RTS/Forum : Christian Levrat fulmine contre Ignazio Cassis

RTS/Forum, 13 juin 2018

Ignazio Cassis et les négociations avec l’UE: interview de Christian Levrat

Ignazio Cassis jette un pavé dans la mare des négociations avec l’UE : le ministre des Affaires étrangères est prêt à rediscuter des mesures d’accompagnement dans les négociations avec l’UE sur l’accord-cadre institutionnel, contre l’avis du Conseil fédéral. Interview de Christian Levrat, président du Parti socialiste suisse.

https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/ignazio-cassis-et-les-negociations-avec-lue-interview-de-christian-levrat?id=9625498

*************

Cenator: Le PS tremble parce qu’il sent la fin des accords bilatéraux. Avec son langage hyper-agressif, le chef du PS suisse, Christian Levrat, veut faire croire qu’il se bat pour la protection des travailleurs suisses, mais la véritable raison de sa colère est à lire entre les lignes.

Pour Levrat, ce qui est absolument prioritaire, c’est la sauvegarde des mesures d’accompagnement. Il ne tolérera pas la moindre remise en question de ces mesures si sociales, si durement négociées.

Levrat ne parlera jamais du fait que, hormis la protection des travailleurs contre le dumping salarial, il y a dans ces accords bilatéraux quantité d’autres mesures qui desservent totalement les Suisses, comme la mise en concurrence avec toute l’Europe sur le marché du travail – les travailleurs frontaliers triplent leur salaire en traversant la frontière mais ne dépensent pas un sou en Suisse et ne participent pas aux frais de la collectivité ; de même pour les prestations sociales dont bénéficient ceux qui ont travaillé en Suisse.

La fin des bilatéraux signifierait la fin de la libre circulation et le début de la récupération de notre souveraineté. Et cet agenda déplaît fortement aux gauchistes et aux fauchistes : ce serait pour eux le début de la fin.

Levrat crie au diable : Cassis a rompu la collégialité ! C’est une rupture de collégialité crasse, c’est inadmissible! C’est déloyal ! Il a le talent pour créer l’événement avec ses petites phrases, comme avec l’UNRWA, il sème le trouble ! Il devrait tourner deux fois sa langue dans sa bouche dorénavant, soit rétropédaler et corriger, soit maintenir… (La journaliste ne le laisse pas finir sa phrase.)

Levrat continue d’écumer de rage. Le dernier qui a joué avec les limites de la collégialité, c’est Christoph Blocher. Et il l’a payé assez cher !

Levrat poursuit : remettre en cause les mesures d’accompagnement, c’est remettre en cause les accords bilatéraux ! On n’y touche pas, punkt schluss !

9 commentaires

  1. Posté par Antoine le

     »Ignazio Cassis ministre des Affaires étrangères est prêt à rediscuter des mesures d’accompagnement dans les négociations avec l’UE sur l’accord-cadre institutionnel, contre l’avis du Conseil fédéral ».
    Y aurait-il un coup d’état au sein de notre gouvernement ?
    M. Cassis n’est pas autorisé à imposer cet accord-cadre au peuple souverain suisse !
    Méfions-nous de la période des vacances d’été, beaucoup (trop) de traités et d’accords ont été signés  »en douce » pendant que les citoyens sont à la plage ou à la montagne !
    NON à l’accord-cadre qui est anti-constitutionnel !

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    https://www.bluewin.ch/fr/infos/suisse/christian-levrat-s-en-prend-a-ignazio-cassis-116715.html

    « Avec ses attaques violentes contre Ignazio Cassis, Christian Levrat a marqué samedi l’assemblée des délégués du parti socialiste. Le président du PS juge que le conseiller fédéral PLR est « à la dérive » et qu’il faut mettre toute son énergie à le combattre. »

    Ce type est dément et n’a rien à envier à Staline et Hitler. Il devrait consulter un psychiatre.

    Continue Adolfo Lerat, tu vas enterrer le PS, le parti des salauds.

  3. Posté par Fournier le

    Il faut supprimer la libre circulation des personnes et appliquer l’article 121a de la constitution fédérale dans sa teneur prévoyant la préférence aux travailleurs suisses sur le marché du travail !

  4. Posté par Antoine le

     »La fin des bilatéraux signifierait la fin de la libre circulation et le début de la récupération de notre souveraineté. »
    Notre souveraineté doit être défendue contre les attaques de M. Levrat !
    M. Cassis est Ministre des Affaires Étrangères et il est de son ressort de négocier avec l’UE à NOTRE AVANTAGE !
    Si cela ne plaît pas à M. Levrat (PS) qu’il change de parti politique et qu’il change de mentalité (je crois que c’est peine perdue !!)

  5. Posté par JeanDa le

    A part les journaleux, quelqu’un écoute-t-il encore ce que raconte ce petit monsieur ?

  6. Posté par aldo le

    Lerat des goûts, des mauvais goûts aime le bolchévisme et aujourd’hui il est comme Hollande qui disait: »j’ai pas de bol ». Ce qui sous-entendait pas suffisamment de bolchéviques à ma botte. Lerat cet encrouté d’une idéologie mortifère se fait croire qu’il y a encore une différence entre nazisme et bolchévisme. Toute sa prose pue le totalitarisme de l’Europe U€RSS et lui, il devait rêver d’un strapontin à l’ONU contrairement à Cassis qui a foutu l’avenir de nos traîtres par terre. Voilà pourquoi il fulmine. Finalement on peut comprendre qu’avec de tels gènes de haine il ne puisse pas comprendre un seul instant la notion de neutralité. Tout comme les potiches du C.F. qui rêvaient aussi d’un strapontin à l’ONU. Le rampant Deiss y avait bien réussi ce qui justifie à la fois l’attitude des rampants et des rampantes d’aujourd’hui prêt à trahir sans trahir surtout quand on ne prête pas serment..

  7. Posté par Gaston Siebsiech le

    Quant même un mot positif sur le Genoss Leverat. Pendant qu’il fait ça, Il ne fait rien d’autre et cerise sur le gâteau il gagne beaucoup de fric!
    C’est la lutte finale,…. Navrant.

  8. Posté par Gaston Siebsiech le

    Les staliniens ne sont pas mort! Le Chef du Polit-Bureau a été renouveller Son Firmware chez la patriote en chef des JUSO.
    Un type d’ un autre age, qui ne sait pas que ses doctrines de références ont fait plus de 100 000 000 de morts!

  9. Posté par Socrate@LasVegas le

    Le playmobil sort de ses gonds = que du bon!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.