En direct : au moins 41 morts à Gaza le jour de l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem

C'est la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014: au moins 41 Palestiniens ont été tués et plus de 900 autres blessés par l'armée israélienne à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, jour du 70e anniversaire de la création de l'Etat hébreu et au moment de l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem.

 

Une délégation américaine assiste en ce moment à l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade des Etats-Unis, qui se trouvait jusqu'ici à Tel Aviv, la communauté internationale ne reconnaissant pas Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu. Cette délégation comprend notamment le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, la fille du président Donald Trump, Ivanka, et le mari de cette dernière, Jared Kushner.

 

 

Au moins 41 morts à la frontière avec Gaza

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué "un jour émouvant pour le peuple et l'Etat d'Israël". Jason Greenblatt, émissaire de Donald Trump au Proche-Orient, a estimé sur Twitter que l'installation de l'ambassade américaine à Jérusalem, "mesure longtemps attendue", était une "condition nécessaire" à l'élaboration d'une "paix durable" dans la région.

"Le monde doit entendre notre message, même s'il doit y avoir beaucoup de martyrs aujourd'hui. Nous allons franchir la clôture et prouver à Israël que le monde n'accepte plus cette occupation."

Mais plus au sud, à la frontière avec la bande de Gaza, on assiste plutôt à des scènes de guerre ce lundi. 41 Palestiniens ont été tués par des soldats israéliens à la frontière, où des dizaines de milliers de personnes manifestent contre le transfert à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. Selon un nouveau bilan du ministère de la Santé local, ces décès portent à 89 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début d'un mouvement de protestation massif le 30 mars. Ils font aussi de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l'enclave. Il n'y a eu aucun mort côté israélien.

Dans la petite enclave palestinienne de Gaza, les haut-parleurs des mosquées ont appelé les fidèles à se rendre en masse près de la clôture de séparation, dans le cadre des manifestations de la "Grande Marche du Retour". Ce mouvement de protestation doit culminer ce mardi 15 mai, jour que les Palestiniens appellent la "Nakba" (la "catastrophe"), marquant l'expulsion de centaines de milliers de Palestiniens lors de la création de l'Etat d'Israël en 1948. Ismaël Haniyeh, chef de file du Hamas dans la bande de Gaza, a promis une "marée humaine".

"C'est le grand jour, nous allons franchir la clôture"

L'armée israélienne a largué lundi des tracts sur l'enclave palestinienne, exhortant la population à ne pas se laisser "manipuler" par le Hamas et à ne pas se rendre près de la frontière. "Nous sommes prêts à répondre aux menaces du Hamas qui veut perturber les célébrations de l'ouverture de l'ambassade des Etats-Unis", a écrit sur Twitter le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman. "Mon conseil aux habitants de Gaza: ne vous laissez pas aveugler par (le dirigeant du Hamas Yehya al) Sinouar, qui envoie inutilement vos enfants à la mort", a-t-il ajouté.

Les manifestants palestiniens ont une nouvelle fois brûlé des pneus le long de la frontière, d'où s'élèvent de longs panaches de fumée noire. "Le monde doit entendre notre message, même s'il doit y avoir beaucoup de martyrs aujourd'hui. C'est le grand jour, nous allons franchir la clôture et prouver à Israël que le monde n'accepte plus cette occupation", selon Ali, un professeur de sciences.

La mort de dizaines de manifestants depuis un mois et demi a été dénoncée par de nombreux pays à travers le monde mais les Etats-Unis en rendent responsable le mouvement Hamas, qui dirige depuis plus de dix ans la bande de Gaza. Le Royaume-Uni a fait savoir lundi qu'il n'avait pas l'intention de transférer son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, soulignant qu'elle désapprouvait toujours l'initiative des Etats-Unis.

Pour le président turc Recep Tayyip Erdogan, les Etats-Unis, en transférant leur ambassade à Jérusalem, se sont discrédités en tant que médiateur dans le conflit israélo-palestinien. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a dit craindre que l'initiative américaine n'attise les tensions dans la région. Les représentants permanents des Etats membres de la Ligue arabe se réuniront mercredi pour évoquer ce dossier, soit le jour où le Guatemala doit ouvrir à son tour son ambassade à Jérusalem. Le Paraguay devrait suivre dans le courant du mois.

Source Source2

 

19 commentaires

  1. Posté par AMN le

    Quelle honte ! Israêl fête ses 70 ans d’existence et inaugure l’ambassade des Etats-Unis à Jerusalem avec comme figurants principaux la fille et le gendre de Trump alors qu’à Gaza, des centaines de palestiniens manifestent pacifiquement pour marquer la « Naqba », qui est effectivement la plus grande catastrophe pour eux à ce jour, la création de cet état maudit, qui les massacre quotidiennement, les prive de toute liberté et de tout espoir d’une vie meilleure.

  2. Posté par UnOurs le

    PS: disant cela, je précise que je n’ai pas le moindre début de commencement de volonté de rapprochement avec les Palestiniens. Bien conscient de l’habituel paradigme: « la Palestine aux Palestiniens et l’Europe aux Palestiniens aussi. »
    En fait, avec ces peuples divers du Moyen-Orient, tous les peuples du Moyen-Orient, il n’y a jamais le moindre début de commencement de réciprocité politique. Ne pensent qu’à leurs intérêts, à nous de faire de même.

  3. Posté par UnOurs le

    « Il faudra bien qu’un jour les palestiniens quitte la Palestine car la cohabitation est impossible. »

    C’est le plan.
    « On » leur prépare l’Europe à cet usage.
    Le niveau de naïveté politique sur ce genre de sujets est ahurissant.

  4. Posté par My Suisse le

    Happy Birthday Israel!

