Enfants séparés de leurs parents : une conséquence de la perméabilité de la frontière avec le Mexique.

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse
post_thumb_default

Enfants séparés de leurs parents : une conséquence de la perméabilité de la frontière avec le Mexique.

 

Une fois de plus, les médias veulent nous attendrir avec des images d’enfants, cette fois-ci avec des reportages sur ceux que le méchant Trump sépare de leurs parents, certains d’entre eux réalisés du temps de la présidence d’Obama. Mais un article paru sur un blog en allemand explique que cette pratique de séparer les enfants des parents provient du refus des Démocrates de laisser le président Trump fermer hermétiquement la frontière avec le Mexique. Et lorsque des parents doivent être emprisonnés parce qu’ils ont franchi illégalement cette frontière mal gardée, il n’est pas possible d'enfermer les enfants avec eux. Il faut donc les placer dans des centres d’hébergement ou les remettre à des familles d’adoption.

 

https://dushanwegner.com/krise-und-halbdunkel/?utm_source=Dushan+Wegner&utm_campaign=1a15020084-EMAIL_CAMPAIGN_2018_06_20_02_02&utm_medium=email&utm_term=0_0bbad5f86c-1a15020084-356445445&mc_cid=1a15020084&mc_eid=a13f09d38b

 

Traduction (Claude Haenggli) : Dans le passé, les gouvernements de Etats-Unis ont trouvé des échappatoires pour éviter de séparer les enfants de leur parents en les refoulant immédiatement ou en les laissant immigrer de facto par la pratique du « catch and release ». L’actuelle pratique de la séparation des enfants de leurs parents est une conséquence directe de la décision de traiter l’immigration illégale comme une immigration illégale - et de mettre les parents en prison. Après que les parents ont été arrêtés, il faut alors prendre soin des enfants. Trump veut stopper les franchissements de frontière illégaux et favoriser les voies légales d’entrée aux Etats-Unis.

 

Claude Haenggli, 20.6.2018

 

3 commentaires

  1. Posté par Hans C. le

    Il faudrait une fois répondre à la question : pourquoi est-ce que les flux migratoires vont (quasiment) toujours du sud vers le nord ? Pourquoi les peuples du sud exigent toujours que les peuples du nord les accueillent ? Amérique du sud vers Amérique du nord ; Europe du sud vers Europe du nord, Afrique vers Europe ? Pourquoi ? (Bon, j’ai ma bien ma petite idée…)

  2. Posté par Nassima Bennani le

    Un pere s’est suicidé lorsqu’on lui a enlevé son enfant. Information de source officielle, non divulguée.

  3. Posté par Dede le

    Il semblerait que même sous Obwana la pratique était la même mais les medias ne disaient rien..
    Ceci dit, franchissement illégal de la frontière américaine est un délit fédéral. Il est alors normal que les parents responsables soient en prison et sépares de leurs enfants.
    Est ce que les prisonniers à Champ Dollon sont enfermes avec leurs enfants? Non? C’est normal.
    cqfd..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.