Clash entre d’Ornellas et Jadot qui réfute le terme «clandestins» pour qualifier les personnes qui franchissent illégalement la frontière italienne

post_thumb_default

 

Clash entre Charlote d’Ornellas (journaliste Valeurs Actuelles) et Yannick Jadot (eurodéputé EELV) qui réfute le terme de «clandestins» pour qualifier les personnes qui franchissent illégalement la frontière italienne. – LCI, 23 mai 2018, 19h40

L’article Clash entre d’Ornellas et Jadot qui réfute le terme «clandestins» pour qualifier les personnes qui franchissent illégalement la frontière italienne est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Charles Alexis le

    @UnOurs
    « … noblesse d’âme … »
    Et si cette âme de couleur était un pur produit de racisme anti-blanc ?
    Charlotte d’Ornellas n’aurait-elle pas compris que nous étions dans un registre de propagande mondialiste ?
    De même, sa confiance aveugle vis à vis de son fan François Zéro me laisse autant ébahi que pantois.
    Ceci dit, j’apprécie beaucoup Charlotte d’Ornellas, tout comme un Ivan Rioufol ou un Jean-Claude Dassier pour leur courage face à la meute de chiens de garde du service publique de propagande.
    Mais, jusqu’à quand ?
    Pour exemple, le géostratège Gérard Chaliand, souvent présent sur le plateau de « C dans l’air » avait signé son « arrêt de mort médiatique » en s’exprimant franchement sur la question syrienne :
    https://www.youtube.com/watch?v=NzXalGeeZao
    Depuis, il est devenu rare de pouvoir savourer ses analyses sur les plateaux des médias « mainstream »
    Idem pour l’africaniste Bernard Lugan.

  2. Posté par Charles Alexis le

    @UnOurs
    « … noblesse d’âme … »
    Même si cette âme de couleur avait été un pur produit du racisme anti-blanc ?
    Charlotte d’Ornellas n’a pas vu (ou n’a pas voulu entendre) la propagande qui croquait sous la dent, comme en mordant le biscuit d’une tête dite « au choco ».
    De même que sa confiance aveugle et son goût assumé du comique troupier vis à vis de son fan François Zéro me laissent autant ébahi que pantois.
    Ceci dit, j’apprécie Charlotte d’Ornellas, tout comme un Ivan Rioufol ou un Jean-Claude Dassier pour leur courage face à la meute de chiens de garde du service publique de propagande.
    Jusqu’à quand ?
    Pour exemple, le géostratège Gérard Chaliand, souvent présent sur le plateau de « C dans l’air » avait signé son « arrêt de mort médiatique » en s’exprimant franchement sur la question syrienne :
    https://www.youtube.com/watch?v=NzXalGeeZao
    Depuis, il est rarement invité sur les plateaux.
    Tout comme l’africaniste Bernard Lugan.

  3. Posté par UnOurs le

    Bon, Charlotte d’Ornellas trouvait aussi que « seule comptait la noblesse d’âme », quand une allogène usurpait récemment un symbole identitaire français capital.
    Le nationalisme civique est tout simplement dépassé.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.