Ensemble à Gauche invite la population à une discussion destinée à rétablir une appréciation correcte du deal de rue à Lausanne

Les habitants du quartier de Chauderon ont reçu ce flyer:

Mardi 19 juin, rue Maupas 4 à Lausanne, à 20 heures, dans les locaux de Zinéma, des « experts » et des élus veulent débattre avec la population, les sujets abordés porteront sur :

- le calvaire enduré par les dealers,

- la répression policière,

- la dépénalisation,

- les mesures sociales à prendre en raison des addictions.

- les amalgames à éviter,

- la régularisation des migrants,

- …

Bien sûr, il faut lutter contre les gros trafiquants mais les dealers vendent de la drogue parce qu’ils n’ont pas accès à l’emploi, à un logement digne de ce nom, etc…

***

Solidarités S met sur pied régulièrement des conférences bien organisées ; les médias relayent toujours très positivement leurs idées et actions. Les intervenants sont invités et interviewés régulièrement, ils ont des moyens qui semblent conséquents. Connaissant toutes les ficelles du domaine public, ils sont subventionnés comme aucune organisation opposée à leur vision du monde ne peut l’être.

Quant à eux, les patriotes se rongent les sangs. Dans plusieurs pays européens, les citoyens sont en train de se réveiller et refusent de continuer à se laisser envahir par des migrants dont le nombre enfle sans cesse.

En Suisse, ce sont encore les manifestations en faveur des envahisseurs qui dominent la place publique, … alors qu’en Afrique, des centaines de millions de pékins rêvent de l’Eldorado européen et des centaines de milliers s’apprêtent à se mettre en route.

En Suisse Romande, les patriotes sont inaudibles, pas de médias pour relayer leurs voix, la gauche a  le champ libre pour détruire notre pays.

Les « experts » annoncés:

- Johann Dupuis,  Conseiller communal, Ensemble à Gauche

- Alain Tito Mabiala, Journaliste et poète congolais, requérant d'asile

- Jean-Felix Savary, Secrétaire du groupement romand d'études des addictions (GREA)

***

http://www.ensemble-a-gauche.ch/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ensemble_%C3%A0_gauche

https://www.solidarites.ch/vaud/

http://www.popvaud.ch/

13 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Mon message précédemment publié :
    Posté par Antoine le 18 juin 2018 à 18h38
    Complément :
    – la régularisation des migrants –> modifié en : expulsion réelle des tous les migrants/immigrés illégaux ainsi que les personnes violentes (selon les lois en vigueur)

  2. Posté par Antoine le

    Les « experts » annoncés:
    – Johann Dupuis, Conseiller communal, Ensemble à Gauche : on cause au lieu de réfléchir
    – Alain Tito Mabiala, Journaliste et poète congolais, requérant d’asile : Sûrement pourchassé dans son pays pour avoir poussé une petite chansonnette ….
    – Jean-Felix Savary, Secrétaire du groupement romand d’études des addictions (GREA) . Études payées pas nos impôts (subventions) avec des résultats bidon …
    Et moi, je suis l’expert auto-proclamé toutes catégories confondues … bizarre ils ne m’ont pas invité ….

  3. Posté par Antoine le

    Publication à modifier de suite :
    – le calvaire enduré par les dealers –> modifié en : le calvaire des Lausannois, habitants des quartiers concernés ainsi que les écoliers agressés sur le chemin de l’école.
    – la répression policière –> modifié en : soutien total de la population de la police lausannoise de proximité
    – la dépénalisation –> modifié en : application des lois en vigueur et surtout contrôler les juges qui essaient d’appliquer 2 poids et 2 mesures.
    – les mesures sociales à prendre en raison des addictions –> modifié en désintoxication obligatoire de tous les drogués
    – les amalgames à éviter –> modifié en : utilisons à bon escient les statistiques  »Près de 90% des demandeurs d’asile provenant d’Afrique de l’Ouest »
    Référence :
    https://lesobservateurs.ch/2018/06/07/nicolas-feuz-procureur-de-neuchatel-80-des-demandeurs-dasile-provenant-dafrique-de-louest-sont-poursuivis-pour-trafic-de-drogues-cest-faux-de-dire-que-cest-une-min/

    – la régularisation des migrants

  4. Posté par Yolande C.H. le

    Ces dealers ne savent ni parler ni lire ni écrire le français; ils ne participent pas aux cours de français mis en place par diverses associations. Donc, compétences proches de zéro pour gagner sa vie dans un emploi dont les salaires sont bien trop ridicules en rapport à l’effort à fournir (horaires en autres) mais compétences suffisantes pour se faire de l’argent facile dans la rue, dont une partie est transférée au pays ( environ 6 boutiques de transfert d’argent à Chaudron).

