France. Montpellier: Imad K. écrase une retraitée alors qu’il tente d’échapper à la police. Déjà condamné 12 fois, il venait d’être libéré par la justice.

Montpellier 1

En voulant échapper à une nouvelle arrestation, il a tué une piétonne. Il est aujourd'hui, l'un des hommes les plus recherchés de la région.

Depuis le 12 avril, il est l'un des hommes les plus recherchés de notre région. Ce matin-là, Imad K., 39 ans, a semé la mort sur son passage à Montpellier. Il a écrasé, avenue de Maurin, une retraitée de 78 ans, en échappant à une arrestation par la police. La vieille dame, percutée par sa voiture, n'a pas survécu à ses blessures. Cet homme qui, quelques instants plus tôt, avait également blessé un policier en lui fonçant dessus avec sa voiture, n'était en liberté que depuis quelques semaines.

Déjà 12 fois condamné

Courant janvier, la cour d'appel de Montpellier avait donné tort au juge de la liberté et de la détention, qui l'avait placé fin décembre sous mandat de dépôt. Bien qu'ayant été déjà 12 fois condamné, il avait bénéficié d'une remise en liberté, les juges estimant que les dernières péripéties l'ayant envoyé derrière les barreaux n'étaient pas assez crédibles.

L'homme avait été interpellé au terme d'une enquête menée depuis trois ans par les gendarmes sur plusieurs membres de sa famille, soupçonnés de vendre de très nombreuses voitures d'occasion trafiquées. Devant la cour d'appel de Montpellier, l'enquête avait été rapidement résumée à l'audience : “Des pièces avaient été changées, des compteurs kilométriques trafiqués avant la revente”, avait raconté le magistrat. “Son nom apparaît sur 18 voitures achetées et revendues avec des modifications de compteur entre 40 000 et 257 000 km.”

Contrôlé en Espagne

Mis en examen le 28 septembre 2016, il avait été placé sous contrôle judiciaire, qu'il n'avait pas bien respecté : il est contrôlé en Espagne, alors qu'il ne devait pas quitter le territoire, puis il est mis en cause par une de ses ex-compagnes, qui dit qu'il a à nouveau revendu des voitures : il conteste tout, mais est donc incarcéré fin décembre, puis libéré le 5 janvier.

Il semble pourtant avoir rapidement repris ses activités automobiles : début avril, trois Nîmois venus acheter une voiture pour 7 000 € à Narbonne trouvent qu'elle présente des anomalies, et décident d'aller avec le vendeur au commissariat. Ce dernier s'échappe à un feu rouge, puis est rattrapé. Il va alors expliquer que c'est Imad K. qui lui a fourni le véhicule litigieux.

Quartier Tournezy

Peu après, les policiers narbonnais décident de venir demander des explications à ce dernier. Il les repère à leur arrivée, sur son lieu de travail, dans le quartier Tournezy, saute dans sa voiture, démarre en trombe et percute l'un d'eux, qu'il blesse à la jambe. Il échappe aux tirs de l'autre policier qui ouvre le feu sur son véhicule. Peu après, il déboule sur l'avenue de Maurin, où une retraitée traverse, en traînant son chariot à roulette. Et va perdre la vie.

Source

15 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    A comparer avec l’affaire Théo où un président court au chevet d’un immigré-menteur, avec à la clé des gros titres dans les journaux jusqu’en Suisse, une liste de signatures de personnalités bien à gauche pour soutenir une racaille.

    Mais lorsqu’une s’agit d’une femme âgée victime de la racaille, alors là les belles âmes regardent ailleurs, parlent d’un fait divers. Cette société est à vomir.

  2. Posté par JeanDa le

    Toujours et encore la même réponse :
    DEHORS !!!

  3. Posté par Léo C le

    Le 4 août, oui; l’abolition des privilèges…

    Je me dis souvent qu’on pourra faire 40 révolutions, il y aura toujours les nantis d’un côté qui se sucrent et les autres, les petits, les sans-dents (chers à Toumou) qui encaissent.

    Au gré de celles-ci, ce sont parfois les mêmes..

  4. Posté par conrad.hausmann le

    Et le gouvernement Macaron a un plan secret pour donner des papiers à ces envahisseurs. Quand les peuples d’Europe vont-ils réagir, pas contre ces zouzous mais contre leurs « dirigeants » qui les mènent droit dans le mur ??

