France: Agen : 21 mois de prison pour des coups sur sa compagne enceinte récemment convertie à l’islam.

Jeudi, à l'heure du déjeuner, les policiers sont appelés boulevard de la République à Agen. Une jeune femme enceinte s'est réfugiée chez une amie. Le futur père est un Agenais trentenaire, elle a eu un enfant d'une première union, elle vient juste de se convertir à l'Islam et lui a cherché à l'isoler des autres. Elle dit être «sous emprise» et a souffert d'un premier épisode de violences à l'époque de leur passage à Clermont-Ferrand. Il l'a frappée une fois, trois fois, plus sans doute. Il s'excuse à la barre. Ce n'est pas suffisant pour le procureur de la République.

«C'est trop facile de présenter ses excuses aujourd'hui. Le fait de contraindre à l'isolement est une violence, comme le fait de l'empêcher de se maquiller…» Un dossier «difficile» aussi pour Me Sophie Grolleau. «Par son attitude, il a tout perdu, même sa femme. En ayant peur de la perdre, il l'a finalement isolée. Il est allé beaucoup trop loin et il fait entendre ses excuses».

L'avocate mettait en avant l'état de dépression de l'intéressé et la nécessité de soins psychologiques». L'obligation de soins a été retenue par le tribunal correctionnel. Condamnation du compagnon violent à 24 mois de prison dont 6 avec sursis. Il faut y ajouter la révocation d'un sursis de 3 mois d'une condamnation précédente. 21 mois derrière les barreaux depuis hier soir.

Source

3 commentaires

  1. Posté par Vautrin le

    Donc, si l’on essaie de lire entre les lignes de la censure, l’ « Agenais » en question, présenté par défaut comme un habitant ordinaire d’Agen, serait en réalité a) un énergumène ayant déjà eu maille à partir avec la justice, b) musulman. Mais la présentation des faits est tellement tripatouillée, qu’un lecteur pressé pourrait penser que la femme a été placée en isolement et rossée consécutivement à sa « con-version » à la religion mahométane.
    Hypothèse : une écervelée tombe sous la coupe d’un zélateur de Mahom, qui l’engrosse, la séquestre et la rosse d’importance. Elle s’enfuit, et porte plainte. Mais a-t-elle encore assez de neurones pour se rendre compte que s’offrir à un barbaresque et épouser sa religion est stupide et dangereux ?
    De tels cas sont monnaie courante; je pense qu’il n’y a pas de compassion à avoir pour des idiotes se jetant dans la gueule du loup.

  2. Posté par Léo C le

    Avec tous ces constats, je ne parviens toujours pas à comprendre comment une jeune fille, bien qu’encore jeune et malléable, peut se convertir à cette s……rie.

    Plus généralement, cette nécessité de se mettre en couple avec un muzz. Leurs femmes ne pouvant s’acoquiner avec un kouffar, naturellement.

    Devenir une bête de somme, taillable et corvéable à merci; où est la plus-value existentielle ?

  3. Posté par fred le

    La pauvre elle prend un musulman qui souffre de troubles…. bonne vie ma fille !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.