France : Un autre attentat visant « un club libertin » déjoué en mai, un individu radicalisé interpellé

TERRORISME - Un attentat visant "un club libertin" a été déjoué avec l'interpellation en mai 2018 d'un homme "converti et radicalisé" dans le Loiret, a déclaré ce jeudi 14 juin une source proche de l'enquête. "Un engin improvisé a été découvert à son domicile et l'homme a reconnu avoir voulu en faire usage contre un club libertin", a précisé cette source.

Mardi 12 juin, deux hommes de 21 et 22 ans, soupçonnés de préparer un attentat au nom de l'idéologie du groupe Etat islamique, ont été mis en examen par un juge antiterroriste et écroués. "Des couteaux, un dispositif de mise à feu et de la propagande du groupe jihadiste ont été retrouvés en perquisitions" après leur arrestation samedi en Seine-et-Marne par la Direction générale de la sécurité intérieure, selon les sources proches de l'enquête. "Leur projet reste mal défini à ce stade, mais des éléments laissent penser qu'ils envisageaient de s'en prendre à des homosexuels", ont indiqué ces sources.

Ces arrestations portent à cinq le nombre de projets d'attentats déjoués depuis le début de l'année en France.

Source

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.