Etude : Les journalistes sont clairement de gauche. Leur idéologie est nettement surreprésentée en comparaison à la population.

Une étude danoise, qui a examiné les préférences politiques des professionnels des médias de 17 pays développés, montre que la plupart des journalistes ont clairement une orientation de gauche, rapporte le quotidien suisse Basler Zeitung.

Les données, qui ont été publiées la semaine dernière, sont intéressantes car elles confirment un préjugé largement répandu parmi les professionnels des médias et les journalistes.

L'étude montre que la plupart d'entre eux préfèrent l'idéologie des Verts (nouvelle gauche), suivie du féminisme. Dans les bureaux des rédactions, il y a une surreprésentation moyenne de trois fois plus de militants des Verts et des féministes que dans la population normale.

Ainsi, lorsque 10% de la population d'un pays soutient le féminisme, 30% des journalistes font de même, ce qui constitue une forte surreprésentation.

A la troisième place se trouvent des journalistes d'orientation sociale-libérale, suivis du communisme et d'une attitude «pro-européenne». Ces trois attitudes sont deux fois plus répandues dans les médias que dans la population.

En revanche, les journalistes conservateurs sont fortement sous-représentés parmi les professionnels des médias. Selon l'étude, une orientation conservatrice est six fois plus fréquente dans la population que chez les journalistes.

Source Source2 Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

 

 

Rappels:

Médias. « Éditorial haineux et sans fondements de Sandra Jean sur D. Trump dans Le Nouvelliste »

Médiateurs des médias? Daniel Cornu ou le bashing anti-Trump justifié par un « médiateur »

Manipulation: Le Temps publie 24 articles anti-Trump en 30 jours.

Autriche : explosion du nombre d’attaques au couteau. Les médias traditionnels refusent d’évoquer l’aspect ethnique de ces crimes.

Après des années de pertes financières, le Matin devient exclusivement numérique.

Médias bien-pensants. La fin de l’Hebdo. Les vraies causes. Le lamento général, la culpabilisation, les accusations gratuites, l’appel à l’Etat et les délires idéologiques : ça suffit.

10 commentaires

  1. Posté par Meier le

    Pour soutenir votre site..a la poste c’est impossible de vous payer…vous devriez envoyer des bulletins ccp preimprime avec vos coordonnees… complète…et c’est compliqué de reporter ces 54 chiffres….merci …on aimerait vous soutenir….mais on peut pas actiellement

  2. Posté par Gaston Siebsiech le

    Une confirmation. Il serait interessant d’avoir une même étude seulement pour la Suisse pour les Prof. d’uni, primère, secondaire et les Differents types de juges!
    Quel Kamikaze osera!?
    L’office fédéral des statistiques, LOL

  3. Posté par Matelot le

    Rien de nouveau malheureusement. Cette bonne étude ne fait que confirmer la réalité de l’orientation politique de « nos » médias.
    La disparition de deux titres en une année est peut-être révélatrice d’une prise de conscience d’une partie de la population. Logiquement, d’autres torchons devraient couler. Rapidement j’espère.

  4. Posté par OldSwissTimer le

    Quand on sait que les merdias mainstream, la télévision surtout (à l’effet hypnotique !), constituent le pouvoir No 1…
    Rien que pour cela, la démocratie est un leurre en occident.

  5. Posté par Yolande C.H. le

    C’est normal: ils sortent de sciences PO, le fourre-tout universitaire qui ne prépare guère à devenir entrepreneur.

  6. Posté par Antoine le

    @Jean Durand: J’avais écrit en son temps à Darius (avant la votation  »No billag ») pour lui signifier que je ne regarderais plus sa  »messe » du TJ à 19H30. Cela concernait les prises de positions anti-Trump alors que justement les succès économiques sont indéniables !
    Sa bien-pensance et sa complaisance me font vomir … Il faut prendre des décisions et je crois que le monde actuel est complètement lobotomisé. Il n’arrive plus à réfléchir par lui-même !
    Le monde à l’envers, le monde est devenu complètement amorphe et certains se prennent pour  »la queue de la poire » (du genre professeur !)
    Le bon sens basique qui prévalait n’est plus du tout de mise …

  7. Posté par UnOurs le

    Gauche, droite, cela ne veut plus dire grand chose.

    La ligne de front principal, aujourd’hui, est la suivante: globalistes post-ethniques contre identitaires enracinés.
    Et à « droite », on pourrait encore rajouter la séparation suivante: nationalistes politiques contre nationalistes ethniques.

    Ainsi, pour moi, un conservateur post-ethnique est à ranger du côté des « gauchistes », puisque il ne sait plus très bien quoi conserver (des valeurs ?) et pour qui ?

  8. Posté par L'Île du docteur Moreau le

    Exemple – Libé = Pravda islamophile fronçaise
    Médine est-il ambassadeur du «Havre de savoir» ?
    Pour son « fact checking » sur Médine , Libé s’est adressé à un islamologue … »fiché S » ahahahhahaaaa!!!!
    —-
    13/06/2018 MÉDINE, CHECKNEWS ET LE « HAVRE DE SAVOIR »
    Pour autant, le seul chercheur interrogé directement au cours de cette mini investigation se trouve être Romain Caillet (personne d’autre n’était libre, on suppose) sans qu’il ne soit précisé que cet expert notoire de l’islamisme est lui même passablement controversé, proche des milieux radicaux et djihadistes et fait d’ailleurs l’objet d’une fiche S.
    http://www.atlantico.fr/decryptage/medine-checknews-et-havre-savoir-3422155.html

  9. Posté par Dominique Schwander le

    Voilà une belle et solide preuve qui explique pourquoi le peuple, les électeurs et nombre d’élus sont tellement manipulés par les mass-médias qui sont pour la majorité partiaux.

  10. Posté par Jean Durand le

    Rien de nouveau, heureusement de plus en plus de gens commencent à ouvrir les yeux. Pour preuve les débâcles de l’hebdo et du matin. Et d’autres vont suivre. Je me demande comment évolue l’audimat du 19:30 et d’autres programmes de lavage de cerveau sur notre chère chaîne adorée la RTS.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.