France. Attentat : Des jihadistes voulaient s’en prendre à des homosexuels

Deux hommes de 21 et 22 ans, soupçonnés de préparer un attentat au nom de l'idéologie du groupe Etat islamique, ont été mis en examen mardi par un juge antiterroriste et écroués, a appris l'AFP jeudi de sources proches de l'enquête et judiciaire.

"Des couteaux, un dispositif de mise à feu et de la propagande du groupe jihadiste ont été retrouvés en perquisition" après leur arrestation samedi en Seine-et-Marne par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) appuyée par le Raid, selon les sources proches de l'enquête.

"Leur projet reste mal défini à ce stade, mais des éléments laissent penser qu'ils envisageaient de s'en prendre à des homosexuels", ont indiqué ces sources.

Les deux hommes ont été mis en examen mardi par un juge antiterroriste pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" puis écroués conformément aux réquisitions du parquet de Paris, a précisé une source judiciaire.

(...)

Décrits comme "très déterminés", ils avaient évoqué "à plusieurs reprises un projet d'attentat dans leurs échanges", selon cette source.

C'est le quatrième attentat déjoué par la DGSI depuis le début de l'année en France, après celui d'un Egyptien, lui aussi inconnu des services, qui projetait une attaque à l'explosif ou au poison. En janvier, un homme avait été arrêté dans le Gard et un autre projet visant un grand équipement sportif dans l'Ouest avait été déjoué.

Source et article complet

Nos remerciements à 

Un commentaire

  1. Posté par pierre frankenhauser le

    Je me demande ce qu’en pensent les lobbies LGBTIQ. S’ils préfèrent se mettre la tête dans le sable, comme le font les lobbies féministes lorsqu’une femme se fait à moitié massacrer par un misogyne de muzz, on n’est pas près de les entendre. Qui ne dit rien consent.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.