  5. Posté par Bernard le

    Sans paroles! Les uns sont aussi aveuglés que les autres: la folie humaine dans toute sa splendeur! Je me complais à penser que Dieu ou Allah, au fond on s’en fout, appelez-le comme vous voulez! doit se tirer des balles et regretter d’avoir créé l’homme.

  6. Posté par Vivi le

    Ces jours-ci nous célébrons en grande pompe et dans la joie le 70ième anniversaire de notre indépendance et la réunification de Jérusalem, malgré les tensions aggravées le long de nos frontières, les menaces de guerre de l’Iran, et les incertitudes après le retrait des Américains de l’accord sur le nucléaire.

    La cérémonie historique d’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem gomme la fameuse Résolution 181 des Nations-Unies qui envisageait, à l’initiative de la France, l’internationalisation de la Ville sainte.

    Le transfert de cette ambassade marque aussi un tournant positif et une reconnaissance de facto et de jure de notre capitale. Cette inauguration historique ouvre la porte à d’autres Etats amis. Nous espérons qu’ils suivront, tôt au tard, le noble geste du président Trump, qui contrairement à ses prédécesseurs a bien tenu sa promesse.

    Il est bien regrettable que des pays amis comme la France refusent de reconnaitre l’évidence historique et osent même boycotter la cérémonie et décliner l’invitation. Ils ne veulent pas faire partie de la fête mais infligent en réalité un honteux camouflet diplomatique et expriment une ingratitude à l’égard de l’incontournable allié américain pour simplement satisfaire, comme de coutume, les caprices des Palestiniens.
    ….
    …Ce refus systématique et absurde de reconnaitre notre capitale est hypocrite et révoltant, car il tente avec grossièreté et mensonge de gommer toute présence des Juifs depuis la nuit des temps.

    ARTICLE COMPLET et LIEN : Freddy Eytan, « Jérusalem, notre capitale éternelle », Le CAPE de Jérusalem, publié le 13 mai 2018 : http://jcpa-lecape.org/jerusalem-notre-capitale-eternelle/

  7. Posté par Hotch le

    Ce sont vraiment des demeurés : ils ont été avertis par écrit des risques encourus et ils viennent chouiner ensuite parce que ce qui était annoncé a été fait.
    Le plus affligeant c’est qu’il se trouvera chez nous plein de bonnes âmes (perdues) pour les plaindre.

  8. Posté par Fanfouet le

    Bon, ben… c’est leur choix ! Ils seraient restés peinards à la maison ou au boulot (ça, c’est plus difficile dans ce coin…), rien ne leur serait arrivé !

  9. Posté par maury le

    Se sont des imbéciles qui se laissent manipuler par les terroristes du hamas qui eux ne se mouillent pas et d’habitude envoient des gosses et des femmes se faire tuer (sale engeance!!!)pour pouvoir accuser Tsahal de tuer des femmes et des enfants alors que eux s’en servent comme boucliers!!!mais les occidentaux aiment les racailles!!ils subventionnent les racailles avec l’argent du contribuable :Des idiots utiles comme l’Iran aussi les aime!!!!!!!!!!

  10. Posté par Claire le

    Il fallait s’y attendre! Ce qu’il y a de bien avec les Palestiniens et les musulmans en général, c’est qu’ils mettent les femmes et les enfants devant. D’une part ça n’a aucune importance si les femmes se font tuer puisqu’elles ne servent qu’à la reproduction. Quant aux enfants, ils en referont d’autres avec leurs autres épouses. Les petits garçons iront au paradis d’Allah, (auront-ils les 72 vierges promises aux adultes, mystère?), les petites filles iront en enfer, peuplé majoritairement de femmes selon le coran. D’autre part, ça permet d’émouvoir la presse internationale et les naïfs qui se laissent encore berner, par des images insoutenables.
    Bref, ils gagnent sur tous les plans.

  11. Posté par Mains propres le

    C’est le climat qui veut ça ? Ils sont tous aussi cons les uns que les autres !

  12. Posté par SD-Vintage le

    « Provocation d’Erdogan: Le président turc récite une prière musulmane à la Basilique Sainte-Sophie. » = zéro morts ou blessés.
    « Il n’y a eu aucun mort côté israélien. » : un gros regret visiblement !
    « Le monde doit entendre notre message, même s’il doit y avoir beaucoup de martyrs aujourd’hui. », selon Ali, un professeur de sciences.

  13. Posté par Pierre le

    Il faudra bien qu’un jour les palestiniens quitte la Palestine car la cohabitation est impossible.

  14. Posté par SM le

    Journée historique de gloire et de victoire pour Israël – Merci Monsieur Trump ! Que Dieu bénisse l’Israël de Benyamin Netanyahou et les Etats-Unis de Donald Trump !!

  15. Posté par hausman conrad le

    Ni pour les uns, ni pour les autres ,mais visiblement les 3 monothéismes ne prient pas pour le mème dieu !

  16. Posté par fred le

    on en redemande !

  17. Posté par Jean-Francois Morf le

    Juste retour de balancier. Les mahométans menteurs ont tué 669 millions de non-musulmans, pour voler 55 pays qui étaient multi-culturels avant Mahomet. Mais ils n’ont jamais réussi à voler Israël, qui est éternellement sous la protection de Dieu. Il y a 70 ans, Jérusalem était en ruine, vide. Et maintenant que Jérusalem est reconstruit, ils mentent: c’est à nous…

  18. Posté par JDV le

    Compter les morts c’est toujours triste, mais dans ce cas j’aimerais juste savoir d’où vient l’info, qui a communiqué quoi ? Avec un peu de mémoire on se souvient des fausses nouvelles qui nous viennent du Hamas et relayées par nos médias, avec des cadavres ressortis au bon moment. Wait and see !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.