Cassis critique l’ONU pour son aide aux réfugiés palestiniens

view

Le conseiller fédéral estime que l'aide de l'Agence onusienne pour les réfugiés constitue un obstacle à la paix au Proche-Orient.

L'aide de l'Agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) constitue un obstacle à la paix au Proche-Orient. C'est l'avis d'Ignazio Cassis qui vient d'effectuer une visite dans la région. Les camps établis depuis des années en Jordanie et au Liban empêchent l'intégration.

Tant que les Palestiniens vivront dans des camps de réfugiés, ils caresseront le rêve de rentrer un jour dans leur patrie, explique le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans une interview à plusieurs journaux alémaniques du groupe NZZ parue jeudi.

Aujourd'hui, il n'y a plus seulement 700'000 réfugiés palestiniens dans le monde, mais 5 millions. «Il est irréaliste d'imaginer un retour pour tous», selon M. Cassis. Or l'UNRWA entretient cet espoir. [...]

La Suisse maintient son aide

A la différence des États-Unis, le Conseil fédéral ne veut pas réduire massivement ou mettre un terme à sa participation à l'UNRWA. Si tous les États stoppaient leur contribution à cette agence de l'ONU, c'est tout un système qui s'écroulerait, alors qu'il contribue à une certaine stabilité, selon M. Cassis. La communauté internationale ne peut pas se permettre des manifestations de colère des Palestiniens.

[...] La Suisse est le 8e plus gros donateur de cette agence. Cette année, sa contribution prévoit 21,2 millions de francs, selon le DFAE. (souligné par la rédaction)

Les Etats-Unis ont quant à eux réduit leurs dons de 360 à 60 millions de dollars. [...]

(ats/nxp)

Créé: 17.05.2018

source et article complet:

Résultat de recherche d'images pour "pays donateur UNRWA"

10 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

    Cassis DIT N’IMPORTE QUOI, selon lui l’accord cadre institutionnel avec l’ue « N’EST QU’UNE QUESTION PROCEDURALE » à régler (lire accepter) au plus vite.

    L’ue est en train de voter la « directive sur le secret des affaires » muselant définitivement les lanceurs d’alerte.

    L’ue cherche à signer au plus vite les traités de libre-échange totalement INIQUES que sont les CETA, TAFTA permettant aux multinationales (via des tribunaux d’arbitrages pas encore en fonction, devinez donc pourquoi…) d’attaquer les états qu’elles estiment responsable d’un manque à gagner par l’interdiction d’une substance pour protéger la population, par exemple. Ce faisant, la multinationale pourrait ENCAISSER NOS IMPOTS EN « DEDOMMAGEMENT » de l’interdiction de polluer ou intoxiquer les citoyens!!

    Tout cela S’OPPOSANT FRONTALEMENT AUX CHOIX DEMOCRATIQUEMENT ET SOUVERAINEMENT EXPRIMES DES SUISSES qui veulent par exemple:

    – ne pas libéraliser le marché de l’électricité
    – protéger leur agriculture particulière
    – manger sain et de proximité

    Et ce ne sont QUE les conséquences imminentes…car la reprise automatique future de toute juridiction de l’ue réduira les Suisses en esclavage et sans plus aucune possibilité REELLE d’autodétermination (le tribunal arbitral à la solde de l’ue et jugeant selon les critères de l’ue ne servira qu’à amender la Suisse lorsqu’elle voudra s’opposer!!)

    C’EST CELA, CHERS COMPATRIOTES, QUE CE TRAITRE DE CASSIS ESTIME « N’ETRE QU’UNE SIMPLE QUESTION PROCEDURALE » (Source: P.6 24H du vendredi 25 mars 2018)

  2. Posté par maury le

    Cet organisme peut il nous expliquer à quoi va ce pognon? j’ai appris que le chef de l’olp s’était acheté un super avion!sans compter les tunnels du hamas et autres armes sophistiquées servant à agresser Israël!(c’est l’argent des occidentaux qui sert à des terroristes !) Quand on est con, on est con!!!!!!!!!!

  3. Posté par Hotch le

    Le nombre de « réfugiés » annoncé relève de la « fake new », à moins d’admettre le concept inventé par les palos, qui se prétendent réfugiés de père en fils (ou plutôt d’arrière grand-père en arrière petit-fils).

  4. Posté par steve le

    Il y a peu Mr abbas avait il me semble acheté un jet à 50 millions, c’est pour cela que l’on paie?

  5. Posté par anjufre le

    Et combien pour nos vieux et nos jeunes en difficulté?

  6. Posté par SM le

    C’est tout simplement incompréhensible voire absurde que la Suisse continue à alimenter l’UNWRA qui, après tant d’années, n’a plus de raison d’exister. Les 27 millions pourraient être dépensés de manière bien plus judicieuse chez nous…

  7. Posté par Caroline B. le

    Mais où donc va tout et argent ? Aucune région du monde ne bénéficie d’une agence de l’ ONU à elle toute seule, alimentée par autant d’argent !

  8. Posté par Joseph le

    Cassis, je te rappelle que nous sommes un pays neutre, alors ferme-la à tout jamais! Aucun commentaire sur ce conflit, ni d’un côté ni de l’autre! C’est dingue ce truc la, cet abruti a-t-il passé un mois en Israël et un mois à Gaza? Non! Dès lors il ne peut ni comprendre le point de vue des israéliens ni celui des palestiniens, à partir de la il ferme sa mouille bien comme il faut et il s’occupe de ce qui se passe en Suisse!

  9. Posté par Antoine le

     »La Suisse est le 8e plus gros donateur de cette agence. Cette année, sa contribution prévoit 21,2 millions de francs, selon le DFAE. (souligné par la rédaction)
    Les États-Unis ont quant à eux réduit leurs dons de 360 à 60 millions de dollars. […] »
    Réduisons immédiatement notre aide dans les mêmes proportions que les États-Unis !
    Puisque l’intégration n’a pas eu lieu en 70 ans, c’est que le système et les aides déployées sont INEFFICACES..
    Il vaut mieux tard que jamais de se rendre compte de l’erreur !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.