Suisse: Le Conseil fédéral veut créer un pool d’experts pour prendre en charge les djihadistes

Rappel: Pour ce même Conseil fédéral « Il ne faut pas installer un sentiment de suspicion à l’égard des musulmans »

**********

Berne est sur le point de créer un groupe de spécialistes pour prendre en charge les combattants de retour de Syrie ou d'Irak.

Le Conseil fédéral va adopter ces prochaines semaines des mesures pour soutenir les autorités nationales et cantonales dans leurs démarches avec les voyageurs du djihad. Elles font partie d'un plan d'action national de lutte contre le radicalisme et l'extrémisme violent, a dévoilé dimanche la Neue Zürcher Zeitung. Mesure principale: la création d'un pool d'experts sur lequel les cantons pourront s'appuyer, un groupe qui mettra en commun et partagera les compétences et expériences de tous.

(...)

Source et article complet Via le Facebook du PNS

21 commentaires

  1. Posté par Jack Palance le

    SUPER !…..on est sauvé !…avec Liza Mazzone comme directrice, Cesla Amarelle comme sous directrice Micheline Calmy-Rey comme comptable et Martine Brunschwig Graff comme secrétaire générale !?…ces chers petits traumatisés seront entre de très bonnes mains !….leur avenir s’annonce serein donc !

  2. Posté par Lucide le

    Et toi, en tant que Suisse vrai (tant que ça existe), t’as bu 2-3 canons de trop, tu es traité comme le dernier des criminels avec peine de prison voire une nuit à Champ Dollon, tandis que ces ordures sont accueillis en retour presque comme des héros. Non mais on est où la ? Déjà qu’ils auraient JAMAIS dû revenir.

  3. Posté par Hotch le

    Ces raclures de bidet n’ont rien à faire ici : la valise ou le cercueil !

  4. Posté par pepiou le

    Soit le Conseil fédéral m’a rien compris au djihad, soit il se fout une fois de plus de notre gueule. Ces barbares sont irrécupérables. A quand la société protectrice des SS ou des gestapistes. Casser des cailloux par tous les temps dans les alpes, voilà le genre d’actions à réserver à ces extrémistes violents afin de leur faire passer le goût du massacre.

  5. Posté par Arnaud le

    Caresser les hamster ça ne fonctionne pas pour la réhabilitation, et caresser des cochons? Personne n’a encore essayé? 😉

  6. Posté par conrad.hausmann le

    Y a-t-il en Suisse encore d’autres gens que des experts, des spécialistes et des politologues. Il ne doit pas rester beaucoup de mondes pour travailler ! A Genève il y a mème un pool pour l’étude de la transparence parait-il !

  7. Posté par Christian le

    Il s’agirait plutôt de mieux évaluer comment on pourrait s’en débarrasser… Bientôt le CF demandera aux autres pays européens s’ils ont besoin que leurs combattants islamistes soient pris en charge par la Suisse.

  8. Posté par Michel le

    Encore une « usine à gaz » pour dépenser l’argent des con-tribuables…

  9. Posté par bonardo le

    Super le conseil fédéral dépense l`argent du contribuable pour ces personnes ,mais ce pays est devenu fou ou quoi ?
    Pour des conneries il y a de l`argent !

  10. Posté par Sergio le

    C’est à hurler. Le déclin d’un peuple ou d’une race animale coïncide avec l’atteinte de son niveau d’incompétence.

  11. Posté par Arnold le

    @Antoine. Les premiers à devoir passer devant un tribunal sont toute cette vermine de politiques et juristes de ce pays qui créent le chaos et sont ou seront les premiers responsables des meutres, viols de leurs protégés. Et à quand un pool d’expert pour déibérer sur la dangerosité des parasites de la Berne Fédérale??

  12. Posté par kitty le

    Ils vont aller jusqu’au bout de leur folie, c’est hallucinant.

  13. Posté par Jacques Beckie le

    « Les voyageurs du djihad » on croit rêver ! Mais non en fait, c’est ce qu’on lit sur le matin, ce torchon de gauche. Pour ma part ce serait plutôt les ASSASSINS DU DJIHAD.

  14. Posté par Bussy le

    Je voudrais bien voir la tête de ces égorgeurs quand ils suivront leur cours de poney !

  15. Posté par Yolande.C.H. le

    @Leone. D’accord avec vous: de l’argent jeté par les fenêtres, le rocher de Sisyphe qui donnera du travail perpétuel à une multitude de « sociaux ».

  16. Posté par Alex le

    C’est franchement à mourir de rire !

  17. Posté par leone le

    Selon André Duvillard « …les 16 premiers cas que la Suisse a dû traiter ont mis en exergue «la complexité de la prise en charge de ce type de personnes». Et de rappeler que l’on parle non seulement des djihadistes qui rentrent des zones de combat, mais aussi de ceux qui se sont radicalisés en Suisse. «Ces gens-là doivent aussi pouvoir bénéficier de ces mesures-là.»
    Je me pince, je rêve, non seulement il faut les prendre en charge mais «Ces gens-là doivent aussi pouvoir BENEFICIER de ces mesures-là.»
    Des raisonnements de ce tonneau-là montrent que nous avons capitulé devant les muzz.
    La seule chose dont je les ferais bénéficier est d’un voyage gratuit dans le pays pour lequel ils se sont radicalisés.

  18. Posté par leone le

    Des experts à 250 balles de l’heure on peut se les payer, on est un pays riche. Une dépense qui va se chiffrer en millions pour cette racaille qui devrait faire partie des dommages collatéraux de la guerre qu’ils nous ont déclarée…

  19. Posté par Diablotin le

    Soit nos conseillers fédéraux sont totalement crétins, soit ils se prosternent à nouveau devant la mafia du nouvel ordre mondial! Des experts, mega giga lol, experts en escroqueries??? L’islam est totalement incompatible avec nos valeurs, ces envahisseurs sont inintégrables. Nos 7 guignols ont-ils au moins lu le Coran? Probablement pas. Si les suisses ne votent pas massivement pour l’UDC en 2019 c’est qu’ils sont définitivement des idiots!

  20. Posté par Antoine le

    PAS de retour au pays de ces bombes ambulantes !
    ON n’en veut pas de ces criminels de guerre qui ont égorgé, éventrés tués, torturés, etc …
    Un tribunal comme à Nüremberg (WWII) et la corde !
    Ou alors le camp de rétention en Syrie ou en Libye.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.