Non aux indemnités de chômage pour les frontaliers – le Comité du parti invite à lancer des initiatives cantonales

post_thumb_default

Communiqué de presse

UDC Suisse, le 22 juin 2018

Non aux indemnités de chômage pour les frontaliers – le Comité du parti invite à lancer des initiatives cantonales

Le Comité du parti UDC Suisse s’est réuni en séance aujourd'hui au Stade de la Maladière à Neuchâtel peu avant le match de football Suisse-Serbie. Sur proposition des sections UDC des cantons de Genève et du Tessin, tous les groupes parlementaires cantonaux seront chargés de lancer des initiatives au parlement afin que la Suisse ne verse pas d’indemnités de chômage aux frontaliers étrangers. Les coûts résultant de l'immigration de masse pour les infrastructures, les assurances sociales, les écoles, etc. sont aujourd'hui déjà beaucoup trop élevés. Il ne serait pas tolérable que les Suisses doivent payer en plus des indemnités de chômage pour les frontaliers. Les étrangers qui ne trouvent pas de travail en Suisse doivent immédiatement quitter le pays. Le Comité du parti a également décidé à l'unanimité de recommander aux citoyennes et citoyens suisses de voter pour la loi qui autorise l'engagement de détectives d'assurance pour combattre les abus sociaux. Enfin, le Bâlois Dominique Steiner a été élu à l'unanimité nouveau secrétaire général de l'UDC Suisse. 

Lorsqu'un des quelque 320 000 frontaliers travaillant en Suisse perd son emploi, les indemnités de chômage ne lui sont pas versées par l'assurance-chômage suisse, mais par son équivalent dans son pays de domicile. Or, les ministres du travail de l'UE viennent de modifier radicalement ce système. A l'avenir, les indemnités ne seraient plus financées par l'assurance du pays de domicile du frontalier, mais par l'Etat dans lequel le frontalier au chômage a travaillé en dernier. Selon le Secrétariat d'Etat à la migration, ce changement de pratique coûtera "plusieurs centaines de millions de francs par an" à la Suisse. Cette extension des prestations sociales offertes aux étrangers encouragera une fois de plus l'immigration de masse que subit la Suisse. Le Comité du parti de l'UDC Suisse attend des groupes parlementaires cantonaux – notamment de ceux des cantons frontaliers – qu'ils lancent des initiatives au parlement pour faire pression sur la Confédération. Celle-ci doit s’exprimer avec fermeté à Bruxelles et refuser de reprendre cette règlementation UE.

Le Comité du parti a, de plus, approuvé aujourd'hui à l'unanimité la révision de la partie générale de la loi sur les assurances sociales. La Cour européenne des droits de l'homme avait en effet constaté dans un jugement que la Suisse n'avait pas de base légale pour permettre l'engagement de dits "détectives sociaux" qui servent à combattre la perception abusive de prestations sociales. Il n'est pas tolérable que d'aucuns perçoivent une rente AI tout simplement parce qu'ils n'ont pas envie de travailler. Ces abus mettent en danger les rentes des personnes qui en ont réellement besoin. Avec leur référendum contre cette loi, des milieux de gauche, soutenus par le PS et les Verts, tentent cependant de couvrir ces pratiques malhonnêtes. Cette attitude est antisociale, injuste et antisuisse. Pour le Comité du parti il est indispensable que l'observation de personnes soupçonnées d'abuser notre système social reste possible.

Enfin le Comité du parti à élu à l'unanimité Dominique Steiner, qui avait été proposé pour le poste de secrétaire général de l'UDC Suisse. Originaire du canton de Bâle-Campagne, ce juriste de 47 ans y représente depuis un an l'UDC comme juge à temps partiel. Il avait précédemment travaillé dans le secteur privé.

Adresse:
Union démocratique du centre UDC, Secrétariat général, case postale, 3001 Berne
Tel. 031 300 58 58, E-Mail: info@svp.ch

6 commentaires

  1. Posté par Le pragmatique le

    Il ne viendrait pas à l’idee des endormis du CF de prendre la question AC comme moyen de pression dans ces soi-disantes négociations d’un accord cadre avec l’UE.

    I Cassiz ayant abattu ses cartes avant même de négocier (reculade avec les mesures d’accompagnement), je ne suis pas certain qu’on puisse parler de négociation mais plus simplement d’aller se faire tordre le bras par l’alcolo de Bruxelles.

  2. Posté par combattant le

    Suivez la voie de L’UDC en votant pour défendre le pillage de tout côté de cette petite SUISSE trop généreuse,trop naive,C’EST le labeur des nôtres pour financer par le biais de nos IMPÔTS,TAXES,PRIMES MALADIES,en augmentation chaque année,portons plainte contre ce rackettage des citoyens et travailleurs vivants sur notre sol et consommant ICI en suisse.Politiques avec le soutien de cette GAUCHE nauséabonde !. Y EN A MARRE ! Suisse humanitaire,tu en FAIT TROP,tu EXAGERE,tu APPAUVRIS ton peuple,tu le MEPRISE,l’heure est venue de CHANGER TOUT CELA avec la droite au POUVOIR,ça sent déja la révolte chez nos VOISINS LUCIDES ET PATRIOTES.

  3. Posté par Antoine le

     »Lorsqu’un des quelque 320 000 frontaliers travaillant en Suisse perd son emploi, les indemnités de chômage ne lui sont pas versées par l’assurance-chômage suisse, mais par son équivalent dans son pays de domicile ».
    Appliquons les lois en vigueurs et opposons-nous à tous les abus des frontaliers et des gouvernements des pays qui nous entourent …

  4. Posté par Socrate@LasVegas le

    Entièrement d’accord!

    Il faut maintenant SORTIR de schengen!!!

    La Suisse n’en a QUE des désavantages: comment concilier (ce n’est qu’un exemple, on pourrait aussi parler de biodiversidé, de trafic routier) l’autosuffisance alimentaire que les politiciens estiment à 65% mais qui n’est déjà plus que de 52%avec une immigration MASSIVE ENCOURAGEE, NON CONTROLEE et SANS AUCUNE LIMITE!!?

    JAMAIS d’accord cadre avec l’ue immigrationniste, totalitaire, mahométane! Les traitres anti-démocratiques ne respectant même pas les accords bilatéraux existants: https://www.letemps.ch/economie/bruxelles-discrimine-exportateurs-suisses)

  5. Posté par Socrate@LasVegas le

    « Enfin le Comité du parti à élu à l’unanimité Dominique Steiner,  »

    « Enfin le Comité du parti +A+ élu à l’unanimité Dominique Steiner, »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.