Berne lance l’e-ID pour le pire ou le meilleur ?

Les Suisses pourront surfer de manière sûre et garder le contrôle de leurs données en employant une identité électronique reconnue par l’État.

Une identité électronique reconnue par l'Etat verra le jour. Le Conseil fédéral a proposé vendredi au Parlement des règles claires pour son utilisation. Le secteur privé jouera son rôle dans le développement des offres et des supports.

Commander un extrait du casier judiciaire ou autoriser un médecin à accéder à son dossier de patient, acheter une bouteille de whisky sur Internet, effectuer ses paiements en ligne: toutes ces démarches requièrent une identification fiable et sécurisée de la personne dans le cyberespace.

L'identification numérique doit garantir que les personnes ne donnent pas de fausse identité. L'utilisateur doit être sûr que personne d'autre ne s'est logué sous son nom, a expliqué à la presse la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

[...]

source: https://www.lematin.ch/suisse/berne-lance-eid-surfer-securite/story/29832125

voir aussi: https://www.rts.ch/play/tv/emission/19h30?id=105932&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

 

12 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Voilà qui n’a rien d’un hasard. Avec la LOI SUR LES JEUX DE HASARD, nos joyeux comploteurs du C.F., on décidé d’introduire LA CENSURE SUR INTERNET ! Ensuite pour compléter le dispositif, tout les monde finira par être fiché sur internet avec ce système. C’est déjà le cas partiellement suite au forcing fait par SWISSCOM pour nous imposer le câble et ses petites combines associées. Il n’est plus possible d’avoir une adresse variable sur commande, qui circule entre différents cantons.

    Maintenant vous godillez uniquement dans le canton de votre résidence qui apparaît dans l’analyse de l’adresse IP pour minimiser les investigations de SWISSCOM et faciliter le travail des procureurs contre vraisemblablement l' »extrême droite » au vu des déroulement arbitraire et totalitaire de l’affaire Sperisen et d’autres. Déjà ces pourceaux ont trouvé un truc pervers pour ficher tout le monde en permanence. AVEC CERTAINS OUTILS RARES SUR LE NET VOUS POUVEZ COMPRENDRE COMMENT VOUS AVEZ UN FIL A LA PATTE.

    Publiquement il n’y a qu’une adresse IP qui peut être changée régulièrement mais pas facilement. Et si celle de tête est différente irrégulièrement mais fixe pour plusieurs mois, elles peut changer lors des pannes ou sur commande mais coupant longuement sa connexion + avec l’aide du logiciel officiel. Mais ces outils spéciaux démontrent que d’autres adresses IP variant de 2 à 5, sont toujours cachées derrière, et que même si elles changent et se déplacent elles portent toutes une adresse ip ou des adresses ip communes. Donc à chaque changement VOUS AVEZ TOUJOURS UN FIL CONDUCTEUR QUI PEUT VOUS RETROUVER DES ANNEES EN ARRIERE.

  2. Posté par bigjames le

    Tout ce que cette bonne femme veut nous enfiler sera utilisé contre nous.
    Vivement qu’elle dégage.

  3. Posté par sophie le

    Cette grande idée est de qui? notre conseil fédéral…en plus Sommaruga qui n’a jamais oeuvré pour représenter le peuple suisse…. alors ça sera pour le pire à n’en pas douter.

  4. Posté par Don Aldo le

    A peu près tous les projets informatiques lancés par la Confédération ont foiré. En plus faire confiance aux socialistes pour défendre la sphère privée, ça équivaut à louer un lit dans un stalag! Donc le mieux que l’on puisse espérer c’est que ça foire, sinon bienvenue en enfer! Dans le monde merveilleux de Sommaruga..

  5. Posté par Dede le

    Ca sera pour le pire, a tous les coups..

  6. Posté par Jacques le

    Méfiez vous de Big Brother ! Cela ne sera que le début.

  7. Posté par Antoine le

    ça craint en effet,  »Big Brother is watching you » et d’une manière officielle !
    Mme Sommaruga affirme que le citoyen lambda suisse  »pourra surfer de manière sûre et garder le contrôle de leurs données en employant une identité électronique reconnue par l’État »
    Cela sent l’entourloupe à plein nez !!
    Méfions-nous de cette personne très (trop) attentionnée pour ses concitoyens …

  8. Posté par Sergio le

    Par simple réflexe, sachant d’où et de qui vient une telle initiative, je dis méfiance et circonspection.

  9. Posté par leone le

    Si Sommaruga se mèle de ça on peut craindre le pire…

  10. Posté par Socrate@LasVegas le

    Toujours chercher à qui profite le crime…Sommaruga n’a jamais prêté serment de servir son pays comme l’exige la fonction pour laquelle notre Peuple la paie!!

    L’Etat vise à contrôler la vie privée de chaque citoyen mais présente ses chevaux de Troie comme des avancées sécuritaires que personne n’a demandées…

    Toutes les informations que l’Etat pourra récolter sur chacun d’entre vous, il les utilisera CONTRE VOUS!!

  11. Posté par Fanfouet le

    Ouille ! Avec Si-mon-état vous-préoccupe dans le coup, je crains le pire ! Elle est fort capable d’instaurer un « machin » juste bon à filer les citoyens et enregistrer tous leurs faits et gestes…
    Non à Big Sister !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.