Vaud. Déni de démocratie: Malgré l’opposition de la population, la Ville de Nyon construira un foyer pour requérants.

En clair la gauche donne le ton, quelle que soit la décision populaire. L'Evam avait été d'ailleurs très clair: au mépris du vote, cet organisme voulait imposer un centre pour migrants à Nyon. Or l'Evam est... financé par nos impôts. Ce dont cette officine se fiche éperdument.

Entre la démocratie et l'Evam, je vous laisse deviner qui a gagné au final.

**********

AsileAprès le refus du projet de l’EVAM, la Municipalité de Nyon propose de réaliser elle-même un foyer et des logements mixtes.

Quelques mois seulement après cette troisième tentative de doter la Ville d’une structure d’accueil pour les migrants, la Municipalité revient à la charge avec un nouveau projet: sur la même parcelle, mais avec l’idée d’y réaliser deux bâtiments, dont l’un serait destiné à l’Établissement d’accueil des migrants (EVAM), l’autre pour des étudiants, seniors et quelques familles du cru. Une construction dont le coût pourrait se monter à près de 10 millions de francs.

Ainsi, un bâtiment composé de studios et d’appartements jusqu’à 3 pièces serait loué à l’EVAM

(...)

Source et article complet via le PNS

A noter que Nyon souffre énormément de pénurie de logements mais pour cette municipalité, il est primordial de loger en priorité des requérants d'asile dans des locaux neufs!

Rappels:

Nyon: Malgré le refus de la population, le directeur de l’EVAM veut imposer son centre pour migrants.

Les Nyonnais disent non à l’octroi d’une parcelle à l’EVAM pour un foyer pour migrants

Après des attentats musulmans, la ville de Nyon fait de la propagande en faveur des migrants.

Vaud: Des habitants de Nyon lancent une pétition contre le projet d’immeuble pour migrants

Nyon: Trafics de drogues par des requérants d’asile, la police ne veut pas être traitée de raciste

Nyon, un budget fortement déficitaire.

16 commentaires

  1. Posté par mc le

    Le suicide Suisse?
    Je ne savais pas que la Suisse elisait ces propres dictateurs.

  2. Posté par leu fro le

    Une fois de plus Blocher avait raison, la majorité des parties ne veut plus de la démocratie.

  3. Posté par Lucide le

    Je dis : les culs de Vaudois dans toute leur splendeur. Résultat : censure. T’as intérêt à être pas cul et surtout veau d’oie pourposter ici…..beurk quand même

  4. Posté par Dede le

    @ SD-Vintage
    « Fallait voter UDC » .. Oui et il fallait peut être veiller a ce que les votations ne soient pas truques, avec un nombre impressionnant de votes blancs ou enveloppes vides? J’ai de plus en plus le feeling, et j’espère me tromper, que quelque chose est pourri dans le royaume..

  5. Posté par Lucide le

    Les culs de Vaudois dans toute leur splendeur…..

  6. Posté par fabiola le

    « au mépris du vote, cet organisme voulait imposer un centre pour migrants à Nyon. »
    Alors ça sert à quoi de voter ? Ils changent juste leur plan, en proposent un autre et si ça ne passe toujours pas auprès du peuple « souverain », eh ben ils le font quand même! Alors je répète : ça sert encore à quelque chose de voter ? J’aimerais beaucoup voir les réactions si plus personne ne votait… il y en a qui auraient du boulot pour remplir les votes de toute une population… mais je crois que je rêve encore car je vois encore trop de moutons partout.

  7. Posté par Gilles Vuilliomenet le

    Mine de rien, ceux qui foulent aux pieds la démocratie sont entrain de semer les graines de la violence.
    Le pire est que si violence, il venait y avoir, ce serait encore la faute de la soi-disant extrême-droite alors que nous savons qui sont les salopards qui sème ces graines. Honte à eux et vivement la lame de rasoir rouillée pour les tondre, ans oublier les plumes et le goudron.

  8. Posté par Joseph le

    Une initiative pour déclarer l’EVAM organisation terroriste et la dissoudre. Les nyonnais doivent faire comme les français à Notre Dame des Landes. Ils commencent sérieusement à nous gonfler ces mondialo-bolcheviques!

  9. Posté par Mauron le

    L’EVAM est un Etat dans l’Etat bien naïf qui ne le sait pas

  10. Posté par SD-Vintage le

    Fallait voter UDC

  11. Posté par Tommy le

    Mais pas dans les quartiers des décideurs, je suppose.

  12. Posté par Arnold le

    Que l’on arrête de payer nos impôts. Ces fumiers ne se ficheront du coup plus de notre poire. Bande d’enfoirés. Tous ces infâmes politicards (et d’autres) le paieront un jour.

  13. Posté par pierre le

    Que la population y mette le feu, puisque la municipalité ne respecte pas sa volonté

  14. Posté par Antoine le

    On coupe les sommes énormes mise à la disposition de l ‘EVAM et on dépose plainte !
    Apparemment c’est encore le peuple souverain suisse qui commande et qui paie des impôts !

  15. Posté par Joseph le

    Vive la démocratie! Le taux d’agressions sexuelles lors du festival va exploser. Nos dirigeants sont des enfoirés, des irresponsables! Eh bien voilà les nyonnais, si vous aviez donné une majorité UDC dans votre commune vous n’en seriez pas là! Ça fait une éternité que vous élisez ce mondialo-gauchiste comme syndic, eh bien voilà le résultat! Il y a déjà une faune qui circule dans cette bourgade, le soir quand vous récupérez votre véhicule au parking perd-temps, vous avez intérêt à regarder autour de vous!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.