TF1: la crise migratoire est derrière nous!

Europe 1, vidéo 3:18 minutes

Les chef d'Etat européens seront réunis ce dimanche à Bruxelles pour discuter des enjeux migratoires. Depuis quelques semaines, cette question est source de tensions entre les différents pays. Selon Yves Bertoncini, président du Mouvement Européen-France et ancien directeur de l'institut Jacques Delors, cette crise est, avant tout, politique.

2 commentaires

  1. Posté par stop ou encore le

    ah bon !!!! bande de jounalopes , encore des mensonges retournez vous et vous êtes du bon coté bonde de nazes radio de merde.

  2. Posté par Antoine le

    Bla bla de journaleux !
    La problématique de l’immigration n’est pas résolue :
    – Ils continuent de débarquer en Espagne !
    Référence :
    https://lesobservateurs.ch/2018/06/23/espagne-plus-de-750-migrants-secourus-en-mer-samedi/
    – Ce sont des migrants économiques NON formés
    – Des pays européens de l’UE s’oppose aux quotas imposés par Mme Merkel la bolchévik et l’arrogant M. Micron
    Référence:
    https://lesobservateurs.ch/2018/06/24/macron-veut-sanctionner-les-pays-de-lue-qui-refusent-les-migrants/
    – Le groupe Visegrad a boycotté ce sommet
    – Le groupe Visegrad s’oppose à l’immigration
    – Les gouvernements veulent créer des  »hot spot » camps de rétention sur le sol africain; les pays concernés ne sont pas consultés …
    Dénonçons les accords de Schengen, rétablissons les contrôles effectifs aux frontières et les visas.
    La crise entre M. Micron et les autres pays est peut être résolue mais pas le problème de l’immigration !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.