Voici pourquoi Tommy Robinson a été brusquement jeté en prison

Ndlr. Soutien à Tommy Robinson.

Voici ce que, dans la panique, la Grande Bretagne a ressenti le besoin de censurer.

Cette vidéo est la dernière réalisée, en tant que journaliste, par Tommy Robinson avant son emprisonnement express.

Source : Dreuz.info

Merci à Socrate@LasVegas

Rappels :

Tommy Robinson lanceur d’alerte en prison… et en danger de mort (vidéo 4’29”)

Injustice expéditive : le cas Tommy Robinson

10 commentaires

  1. Posté par Snyckers le

    Fourbes barbares!
    Il va falloir apprendre à se défendre. Nous avons été endoctrinés pour en être incapable et pourtant c’est la seule solution, nos gouvernemen,ts ne feront rien…

  2. Posté par bigjames le

    C’est très bizarre ? Amnesty International ne prend pas la défense d’un homme incarcéré arbitrairement…pourquoi ???

  3. Posté par sophie le

    Cette vidéo montre une vérité écoeurante, il est plus important dans nos pays de mentir pour sauver les apparences et que les gens ne se tournent pas vers une politique de renvoi de ces personnes plutôt qu’une vraie justice. Après il ne faudra pas s’étonner si des parents les attendent à leur sortie de prison dans 4 ou 6 ans pour faire justice eux même….Ce journaliste a juste montré une réalité qui déplait aux autorités et emprisonné sous le couvert qu’il est d’extrême droite, mais nous le sommes tous d’extrême droite alors en demandant simplement que justice soit faite!

  4. Posté par Alain Croyable le

    Je n’arrive pas a lire cette vidéo. Est-elle déjà censurée ?

  5. Posté par Vautrin le

    Oui, édifiant ! Dans les pays décadents de l’Europe occidentale, en pleine folie islamophile, il est très vraisemblable que les polices ont des ordres pour cacher la vérité aux peuples. L’anti-racisme tue autant que l’islamisme.
    On comprend qu’un juge d’Angleterre, jadis terre de la Magna Carta et de l’Habeas Corpus, aujourd’hui rongée de dhimmitude, ait sciemment envoyé Tommy en prison où les exécuteurs musulmans l’attendent. Il faut cacher la réalité à tout prix ! De tels actes de trahison sont des crimes atroces, et ceux, politiciens, policiers, juges, qui les commettent doivent recevoir de la main du Peuple le châtiment suprême.
    FREE TOMMY ROBINSON !

  6. Posté par petitjean le

    si il fallait une preuve de plus !
    nous sommes bien dans une dictature qui ne se cache même plus !
    qu’attendent les peuples pour se soulever ?
    car rien de permettra d’abattre cette tyrannie sans un soulèvement populaire
    et dire que nous continuons à digresser lâchement sur des FAITS qui devraient nous révulser et nous pousser à l’action …..

  7. Posté par toyet le

    C’est un prisonnier politique, en effet les années trente sont de retour ….La dictature du cosmopolitisme doit être combattue à quand l’UDC dans la rue ?

  8. Posté par Fanny Flibustier le

    Proprement hallucinant et affreusement triste.

  9. Posté par pepiou le

    Édifiant !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.