Sami Aldeeb: L’Occident soutient le terrorisme

Le prétexte invoqué pour attaquer la Syrie est que le régime de ce pays aurait fait usage d'armes chimiques prohibées contre sa propre population. Et ce n'est pas la première fois que la Syrie a été victime d'attaques de la part de l'Occident pour ce même prétexte. Or, jamais les Occidentaux n'ont apporté la moindre preuve de la responsabilité du régime syrien dans l'utilisation d'armes chimiques. Il ne s'agit que de purs mensonges pour camoufler leur agression contre la Syrie. Tout comme ils n'ont jamais apporté la moindre preuve d'armes nucléaire en Irak, prétexte pour lequel ce pays a été envahi et détruit par les Américains. Tout est donc pur mensonge.

Les dirigeants occidentaux qui ont participé ou cautionné les agressions contre l'Irak et la Syrie ont violé un principe fondamental admis par toutes les constitutions et tous les documents internationaux, à savoir le principe de la présomption d'innocence. Je me limite ici à citer l'article 11 alinéa 1 de la Déclaration universelle des droits de l'homme qui dit: 

Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées. En violant ce principe, les dirigeants de ces pays ont démontré sans équivoque qu'ils sont des criminels.

Loin de moi l'idée de défendre le Président irakien Saddam Hussein ou le Président syrien Bachar El-Assad. Ils ne sont pas des anges, et certainement ils ont commis des crimes contre leurs propres populations. Mais invoquer un prétexte mensonger pour attaquer l'Irak et la Syrie, détruire ces deux pays et semer la mort et la désolation parmi la population civile relève d'un crime de guerre et d'un crime contre l'humanité.

En ce qui concerne la dernière attaque tripartite menée par trois dirigeants criminels occidentaux, il faut relever que cette attaque a eu lieu avant même que la commission chargée d'enquêter sur la prétendue utilisation d'armes chimiques par le régime syrien ne commence son travail. Ce qui dit long sur la mauvaise foi des trois dirigeants criminels cités plus haut.

À qui profite cette attaque tripartite non justifiée et criminelle? La réponse est simple: les groupes terroristes que ces trois dirigeants ont soutenus politiquement, financièrement et militairement pendant les sept ans que dure la guerre en Syrie. Ayant vu que leurs poulains terroristes sont en train de perdre sur le terrain face à l'armée syrienne, il fallait que ces dirigeants criminels se vengent contre cette armée. Or cette armée ne fait que déloger des terroristes qui bombardaient des quartiers de Damas, et surtout les quartiers chrétiens. Et ma question: quel pays occidental accepte-t-il que des opposants dans les banlieues tirent des obus contre leurs capitales? Pourquoi alors soutenir des opposants qui tirent des obus contre Damas?

C'est un secret de Polichinelle que les dirigeants occidentaux ont créé la Qaeda, Daesh et autres groupes terroristes annexes. Dans quel but? La réponse est simple: attiser des conflits partout dans le monde et ainsi faire tourner l'industrie d'armement. Et ce n'est pas étonnant que cette attaque criminelle ait eu lieu tout de suite après la fin de la visite du Prince héritier saoudien qui s'est soldée avec des contrats d'achat d'armement en milliards. Ces dirigeants criminels qui ont participé à l'attaque contre la Syrie ont oublié qu'ils sont en train d'armer le pire régime au monde, le régime saoudien, le principal trésorier des groupes terroristes et le principal incitateur de la haine religieuse contre l'Occident "mécréant". Ces dirigeants criminels oublient cependant que celui qui élève des vipères finit toujours par se faire piquer. Rappelez-vous: les attentats du 11 septembre 2001 qui ont fait environ 3000 morts aux Etats-Unis, attaque perpétrée par Al-Qaida (créée par les Etats-Unis). Sur les 19 terroristes, 15 sont saoudiens. 60% des Saoudiens se déclarent en en faveur de Daesh.

Chaque fois que je passe à Paris, je croise les militaires et les policiers qui veillent à la sécurité de la population française ... auxquels je lève le chapeau. Mais en fait, ils font quoi? La réponse est simple: payer le pot cassé de leurs dirigeants qui ont favorisé les terroristes et les intégristes musulmans... contre lesquels la Syrie lutte. Je pleure de chaudes larmes chaque fois que j'entends la mort de civils en France fauchés par des attentats. Mais qui en est responsable? Certes, des terroristes et des intégristes musulmans... soutenus par les dirigeants criminels occidentaux. Ces mêmes dirigeants criminels qui ont attaqué la Syrie sous un prétexte mensonger, ou ont soutenu cette attaque.

La population occidentale est actuellement prise au piège entre des terroristes et des intégristes musulmans et des dirigeants occidentaux criminels qui prétendent lutter contre le terrorisme tout en le soutenant politiquement, financièrement et militairement. La population occidentale a deux ennemis, et on ne sait pas lequel des deux est le plus dangereux. Il est du devoir de tous les citoyens occidentaux, y compris l'armée et la police, les intellectuels, les professeurs et les journalistes, de faire entendre leur voix face à des dirigeants occidentaux criminels, et leur signifier qu'ils refusent de se faire sacrifier comme des moutons d'abattoir. Qui ne dit mot consent.
 

