Londres: Pour le commissaire à la marche et au cyclisme du maire Sadiq Kahn les utilisateurs de vélos sont trop blancs

Will Norman promet une réaction car les chiffres montrent que les Noirs, les groupes ethniques asiatiques et minoritaires ne représentent que 15 pour cent des voyages à vélo de la ville.

Trop peu de femmes et de personnes appartenant à des groupes ethniques minoritaires circulent à Londres et il faut en faire davantage pour promouvoir la diversité parmi une communauté de cyclistes blancs, masculins et de classe moyenne, a déclaré le commissaire à la marche et au cyclisme.

Les grands projets, tels que le réseau Cycle Superhighway d’itinéraires partiellement séparés reliant les banlieues au centre, sont trop souvent perçus comme un simple moyen de faire «circuler plus vite les hommes d’âge moyen autour de la ville», a reconnu Will Norman .

Il a déclaré qu’il envisageait de fixer des objectifs de diversité pour la population cycliste londonienne afin de garantir que des progrès soient réalisés.

Les groupes ethniques noirs, asiatiques et minoritaires représentent environ 15% des déplacements à vélo de la ville, soit environ les deux tiers de moins que les estimations de Transport for London.

(…) The independant via Fdesouche.com

 

Nos remerciements à Λlex Λ

10 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

    La raison est simple: la pince à vélo pour burka n’existe pas encore, vu que les BLANCS ne l’ont pas encore inventée!
    Imaginez l’atteinte à la pudeur (ou l’hilarité c’est selon) si une bâchée se prenait le rideau dans la chaîne, exposant d’un coup ses disgracieux bourrelets aux mécréants…

  2. Posté par G. Guichard le

    Avec la diversité, on pensera moins que le vélo c’est Chinois-Mao 🙂

  3. Posté par Gabrielle le

    Pourquoi réfléchir à des questions aussi futiles ? C’est peut-être tout simplement parce certains aiment faire du vélo alors que d’autres préfèrent la grimpe urbaine acrobatique (le public est plus admiratif)……….

  4. Posté par Juan Pablo le

    Encore un raciste anti-blanc! Oh, peut-être que les blancs foncés étaient en plein ramadan, jeûner le jour, se goinfrer la nuit…

  5. Posté par Jeferson le

    Faut pas déconner: les pneus des vélos sont majoritairement noirs, et personne ne réclame des pneumatiques blancs pour cause de discrimination… Ces Anglais sont décidément trop cons, ils méritent largement ce qui leur arrive. Je ne leur donne pas 5 ans avant que des casques bleus pakistanais ne doivent être mobilisés pour protéger Londres.

  6. Posté par Yolande C.H. le

    Les british n’aiment pas trop le soleil: ils deviennent rouges.

  7. Posté par Françoise le

    Peut-être qu’ils ne savent pas rouler à bicyclette?
    Il faudrait éventuellement, par souci d’égalitarisme, leur payer des cours pour apprendre à pédaler? Ça se fait déjà en Allemagne; pourquoi pas au Royaume-Uni?
    Le scandale, c’est que les blancs ont le culot d’apprendre seuls. Il faudrait le leur interdire parce que ça frise le racisme!
    Si on veut qu’il y ait plus de femmes à vélo, il faudra résoudre l’épineuse question de l’interdiction faite aux musulmanes de faire du vélo!

  8. Posté par maury le

    Personne ne les empêche je pense à circuler à Vélo, mais la diversité préfère les scooteurs je pense plus pratique pour les mauvais coups lol

  9. Posté par Francoise le

    Ils vont aussi faire des enquêtes pour savoir qui mange quoi, afin que les blancs mangent du couscous et que les arabes mangent du rôti de porc? Pour que les blancs apprennent à cuisiner des ladoos et les pakistanais des tartes aux pommes?

  10. Posté par Anne B. le

    Et les mangeurs de porridge le matin sont majoritairement blancs, ce qui est une grave offense et prouve que les Anglais avaient prévus le coup depuis des générations, afin de montrer leur supériorité raciale, d’autant plus que le porridge, c’est blanc.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.