Le putsch des ONG

La Hongrie a fait de la maîtrise de sa politique migratoire et du muselage des ONG pro-immigration sa priorité. Ces dernières faisaient la loi en Hongrie comme partout en Europe. D’excellents spécialistes en la matière, dont un service de renseignements, se sont attelés à la réalisation de ce projet.

Lors de la grande invasion migratoire de 2015, alors que ces ONG agissaient impunément depuis la chute du communisme, leurs activités sont devenues visibles aux yeux de tous. L’opposition de gauche soutenait pleinement ces ONG, car celles-ci comme celle-là se nourrissaient de la même idéologie et des mêmes sources financières.

Mais en 2015, toute la presse bien-pensante hongroise a commencé à vaciller lorsque la population a pu exprimer son hostilité envers l’invasion. Le public s’interrogeait au sujet de ces ONG qui étaient derrière l’invasion migratoire et dont les moyens semblaient sans limites. Par exemple, des milliers de repas ont pu être préparés quotidiennement, dans des locaux tenus secrets, au moyen de financements secrets. La nourriture ainsi préparée était souvent jetée par les migrants bénéficiaires. Le comportement exécrable de ces migrants a contribué au fait que les gens ont commencé à s’interroger sur l’étendue de ces réseaux. Les analyses faites par plusieurs politiciens et spécialistes hongrois sont arrivées à une conclusion : un putsch généralisé des ONG pro-immigration, sous le couvert de devoirs humanitaires, a porté celles-ci au pouvoir et mène les peuples européens à un précipice.

Les ONG ont alors perdu leur aura de sainteté ; les activités subversives de Soros, via ses révolutions de couleur, ont été dévoilées. Le peuple hongrois ainsi éclairé a soutenu majoritairement la politique d’Orban et il a voté pour des lois qui obligeaient les ONG à la transparence. Par la suite, par des consultations populaires, le peuple hongrois a pu exprimer son refus de transformer la Hongrie en pays de migration, cela à la suite d’une réflexion collective sans l’entrave du politiquement correct.

Lorsque nous regardons l’état de délabrement moral, spirituel et intellectuel des gouvernements d’Europe occidentale, nous comprenons pourquoi le putsch des ONG a réussi à l’Ouest et échoué à l’Est.

Jadis, après Yalta, le rideau de fer a divisé Europe en deux camps. A l’Est, le totalitarisme et le marxisme abrutissaient la population. A l’Ouest, la population jouissait de la liberté de parole, de l’épanouissement intellectuel et matériel. Il n’y avait aucun mérite à cela pour les uns, ni des raisons de blâmer les autres, c’était « la faute à Yalta ».

Maintenant, la donne s’est inversée en raison de l’invasion migratoire qui s’est déversée en Europe occidentale, invasion que le règne du politiquement correct ne permet pas de stopper.
 L’Occident s’est laissé voler sa liberté, sa culture, ses traditions, ses valeurs au profit des valeurs et des lois que les ONG ont imposé sournoisement. Il s’agit d’un véritable putsch. Les populations occidentales sont conduites à l’abattoir, comme hypnotisées  par l’emprise mentale de la bien-pensance « de gauche ».

Il est vrai que plusieurs pays commencent à se réveiller et à s’opposer aux activités des ONG pro-migrants, qui sont des organisations politiques, l’humanitaire n’étant qu’un prétexte pour avancer masqué.
Mais la présence et la densité de ces organisations sont tellement ancrées dans le tissu social, dans les mœurs, dans la culture imposée par l’establishment bien-pensant, que la méthode hongroise pour s’en libérer nous semble utopique pour la Suisse. En effet, en Suisse la population est droguée quotidiennement par l’agitation du mantra de la tradition humanitaire de la Suisse. Ainsi, au TJ du soir du 28 juin 2018, Manon Schick était interrogée par Rochebin au sujet de la crise migratoire (vidéo ici). Cette interview toxique, un exemple parfait, suffit pour comprendre la torpeur de la population.

Alors que l’Europe se réveille, il y a même une aggravation de la situation en Suisse, aggravation due en grande partie à l’absence de médias d’opposition et à la domination de la pensée gauchiste dans la quasi totalité des médias.

L’opinion publique est manipulée à souhait par le biais des médias et préparée à avaler de nouvelles lois toujours plus favorables à l’invasion en cours.

Par ailleurs, Orban est parfaitement conscient de l’enjeu spirituel nécessaire à la survie de l’Occident ; c’est pourquoi il répète inlassablement que son pays et l’Europe, géographiquement parlant, ont des racines chrétiennes. Il a fait inscrire dans la constitution de son pays que la Hongrie a des racines chrétiennes.
Que ce type d’évidence puisse faire problème et soulever des réticences en dit long sur le degré de dégénérescence atteint par les instances dirigeantes de l’Europe occidentale et… sur la capitulation des « élites » devant un islam engagé à la conquête de l’Europe et du monde.

