Sandwichophobie

Dans un vol Londres-Skopje, un passager kosovar (vivant en Angleterre depuis près de vingt ans) pique une crise parce qu’on lui a servi un sandwich au « jambon de dinde » (turkey breast ham). Il insulte grossièrement la stewardess (très polie) tout en lui reprochant d’être impolie. Il tente de lui expliquer que le jambon de dinde, c’est du jambon, donc du porc, cqfd. Les joies du vivre-ensemble.

Article et vidéo : Daily Mail

La vidéo (en anglais) est mieux visible ici : 888.hu

2 commentaires

  1. Posté par Michel le

    Le personnel est vraiment admirable devant cet imbécile provocateur. Cette engeance n’évoluera jamais. Ce type habite Londres depuis 20 ans, mais il nous prouve ainsi qu’un barbare restera toujours un barbare, une taupe de l’islamisme endormie jusqu’au jour J.
    Et il faut encore attendre ???

  2. Posté par Sergio le

    Je trouve que la fille est d’un stoïcisme digne d’un martyr. Pourquoi discuter avec ces tarés ? Leur donner la parole ? Pour dire quoi ? A qui ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.