  5. Posté par Sitting bull le

    les juges devraient purger les peines de leurs clients ainsi que les avocats corrompus , quand aux flics ils cherchent de la criminalité la ou elle n existe pas et sont a coté de la plaque , pendant ce temps les vrais criminels s en donnent a cœur joie

  6. Posté par Mady le

    Comment est-ce possible que ce salopard soit toujours en France, après tous les délits qu’il a commis. Et maintenant il tue une retraitée. Comme dit plus haut, les dernières « péripéties » n’étaient pas assez crédibles. Je pense que maintenant qu’il a tué, on lui trouvera encore des excuses. C’est vraiment l’horreur !!!!!!!

  7. Posté par Michel le

    Une question : Si un, ou plusieurs, des proches de ces juges rouges, étaient également victimes de « péripéties » de la part d’un de ces dangereux asociaux importés : Fraudes diverses, vol, viol, tabassage, écrasage ou égorgement , à partir de quel degré de leur « échelle de valeurs », estimeraient-ils alors, ces événements suffisamment « crédibles », pour les incarcérer et les mettre ainsi hors d’état de nuire ?
    Juges, psy, hommes politiques forment une caste de privilégiés ne connaissant pas l’erreur, impunis, et ne se remettant jamais en cause.
    Par leur incurie, leurs con-citoyens paient le prix du sang.
    A quand la nuit du 4 août pour le peuple outragé, écrasé par ce désastre provoqué, et qui n’en peut plus ?

  8. Posté par Colérix le

    Sa photographie ? Je suis dans la région en ce moment .

  9. Posté par Léo C le

    Bigard proposait des ministres à points…. Il y a longtemps qu’ils auraient tous dégagé.
    Toutes ces crapules d’élus, retranchées dans leur tour d’ivoire, qui dédaignent et méprisent le citoyen qui les fait vivre et les engraisse sont justiciables selon moi.

    Il faudra qu’un jour leur trahison soit sanctionnée.

    A part cela, j’estime qu’on a tous droit à une seconde chance, pas à une 12ème, ni même à une 3ème.

    Clémence pour une seconde. Un seul joker.
    La moindre récidive conduit au bagne à casser des cailloux en pyjama rayé pour une période suffisamment prolongée.

    On doit pouvoir mettre en place ce genre de structure.

    Je vous fiche mon billet que cela éveillerait leur sens moral.

  10. Posté par fabiola le

    D’accord avec Antoine, les juges ne sont pas crédibles pour ces « gens-là ». Pas de quartier avec la racaille, faites des exemples et que ça se sache dans le monde entier, car pour l’instant c’est cette racaille qui rie à gorge déployée en préparant tous les mauvais coups possible contre nos sociétés.

  11. Posté par Antoine le

    Mes condoléances à la famille de la victime.
    Les juges sont COUPABLES !
    Je cite :  »Bien qu’ayant été déjà 12 fois condamné, il avait bénéficié d’une remise en liberté, les juges estimant que les dernières péripéties l’ayant envoyé derrière les barreaux n’étaient pas assez crédibles »
    Faudra-t-il à chaque fois,  »pour faire crédible », qu’il y ai mort d’homme ?

  12. Posté par Fleeps le

    Une pensée pour cette pauvre dame et sa famille qui vit un enfer.

  13. Posté par miranda le

    ET OUI. Et on attend toujours cette prison très éloignée, proposée par Mr Dupont Aignan aux KERGUELEN. Prison « éducative » où on remettrait « leur esprit à l’endroit ».ET où on les obligerait à vivre en autonomie .Où ils ne coûteraient pas un sou à la société. Et de plus, ils devront participer à la construction de cette prison, ce qui leur permettra de maîtriser pas mal de métier.
    .Le laxisme de nos sociétés est EFFRAYANT. Et une certaine « partie » de la société a vôté pour ces laxistes. Nos chers retraités et nos bobos, doit-on vous dire merci, en plus?

  14. Posté par Maurice le

    Non, ce n’est pas encore assez crédible, et ça ne le sera jamais, car c’est un pauvre immigrant qui a vécu tant de choses difficiles, et qui n’a pas été assez pris en charge à son arrivée dans son pays d’accueil, qu’il ne peut pas agir autrement que ce que son destin lui dicte…

  15. Posté par Yves le

    Je cite : « les juges estimant que les dernières péripéties l’ayant envoyé derrière les barreaux n’étaient pas assez crédibles. »
    Et là, maintenant, c’est assez crédible ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.