Cenator, 29 juin 2018

Nous joignons une liste non exhaustive des ONG opérant dans le domaine de l’invasion en Suisse. Il est intéressant de noter que la plupart de ces organisations ont un lien avec les organisations de la gauche.

https://forumasile.org/
https://www.sem.admin.ch/sem/en/home.html
https://www.sosf.ch/de/news/index.html
http://ccsi-fr.ch/fr_FR/ (SOS racisme)
http://agora-asile.ch/
http://www.stopexclusion.ch/
http://droit-de-rester.blogspot.com/
https://csp.ch/vaud/prestations/migration/service-juridique-aide-exiles.php
https://sans-papiers-vd.ch/
https://renverse.co/+-Outrage-Collectif-+
http://www.desobeissons.ch/ (Collectif R)
http://droit-de-rester.blogspot.com/
http://sosasile-vaud.blogspot.com/
http://www.migreurop.org/
http://www.droitderester.ch/
https://asile.ch/ (Vivre Ensemble)
https://odae-romand.ch/ (Observatoire romand du droit d’asile et des étrangers)
https://migraction.noblogs.org/sample-page/
https://espaceautogere.squat.net/gar.htm
https://coordination-asile-ge.ch/
http://www.stopexclusion.ch/
http://www.elisa.ch/ (soutien et défense juridique)
http://www.stoprenvoi.ch/index2.php
http://www.ssiss.ch/
https://www.amnesty.ch/fr/themes/asile-et-migrations
http://www.asylumineurope.org/
https://www.hrw.org/fr/europe/central-asia/suisse
https://www.migrationpolicy.org/
https://www.osar.ch/droit-dasile.html
https://www.amnesty.ch/fr
http://www.unhcr.org/
http://www.eglisemigrationvd.com/
http://www.caritas.ch/fr/accueil/
https://www.armeedusalut.ch/
https://www.eper.ch/
http://www.refworld.org/
https://missingmigrants.iom.int/region/mediterranean
http://www.sans-papiers.ch/index.php?id=89&no_cache=1&L=2
https://www.humanrights.ch/fr
https://eag-ge.ch/  (Ensemble à Gauche)

8 commentaires

  1. Posté par Heradote le

    A quand une loi obligeant les ONG à publier leur comptabilité ? Y a-t-il de l’argent public ? Combien ? Pourquoi ? Au nom de la transparence dont on nous rebat les oreilles dans d’autres circonstances.

  2. Posté par JeanDa le

    Dans la vidéo proposée par l’article : https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/manon-schick-une-pratique-qui-va-a-lencontre-de-la-convention-europeenne-des-droits-de-lhomme-?id=9682282
    Maisnon Chique : « On ne peut pas imposer ceci à des enfants, SURTOUT PAS A DES ENFANTS DE MIGRANTS »
    Evidemment, pour les nôtres ça ne compte pas, de le même manière que nous ne comptons pas ,… enfin, juste bons pour payer la facture astronomique de l’invasion …

    Par ailleurs, ce qui est intéressant, c’est que la RTS, soucieuse d’informer ses auditeurs de manière objective, a ensuite donné la parole à un représentant UDC qui a pu démonter pièce-par-pièce le discours de Maisnon Chique.
    Malheureusement cela a été coupé par mégarde au montage … l’employé fautif a été réprimandé et privé de croissant au café du lendemain.

  3. Posté par Antoine le

    ONG = complices des passeurs et traite d’êtres humains.
    Fiances : c’est d’une obscurité totale !!
    Soros est probablement la derrière.
    Exigeons que les comptes des ONG soient publiées.
    Si elles ne le sont PAS, interdiction de cette ONG de pratiquer sur notre sol national.

  4. Posté par Cenator le

    À la RTS, le défilé des ONG est quasi quotidien.
    Par exemple, au Forum du 29 juin, un représentant de Human Rights Watch de Paris est interviewé au sujet des djihadistes « suissesses » détenues par les Kurdes de Syrie (https://lesobservateurs.ch/2018/06/30/trois-djihadistes-suisses-retenues-en-syrie/ ) ;
    Voyageuses suisses du djihad internées en Syrie: interview de Nadim Houry
    https://www.rts.ch/play/radio/emission/forum?id=1784426
    Puis c’est une représentante de Terre des Hommes Suisse qui donne son avis sur la détention de requérants mineurs :
    La détention administrative de requérants mineurs dénoncée par une commission
    https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/la-detention-administrative-de-requerants-mineurs-denoncee-par-une-commission?id=9663935
    Une heure plus tard, c’est Manon Schick qui passe à la télévision sur le même sujet :
    https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/migrants-en-suisse-des-mineurs-de-moins-de-15-ans-sont-places-en-detention-administrative-avec-leurs-parents?id=9682280
    Le lendemain, reportage à Vintimille, la ville italienne où sont bloqués les migrants qui veulent se rendre en France ou en Angleterre. Interlocuteurs privilégiés : des membres de l’association « française » (et anglaise) Kesha Niya (qui sert des repas à ceux qui ne veulent pas aller au centre de la Croix-Rouge de peur d’être enregistrés) puis de la CIMAD et d’INTERSOS :
    https://www.rts.ch/play/radio/le-12h30/audio/quinze-minutes-crise-migratoire-vintimille-symbole-dune-europe-dans-limpasse?id=9664047

    Les médias créent ainsi la nouvelle classe de politiciens, comme si chaque question politique devrait être examinée du point de vue des ONG.

  5. Posté par Antoine le

    Merci Cenator pour votre analyse.
    La Hongrie nous montre la voie à suivre !
    – Interdire les ONG immigrationnistes financées par Soros sur notre sol national.
    Arrêter et juger les gouvernements félons !

  6. Posté par G. Vuilliomenet le

    Ces ONG qui veulent nous imposer l’immigration massive de personnes au us et coutumes très souvent s’opposant aux nôtres sont juste les

    NEO-NEGRIERS

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.