Tübingen (All.) : mécontente d’avoir à changer de logement, une migrante nigériane menace de tuer ses enfants et poignarde un policier

Le fonctionnaire de 33 ans a été capable de parer les coups de couteau, mais a été blessé à l’avant-bras.

La femme nigériane a été arrêtée. Elle fait l’objet d’une enquête pour tentative de meurtre. Elle doit être présentée à un magistrat aujourd’hui.

Avant l’escalade de violence, un fonctionnaire était venu chez la femme pour l’emmener avec ses deux enfants dans un autre logement.

Elle a menacé de se tuer et de tuer ses enfants. Le policier, qui venait d’arriver, a tendu la main pour saluer la migrante et a reçu un coup de couteau.

tag24.de Via Fdesouche.com

 

 

 

5 commentaires

  1. Posté par guibert le

    Que n’a-t-elle fait le contraire!…..

  2. Posté par JeanDa le

    Simple :
    DEHORS !

  3. Posté par Sitting bull le

    les bien faits de la multi culturalité tant prôné par les gauchistes au cerveau ramolli…

  4. Posté par Gabrielle le

    @bonardo. Mais non mais non… Notre porte-monnaie et nous-mêmes, nous nous devons d’apporter assistance à cette pauvre « déséquilibrée » dont les actes et propos sont la conséquence d’une prise en charge financière pingre, d’un contexte d’ambiance progressif peu propice à l’écoute des revendications et doléances diverses émises par cette importatrice de richesse professionnelle et culturelle à l’intention de notre pays, celui-ci étant nécrosé par un certain pourcentage de populace bas du front xéno et réfractaire à ces milliers d’abus scandaleux…

  5. Posté par bonardo le

    Expulsion immédiate de cette folle dangereuse ,rien à faire dans notre pays.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.