En Europe, des réfugiés vendraient leurs nouveaux papiers d’identité sur internet

post_thumb_default

 

On trouve de plus en plus souvent des passeports et autres papiers d’identité européens sur internet. D’après un rapport secret de la police allemande cité par des médias, ces documents auraient été mis en ligne par des immigrés ayant le statut de réfugié.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

7 commentaires

  1. Posté par miranda le

    DANS CES PAYS D’AFRIQUE, ce système très malsain existe déjà : on appelle cela de la débrouille. Il ne se passe pas que dans les contextes de guerre. Mais dans des sociétés peu développés. C’est fou ce que la loi, les règles y sont contournées (administratives bien sûr) Les administrations de ces pays ne possèdent pas les équipements qui permettent de juguler rapidement cela. Alors cette « débrouille se perpétue ».
    Mais c’est aussi le cas, lorsque nombre d’immigrés venus de ces pays qui arrivent en France, « empruntent les papiers d’identité de membres de leur famille sans que ces derniers le sachent.
    Ainsi une jeune femme qui devait se marier, a appris en voulant « publier les bancs », qu’elle était déjà mariée. Une femme de sa famille avait emprunté ses papiers et donc « usurpé » son identité. Ce phénomène s’amplifie. Les tribunaux jugent un grand nombre de ces affaires aujourd’hui.

    Avec l’immigration invasion, cela ira hélas en s’aggravant. IL faudra que tout un chacun soit vigilant dans la surveillance de son identité. Mais les médias ne le disent pas assez. Elles préfèrent sans doute proposer « des distractions qui ramollissent l’esprit ».

  2. Posté par Fomalo le

    Je suppose qu’en France, avec le dernier projet de loi sur le « regroupement familial » il va falloir rajouter des pages et des pages aux livrets de famille et que malheureusement pour notre dette, nous allons devoir recruter des officiers d’état-civil en grand nombre, arabophones de surcroît…

  3. Posté par Yolande.C.H. le

    Voilà les nouveaux fondements solides de l’état de droit et son régime démocratique: sa commercialisation contre espèces sonnantes et trébuchantes!. Mais puisqu’on nous répète que ce sont les patriotes qui sont les plus dangereux pour la démocratie….

  4. Posté par Bussy le

    Pas fous, ils se sont rendus compte qu’il n’y a pas besoin de papier dans ce shithole qu’est en train de devenir l’Europe, donc autant les vendre !

  5. Posté par Antoine le

    Je cite :  »Des migrants ayant obtenu le statut de réfugiés en Europe vendraient en ligne leur nouveaux papiers d’identité légalement acquis ».
    Cela signifie :
    – Du fric fait avec n’importe quelle marchandise
    – La valeur des papiers d’identité est élevée
    – Le commerce (revente) est et doit être interdite !
    – Que pour les migrants/immigrés avoir ou ne PAS avoir de papiers d’identité n’est pas si important que cela …
    Solution :
    – Ne PAS fournir de papiers d’identité
    – Remigration immédiate de masse de TOUS ces migrants/immigrés issus de l’immigration de masse illégale voulue par nos gouvernements félons !

  6. Posté par JeanDa le

    Splendide !
    Le remède ? Facile : Ne pas leur donner de papiers et les renvoyer immédiatement manu-militari.

  7. Posté par fred le

    Ils ont vraiment tous les vices !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.