Crise politique en Allemagne entre Merkel et ses alliés sur l’immigration : « Nous devons nous soucier de la population autochtone » déclare le président de la Bavière

post_thumb_default

 

La dispute opposant Angela Merkel à ses alliés de droite sur la politique migratoire allemande s’est aggravée jeudi après l’échec de négociations internes, posant désormais la question de l’avenir politique de la chancelière. Tension à Berlin où les députés CDU-CSU se réunissent séparément – symbole très fort ! Sous pression de la CSU et de […]

L’article Crise politique en Allemagne entre Merkel et ses alliés sur l’immigration : « Nous devons nous soucier de la population autochtone » déclare le président de la Bavière est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    « Nous devons nous soucier de la population autochtone » déclare le président de la Bavière
    Les NÔTRES avant les autres. Sans oublier les malheureux à travers le Monde …
    Mme Merkel la bolchévik a du souci à se faire, cela commence à chauffer les fesses …
    Elle ne se rend pas compte les dégâts et ravages qu’elle a occasionnés en Allemagne depuis 2015 ! Et cette plaie (vols, agressiosn, viols, meurtres, etc …) va durer et se propager pendant des décennies !
    Amis et voisins Allemands réveillez-vous et réagissez !

  2. Posté par oxygène le

    Qu’on en finisse au plus vite avec l’UESS

  3. Posté par Vautrin le

    Il est plus que temps que la vieille chancelière démente et sa CDU pourrie quittent le pouvoir, et que le peuple Allemand, qui fut grand, retrouve la maîtrise de son destin. Sans menacer ses voisins, cela va de soi.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.