Le « racisme » à Starbucks expliqué aux nuls

Two Black Men Arrested for Acting Entitled At Starbucks

Brandon Tatum : Deux Noirs arrêtés pour avoir traîné sans consommer au Starbucks. Voilà encore un exemple d’hommes afro-américains qui se croient au-dessus de la loi. Un problème majeur dans la communauté noire est le manque de respect de l’autorité. Cette situation n’aurait pas été un problème si ces deux Noirs avaient simplement suivi le protocole de Starbucks comme tout le monde. De plus, si les Blancs n’avaient pas si peur d'être jugés racistes ou de se sentir hautement coupables, cette vidéo n’aurait même pas existé. Lâche comme il est, Starbucks s’est excusé sans raison. Quelle honte ! Ce n’est pas ça qui aide les Noirs ni qui que ce soit en Amérique, bon sang ! Et les gauchistes qui défendent les Noirs sans raison lorsqu’ils ne suivent pas les règles desservent la communauté noire.

Rappel : c’est cet incident a amené Starbucks à faire cette journée de formation :
USA: Starbucks fermera tous ses cafés le 29 mai pour une formation sur le racisme

Un commentaire

  1. Posté par kitty le

    C’est la blague du siècle. Ce sont toujours les mêmes qui foutent le bazar. Et Starbucks qui s’excuse, je n’ai pas compris pourquoi en fait.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.