stop ou encore le

    c est une bonne leçon , en général ce type de femmes ne valent pas grand choses a force elles vont finir par comprendre …..quoi que.

  2. Posté par Léo C le

    Avec tous les évènements relatés, bien que souvent occultés par les médias de grande diffusion, je ne parviens toujours pas à comprendre comment une femme peut envisager ne serait-ce qu’une relation éphémère avec un muzz.

    C’est prendre bien des risques.

  3. Posté par Apolitique le

    Les torts sont partagés ; lui : c’est culturel ; elle : c’est l’inconscience ; le système : c’est l’idéologie et le goût du lucre .

  4. Posté par Vautrin le

    Voici de qu’il en coûte de fréquenter les clandestins nés en terre d’islam. Mais qu’allait-elle, la malheureuse écervelée, faire en cette galère ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.