    Un africain d’un certain âge donnait une explication plus plausible de ce commerce révoltant, alors que je m’en indignais à voix haute: « Ici, il y a de l’argent ».

  5. Posté par Matelot le

    Ca commence par: le calvaire enduré par les dealers…Rien que cette phrase, d’une stupidité et d’une bêtise absolue donne le ton!
    J’ai dû la relire plusieurs fois pour être sur de ce que j’ai lu. Et le reste de ce délire est à l’avenant.
    Que l’on arrive à trouver d’ aussi aberrantes excuses à ces petits fumiers d’empoisonneurs est révélateur de l’abysse qui sépare ces groupements gauchistes et ces « collectifs » du reste de la population et de ce qu’elle subit elle.
    Que l’on vire manu militari ces arrogants parasites est la seule et unique attitude à adopter.
    Il se passe, semble t’il, une réveil des consciences (pas le notre) au niveau européen qui exprime son ras-le-bol de cette invasion de délinquants et d’inutiles. C’est une bonne chose car cette situation, si on laisse pourrir, risque de devenir explosive.

  6. Posté par sophie le

    En tous cas on peut remercier ceux qui ont refusé en votation l’expulsion effective des délinquants étrangers….

  7. Posté par Bussy le

    Bien sûr ces petits dealers sont victimes de ces sales méchants Blancs racistes…. mais pourquoi restent-ils en Suisse si leur vie y est tellement dure, personne ne les retient et je ne vois pas quel travail ils pourraient faire, en supposant qu’ils aient envie de travailler….

  8. Posté par Jeanne d'Arc le

    La gauche veut plus de migrants, plus de dealers, plus d’inutiles assistés, moins de police, moins de sanctions contre ceux qui tuent à petit feu les imbéciles qui consomment (bien fait, nous sommes trop nombreux!), plus de pseudo-liberté, plus de désordre. Il serait temps que ces formations politiques se rendent compte que la population en a marre de tous ces vendeurs colorés qui viennent d’ailleurs et encombrent nos rues, nos places, nos villes. Personne ne prend le problème par la racine, à savoir combattre les mafieux qui sont derrière les petites mains. Bien sûr, c’est plus simple d’emmerder le quidam pour des histoires de parcage. Nos autorités sont bien lâches..

  9. Posté par Sergio le

    Oui, je suis d’accord qu’ils discutent de cela entre eux. Les citoyens de ce pays n’ont rien à voir avec leurs délires.

  10. Posté par Peter K le

    Chers habitants du quartier, je serais vous, j’irais leurs proposer d’aller nettoyer les wc publics du coin ou de la Riponne au petit matin, pour leur montrer les joies du deal a Lozane la poubelle! Ah mais pardon, il y a un poete parmi eux….a mourir de rire si ce n’etait pas des vrais manipulateurs de gauchistes!

  11. Posté par bigjames le

    Je me demande quand même qui les a cognés si fort contre le mur étant petits ???

  12. Posté par Tommy le

    Le  » calvaire » enduré par les  » migrants »?
    Car ils ne peuvent pas travailler, sans doute ..
    Je n’ habite pas Lausanne, mais une personne de Chauderon pourrait-elle demander à ces orateurs aliénés une liste de professions adaptées à des types sortant de la brousse et sans aucune motivation ni compétence à travailler?

    Amalgames? Même question…
    Lorsque 19 dealers sur 20 sont bronzés, et que l’ arithmétique élémentaire nous amène à parler de  » majorité  » , à savoir 95% , quelle est la part entre l’ idéologie et la vérité?

    Remarquez que Pierre Conscience a préféré se trouver un rendez-vous urgent pour ne pas assister à cette mascarade.

  13. Posté par Christian Hofer le

    Les pompiers-pyromanes vont procéder à une petite discussion-qui-ne-sert-à-rien pour faire croire qu’il font quelque chose.

    Puis 1 semaine plus tard, on les verra manifester pour les migrants.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.