3 commentaires

  1. Posté par Léo C le

    Il n’a pas du y être autorisé bien longtemps. On a du veiller à le « disperser » rapidement.

    Je travaille juste à côté, suis itinérant et emprunte plusieurs fois la rue qui longe l’ENM, rue Joffre, qui rejoint la place Pey-Berland et n’ai rien vu de tout cela ni même n’en ai entendu parler (FR3 infos régionales, que je regarde) jusqu’ici.

    La censure travaille bien.

  2. Posté par Humour Humour le

    Cette école devrait être transférée au val fourré .

  3. Posté par miranda le

    TOUJOURS SENSIBLES AU COMBAT QUE MENENT PIERRE CASSEN ET CHRISTINE TASSIN au nom des Français. Il est dommage que les Etudiants de cette école de la magistrature n’aient pas eu ENTRE LES MAINS, au moins un écrit relatif aux demandes de Pierre Cassen et Christine Tassin et aussi de tous ceux qui réclament plus de liberté d’expression. La lettre que tout un chacun devait envoyer était certes, une bonne idée, mais sera-t-elle lue aux Etudiants? Cette manifestation était de toute façon absolument nécessaire.
    BRAVO à PIERRE ET CHRISTINE et tous leurs collaborateurs.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.