L’Épuisement Civilisationnel de l’Europe

par Giulio Meotti  21 mai 2018

  • L'islam comble le vide culturel d'une société sans enfants et qui se croit - à tort - dépourvue d'ennemis.
  • En Suède, en 2050, près d'un habitant sur trois sera musulman.
  • La conscience européenne dominante est persuadée que le « mal » provient de ses propres péchés : racisme, sexisme, élitisme, xénophobie, homophobie, culpabilité du mâle hétérosexuel occidental blanc – et elle exempte les cultures non européennes de tout péché. L'Europe ne se déprend pas d'une idéalisation infinie de « l'autre », et avant tout du migrant.
  • Par extrême lassitude, ces pays ne prennent aucune mesure significative pour vaincre le djihadisme, comme par exemple fermer les mosquées salafistes ou expulser les imams radicaux.
  • Les extrémistes musulmans en profitent : tant qu'ils éviteront un autre énorme massacre type 11 septembre, ils pourront continuer de sabrer des vies humaines et de saper les fondements de l'Occident sans que ce dernier sorte de son inertie.
  • Dans une conférence prophétique prononcée à Vienne le 7 mai 1935, le philosophe Edmund Husserl a déclaré : « Le danger des dangers qui pèse sur l'Europe est une grande lassitude ». Quatre-vingts ans plus tard, la même fatigue et la même passivité dominent toujours les sociétés d'Europe occidentale.Cet épuisement se remarque à la chute du taux de natalité des Européens, à l'essor de la dette publique, au chaos qui règne dans les rues et au refus d'investir dans la sécurité et la défense. Le mois dernier, la basilique de Saint-Denis où sont enterrés les rois de France chrétiens, a été occupée par 80 migrants et activistes pro-immigration. La police a dû intervenir pour libérer le site.Stephen Bullivant, professeur de théologie et de sociologie des religions à l'Université St Mary de Londres, a récemment rendu public une étude intitulée "Les jeunes adultes et la religion en Europe":

« Le christianisme par défaut, en tant que norme, a disparu, et a probablement disparu pour de bon - ou au moins pour les 100 prochaines années », a-t-il déclaré.

Pour Bullivant, nombre de jeunes Européens « ont été baptisés mais n'ont jamais franchi la porte d'une église. Les identités culturelles religieuses ne sont plus transmises aux enfants, il y a eu comme un effacement... Et nous savons que le taux de natalité des musulmans est plus élevé que celui de la moyenne de la population, sans parler de leur taux de transmission [religieuse]. »

Richard Dawkins, athée et auteur de The God Delusion (L'illusion de Dieu), a commenté l'étude en tweetant à ses millions de followers :

Avant de nous réjouir de l'agonie d'une religion chrétienne somme toute bon enfant, n'oublions pas les vers menaçants d'Hilaire Belloc :
« Ayez toujours une infirmière à portée de la main
de crainte de tomber sur quelque chose de pire ».

Dawkins se préoccupe de l'après christianisme en Europe, et sait parfaitement que qui dansera sur les ruines du christianisme ne sera pas une utopie athée mais un islam en pleine essor.

Telle est la thèse développée par Philippe Beneton dans « Le dérèglement moral de l'Occident » : l' islam remplit le vide culturel d'une société sans enfant et qui se croit - à tort – dépourvue d'ennemis.

Selon Radio Sweden, le déclin démographique fait que moins de nouveau-nés sont baptisés en Suède. En 2050, près d'un Suédois sur trois sera musulman, selon un récent rapport de Pew Research.

La conscience européenne est dans son ensemble persuadée que le « mal » surgit de ses propres péchés : racisme, sexisme, élitisme, xénophobie, homophobie, culpabilité du mâle hétérosexuel occidental blanc - ; les cultures non européennes sont, elles, exemptées de tout péché. L'Europe est aux prises avec une idéalisation infinie de « l'autre », et avant tout du migrant. Le patrimoine et l'héritage occidentaux partent en lambeaux, au point qu'il n'en reste rien ; nos valeurs sont moquées et notre instinct de survie est inhibé. Ce processus de décomposition est piloté par les autorités politiques européennes comme un processus inéluctable. L'Union européenne attend avec impatience la prochaine vague de migrants en provenance d'Afrique.

Dans le discours majeur qu'elle à prononcé au Bundestag à l'issue des négociations qui ont précédé la formation d'un nouveau gouvernement, la chancelière allemande Angela Merkel a adopté un ton conciliant sur l'immigration tout en proposant un message inclusif sur l'islam. « Avec 4,5 millions de musulmans vivant avec nous, leur religion, l'islam, est devenue une partie de l'Allemagne », a-t-elle déclaré.

Le personnage politique le plus puissant d'Europe a capitulé : Merkel a évidemment confondu (encore) les droits civiques des musulmans en Allemagne et les racines de l'identité européenne : les valeurs humanistes judéo-chrétiennes. ...]

Les attaques terroristes vont continuer en Europe. Récemment à Trèbes, dans le sud de la France, un djihadiste a pris en otage un supermarché et a revendiqué son allégeance à l'Etat islamique. Les sociétés européennes sont si confiantes dans leur capacité à absorber une immigration de masse, que rien ne les dissuade de continuer à traiter les actes terroristes comme des accidents de la route ou des catastrophes naturelles. La lassitude pourrait également expliquer pourquoi ces pays ne prennent pas de mesures significatives pour vaincre le djihadisme, en fermant les mosquées salafistes et en expulsant les imams radicaux.

Les extrémistes musulmans en profitent : tant qu'ils éviteront un énorme massacre du type 11 septembre, ils se sentiront libres d'assassiner et de saper l'Occident sans le tirer de son inertie. Le scénario le plus probable est que tout va continuer : la fracture interne de l'Europe, deux sociétés parallèles et l'avilissement de la culture occidentale. Pièce par pièce, la société européenne semble se désagréger irrémédiablement.

Giulio Meotti, éditeur culturel pour Il Foglio, est un journaliste et auteur italien.

2 commentaires

  1. Posté par mc le

    L’Europe se suicide.
    Comment est-ce arrivé?
    Dans la vidéo de cette semaine, Douglas Murray, auteur de The Strange Death of Europe, explique les deux principales causes de la chute imminente de l’Europe.
    https://www.youtube.com/watch?v=stR5nWkq3LU
    Est ce que la Suisse va suivre la meme route?

  2. Posté par Elodie Philippot le

    Dans 5 ou 6 ans une seule question sur toutes les lèvres : « Quel sera le sort réservé aux autochtones de souche chrétienne quand ils deviendront minoritaires sur les terres de leurs ancêtres ?  » suivant récit love story « les corps indécents ». Nos enfants et petits enfants apprécieront.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.