En tant que chrétien d'origine palestinienne vivant en Suisse, je souhaite adresser un mot à mes frères juifs. Je sais que le gouvernement israélien se réjouit des attaques menées contre la Syrie, et a participé à maintes reprises à des attaques similaires. Et pourtant il n'y a pas de quoi se réjouir. Certes, vous avez une dent contre les musulmans, comme les musulmans ont une dent contre Israël. Mais ces conflits attisés par des dirigeants occidentaux criminels pour faire tourner leurs industries d'armement nous desservent tous. Il faut parvenir à une solution au conflit du Proche-Orient et ne pas se laisser duper par ces dirigeants occidentaux criminels. Le même appel je le lance à mes frères musulmans, et surtout palestiniens. Je suis à cet égard prêt à résoudre ce conflit qui dure depuis 70 ans en sept minutes... à condition que les juifs et les musulmans laissent de côté leur idéologie discriminatoire. Le modèle suisse est là pour vous guider vers une solution durable de vos litiges et haines mutuelles.

Sami Aldeeb

8 commentaires

  1. Posté par Sami Aldeeb le

    https://wp.me/p1gLKx-jt0
    Spécificités des armes chimiques syriennes
    ——————————————————–
    Ça ne touche que les enfants et les femmes.
    Il n’affecte jamais les personnes armées.
    Il n’a besoin que d’un lavage d’eau.
    Il n’a pas besoin de protections pour les sauveteurs.
    Il n’a pas besoin de soutien de respiration.
    Il n’a pas besoin d’antidote.
    L’Armée ne l’utilise qu’en cas de progrès et de victoire.
    Avez-vous vu un gaz plus gentil ?
    Et par dessus tout, celui qui meurt des armes chimiques revient à la vie pour prendre un selfie.

  2. Posté par Vautrin le

    C’est tout de même curieux que quelqu’un ici aille à l’encontre des enquêtes menées par la communauté internationale, lesquelles ont conclu que l’Irak de Saddam n’avait PAS de stocks d’armes chimiques.Quant à prouver que Saddam aurait transvasé ses vilains gaz en Syrie, cela reste à prouver, mais je crois que c’est du délire. On invente n’importe quoi pour soutenir l’entreprise impérialistes des pays monopolistes. Qui, eux aussi, inventent n’importe quoi pour mettre leurs doigts crochus sur les richesses d’autres peuples. Eh bien non ! L’agression des trois pieds-nickelés de l’Apocalypse contre la Syrie ne se justifie aucunement. Marre des bobards de guerre !

  3. Posté par Blocus le

    « Tout comme ils n’ont jamais apporté la moindre preuve d’armes nucléaire en Irak, prétexte pour lequel ce pays a été envahi et détruit par les Américains. Tout est donc pur mensonge. »

    FAUX, l’Irak a été envahi parce que Saddam Hussein et son régime étaient accusés de détenir des armes de destructions massives (il n’a pas été fait mention particulièrement d’armes nucléaires).

    Saddam Hussein et son régime détenaient des montagnes d’armes chimiques (utilisées de nombreuses fois contre les Kurdes) et lorsqu’il s’est avéré dangereux d’avoir de tels stocks de ces armes en Irak même, Saddam a fait transférer ces stocks (Tous ? … mystère) en Syrie. Cela est connu et documenté, par exemple ici:

    « Question : si « Ali le chimique », Saddam Hussein et d’autres dirigeants génocidaires irakiens ont utilisé des armes de destruction massive contre leurs propres citoyens, comment se fait-il « qu’il n’y ait pas » de telles armes en Irak aujourd’hui ? Il se trouve que Saddam a fait creuser d’innombrables caches souterraines dans l’immense désert irakien. Il se trouve que des déplacements suspects, vers la Syrie et l’Iran, ont été photographiés par les satellites occidentaux, peu avant l’intervention américaine en Irak. Il se trouve que les liens entre Saddam Hussein et Al-Qaïda ont été démontrés. »
    Source : https://lesobservateurs.ch/2015/11/04/complot-oui-lequel/

  4. Posté par Aude le

    Bien dit Sami!
    Non seulement des excuses mais leur démission !

  5. Posté par Bussy le

    Les ventes d’armement mais aussi le pétrole, et cette peur bleue des Américains que l’Europe se rapproche de la Russie, la puissance économique de l’Allemagne et des autres pays européens alliée à la puissance militaire et aux ressources naturelles de la Russie….
    Actuellement, la guerre froide étant revenue, les Américains sont tranquilles, peut-être un peu inquiets du fait que l’Allemagne n’ a pas participé à cette expédition stupide.
    Trump qui semblait vouloir se rapprocher des Russes fait finalement la même chose que Clinton et Obama, quelle déception !

  6. Posté par UnOurs le

    Une hypothèse ?
    http://rense.com/general92/israelot.jpg
    Quand je vois les gens récemment arrivés dans ma ville suite aux diverses opérations de déstabilisation en Orient, je me dis que des Palestiniens transférés en masse en Europe ne s’y sentiraient pas étrangers.
    Je voudrais en dire plus, je le ferai pas.

  7. Posté par Sami Aldeeb le

    J’ai trois questions:
    Si l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) en Syrie affirmera qu’il n’y a pas eu d’attaque chimique de la part du régime syrien contre Douma:
    – est-ce que les trois présidents qui ont agressé la Syrie seront traduits en justice pour crime de guerre?
    – est-ce qu’ils seront démis de leurs fonctions?
    – est-ce que leurs pays respectifs dédommageront la Syrie pour les dommages et pertes?

  8. Posté par Pierre H. le

    Bravo !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.