9 commentaires

  1. Posté par Manie le

    On dors le réveil va être brutal…

  2. Posté par Apolitique le

    Sûr que beaucoup rigolent à lire nos commentaires sur les sites résistants ; ils ne devraient pas ; ces commentaires ne sont que l’expression de l’âme des peuples , et quand les sociétés sont instables , les dommages collatéraux (les bavures . . .) touchent les complices des responsables qui eux savent se prémunir . Tremblez les salopes !

  3. Posté par Fomalo le

    Bien d’accord avec M.Geoffroy. La France semble en hibernation, et même en hibernation profonde, depuis l’irruption du maqueron « Hibernatus  » qui a perdu le nord et trahit le peuple français. Mais à la faveur de la belle saison de l’immigration clandestine qui va bientôt battre son plein comme chaque année depuis onze ans, et réveillera peut-être les Français, j’ose espérer comme l’auteur que ce sommeil ne va pas durer, et qu’un printemps de l’occident va aiguiser la faim de justice et renvoyer le freluquet dans sa propre con-gélation..

  4. Posté par Revuelta le

    La nation française est éteinte, c’est indéniable, résultat de plus de 4 décennies de travail de déconstruction de la part d’une classe dirigeante indigne, cachant son jeu sous des couleurs politiques ne correspondant plus à rien de réel ; je crois que le destin de notre pays dépend, aujourd’hui, des événements extérieurs : les français se lèveront, sans doute, mais après d’autres peuples : je pense que ce qui se passe en Italie peut faire naitre un vent qui nous aveindra dans quelques temps ; alea jacta est !

  5. Posté par cynocéphale le

    Quand on voit la passivité des citoyens, les méfaits des gens de pouvoir, car il n’y a pas de système sans « gens », les dégâts, les injustices, les exploitations occasionnés dans le monde entier pour nos petits besoins, nos ptits désirs de phones et conneries je me prends à désirer que oui les opprimés nous envahissent et baissent notre petit niveau de vie comme prix à payer pour notre lâcheté…jusqu’à ce que nous nous battions contre toutes ces mafias d’où qu’elles soient, pour notre justice pour tous. Démocratie? le droit de dire des conneries, vivre sans payer le vrai prix des choses sur le sang et la sueur des autres par procuration et à crédit?
    Un exemple: Congo- La malédiction des mines de Coltan. RT news.
    Non je n’ai pas vu un reportage et d’un coup découvre que le monde est mal fait. J’ai pratiqué l’Afrique du temps de Bob Denard, le Viet-nam avant Clinton, l’Espagne du bon temps de la Pesetas, le Brésil du temps de Lula et le monde avant le 911…Non c’était pas mieux avant mais la décadence en accéléré c’est notre responsabilité. Epuisé ce n’est pas la gentille sonnerie du réveil qui nous fera bouger mais bien un grand coup de pied au coup ou un saut d’eau glacé…..
    Horrifié scandalisé par les viols de Telfor, Tottenham Manchester où les victimes sont des jeunes ados et rien n’a bougé….Imagine la force du coup de pied au cul nécessaire si le viol de milliers de petites jeunes filles blanches (certaines tuées) ne suffit pas. Il ne faut même pas en parler cela fait le lit de la fachosphère….
    Quoi faire? bonne question Réponse: exiger des agoras, qu’on nous rende l’espace public, le droit de se réunir, discuter, agir. Des solutions j’en ai, direct, efficace mais pas online évidemment. Ailleurs en Suède tu vas en taule si tu discutes vrai. A ce propos je pense qu’il y a une chose que l’on ne peut pas nous interdire c’est de ne pas aimer leur « culture » pas race ni religion mais « culture »….

  6. Posté par Peter K le

    AHAHAHAHA! apres avoir elu 4 salopards a la presidence avant lui, y.c mitterand, depuis 1981, comment voulez-vous qu’un peuple forme pour l’essentiel de moutons et/ou veaux se revoltent…o combien helas, pour nous autres européens. La tribu lepen est d’ailleurs grandement responsable d’avoir capter l’electorat patriotique a son seul profit financier, sans jamais vouloir vraiment le pouvoir, pourtant a portée de mains a deux reprises, a croire qu’il-elle l’ont fait expres…Quel gachis et temps perdu! La submersion demographique est presque irreversible, a moins d’un cataclysme economique ou politique, suivi d’une situation de guerre civile, permettant aux forces nationales de faire le grand nettoyage qu’y s’impose…

  7. Posté par Vautrin le

    Certes, Macron est un malfaiteur européâstre, mondialiste, immigrophile. Mais qu’a-t-il en face de lui ? Une gauche archaïque, des syndicats issus de la glaciation communiste, d’une part. Contre ceux-là, Macron a déjà remporté virtuellement une victoire -la réforme de la SNCF est passée, comme est passé le « code du travail ». Et d’autre part une droite éparpillée façon puzzle, drainée par le tout-à-l’Ego, qui n’arrive pas à obliger ses chefs (s’il y en a de véritables, ce dont je doute) à s’entendre des objectifs minimaux mais fondamentaux : identité, refus de l’invasion, lutte contre la tyrannie de Bruxelles-Berlin. Contre cette poussière de droites, Macron n’a même pas besoin de se battre, elle se stérilise elle-même.
    Alors, nous pouvons redouter le pire à advenir, car le projet macronique est « bien » engagé.

  8. Posté par Roger le

    On a tous besoin de rêves et Macron nous fait rêver avec sa nouvelle vaisselle à 1/2 million d’Euros, sa piscine au bord de la Méditerranée etc.. Idem pour notre Premier Ministre quand il retourne de Tokyo avec une facture de 380.000 euros et qu’il assume sans complexe (en fait se sont les contribuables qui assument sans complexe la facture). Nos parlementaires et Sénateurs ne sont pas en reste avec les indemnités non-imposables et des privilèges dignes de la royauté d’autant. Oui, ils savent nous faire rêver par ces temps de disette. On en a tellement besoin. Pourvu que ça dure.

  9. Posté par dan le

    il viendras un temps ou les francais en auront marre d etre baffouer, détruit, abaissé et négligé par leur propre roi ! et la, seulement la, les francais recullerons dans le temps, comme en 1940, pour s extirpé des griffes du mal !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.