Grèce : émeute géante dans un camp de migrants, des Kurdes attaqués par des Musulmans parce qu’ils ne faisaient pas le ramadan, 72 blessés

Dans le camp de réfugiés de Moria sur l’île de Lesbos, en Grèce, une bagarre géante entre Kurdes, accusés de ne pas faire le ramadan, et réfugiés syriens et irakiens musulmans a fait 10 blessés graves.

Le représentant du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) en Grèce, Sarbast Mohammed, a déclaré au Kurdistan 24 qu’aucun Kurde n’était mort dans les affrontements qui ont éclaté ce week-end dans un camp de réfugiés grecs. Il a cependant confirmé que dix d’entre eux étaient grièvement blessés, tous d’Afrin, de Kobani et de Sulaimani.

 

 

Il a indiqué que 72 personnes au total avaient été blessées lors des affrontements et que les autorités grecques avaient arrêté trois suspects ethniquement arabes.

Mohammed a également suggéré que de nombreux réfugiés dans le camp ont hérité d’une idéologie similaire à celle de l’État islamique (EI).

 

 

 

 

Moro Tarbush, un réfugié kurde syrien vivant dans le camp a déclaré que les assaillants se sont servis de bâtons et de barres de métal pour battre un homme de 60 ans, lui cassant les jambes et les pieds.

La police est arrivée plus tard pour rétablir l’ordre, mais les tensions ont perduré pendant des heures.

Rudaw.net / Kurdistan24

8 commentaires

  1. Posté par Pierre le

    C’est maintenant qu’il faut agir, debout la France……..

  2. Posté par Christian Hofer le

    @ Sergio

    Il est possible que ce soit des Kurdes musulmans. Mais ce que je veux dire c’est qu’ils nous infligeront la même violence à terme, ils n’hésiteront pas. L’axe d’attaque étant le non respect du Ramadan, qu’on soit musulman ou non.

    A la moindre occasion, ils utiliseront la force pour bien démontrer notre impuissance et la fragilité de nos « forces de l’ordre ».

  3. Posté par Sergio le

    @ Christian Hofer. Excusez-moi. J’ai mal lu, j’ai cru qu’ils se battaient entre musulmans.

  4. Posté par fred le

    Mais bien sûr que nous devrons adopter leurs coutumes. Et rien n’est fait pour que ça s’arrête.

  5. Posté par Antoine le

    Dans quelques années, ils nous obligeront de faire le ramadan, sinon on sera purement et simplement éliminés
    Comme les muzz ont déjà pas mal d’expériences avec l’élimination systématique des Chrétiens d’Orient (génocide) !
    Références :
    https://lesobservateurs.ch/2017/07/15/genocide-chretien-au-moyen-orient-la-chose-quils-haissent-le-plus-cest-que-nous-soyons-chretiens-video/
    https://lesobservateurs.ch/2017/07/02/jean-pax-mefret-le-martyre-des-chretiens-dorient-pourrait-annoncer-le-notre/

  6. Posté par Socrate@LasVegas le

    1) Sortir de Schengen et rétablir nos frontières.
    2) dénoncer la CEDH; nous seront toujours signataire de la déclaration universelle des droits de l’homme mais auront les coudées franches pour les renvois de réfugiés criminels et/ou profiteurs!
    3) REFUS DE TOUT ACCORD CADRE AVEC L’UE

  7. Posté par Christian Hofer le

    @ Sergio

    En sachant que ces individus sont en Europe et feront de même avec les nôtres, cet article est sans intérêt selon vous? Vous en êtes bien sûr? 😉

  8. Posté par Sergio le

    Sans intérêt.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.