Migration: un mini-sommet européen d’urgence se tiendra dimanche à Bruxelles

Cenator : La Hongrie n’est pas invitée, alors que c’est un des pays frontières de l’UE !

******

Ce sommet convoqué de toute urgence est destiné à sauver le sommet ordinaire des 28 qui se tiendra les jeudi et vendredi de la semaine prochaine.

Selon [les informations du quotidien belge Le Soir], il s’agira des dirigeants de l’Allemagne, de la France, de l’Italie, de l’Espagne, de la Grèce et de Malte, ainsi que des deux pays assurant la présidence semestrielle sortante (la Bulgarie) et entrante (l’Autriche) des travaux ministériels de l’UE.

Article entier : Le Soir

2 commentaires

  1. Posté par JeanDa le

    La Grande-Bretagne est le premier moellon à tomber.
    Maintenant l’ « union » se fissure elle-même en écartant ses « mauvais » membres des discussions !
    Elle désigne ainsi clairement quels seront les moellons suivants … Continuez ainsi, quand l’ « union » sera réduite à un seul quartier de Bruxelles, on dressera un mur en béton autour en attendant qu’elle sèche puis on en fera un musée de la dictature. J’espère voir ça de mon vivant !

  2. Posté par Le pragmatique le

    La démocratie UE qui frappe ou alors les maquignonnages à l’alcolo de Bruxelles

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.