La lutte des Palestiniens pour la pollution

montagne -de-pneus-gaza

De jeunes Palestiniens collectent les vieux pneus pour les apporter à la frontière israélienne. Le but est de les brûler pour que la fumée empêche l’armée israélienne de tirer sur les manifestants de la « Marche du Retour ». On collecte aussi des miroirs pour éblouir les soldats israéliens.

Vidéo : AP

 

Cet homme collecte de l’argent pour acheter des pneus dans le même but :

Vidéo : MSN

 

Israël a stoppé toutes les importations de pneus vers la bande de Gaza.
[Cenator : On se demande bien pourquoi.]

Le Hamas tempête : Cette décision aura un effet négatif sur la population de Gaza, qui souffre déjà d’une pénurie de pneus :

Infos-Israel.news

 

Voici une image poignante de cette pénurie :

montagne-pneus-gaza

Et une image des manifestants désarmés et pacifiques :

catapulte-palestienne

Le but de l’écran de fumée est aussi de permettre à des Palestiniens de s’infiltrer en Israël pour assassiner des civils :

Infos-Israel.news

 

Israël a écrit à l’Organisation mondiale de la santé pour tenter de prévenir cette catastrophe écologique :

Christans United for Israel

 

Autre article sur ces manifestations : RTS

fumee-pneus-gaza-rts

[Cenator : on n’entend pas beaucoup les écologistes… ni l'OMS, ni l'UNRWA, ...qui sont habituellement si prompts à se soucier de la santé, des conditions de vie, des palestiniens.

Les conséquences sanitaires désastreuses pour toute la région ne sont pas prêtes de disparaître.]

L'ADN palestinien: Nuire à Israël prime sur tout, et ceci du berceau au tombeau.

Ecran de fumée :

ecran-fumee-cote-palestinien

ecran-fumee-cote-israelien

Les pneus servent aussi de bombes incendiaires artisanales :

palestinien-lance-pneu

Le Hamas a promis 3000 dollars à la famille de toute personne qui serait tuée durant les manifestations et 500 ou 200 dollars à tous ceux qui seraient blessés grièvement ou légèrement.

La Maison Blanche a enjoint les Palestiniens à ne pas s’approcher de la frontière et a condamné les dirigeants et les manifestants qui appellent à la violence ou envoient des gens, même des enfants, vers la frontière en toute connaissance du risque qu’ils soient tués ou blessés.

Cet article du Daily Mirror contient aussi un bref historique du conflit depuis 1948.

3 commentaires

  1. Posté par kiwi691 le

    je ne veux pas prendre la défense de qui que ce soit mais………
    que feriez vous si, d’un accord commun, vous héritiez d’un logement, que dans les minutes qui suivent une personne vienne squatter un pièce puis encore une autre et encore une autre, vous menace et veux vous expulser, prétextant que ce logement était le sien avant d’être le vôtre ?

  2. Posté par Antoine le

    Et on nous met à l’amende pour un petit feu de feuilles mortes dans notre jardin …
    Vive la pollution ! Il paraît que les fumées sont toxiques ! Les Palestiniens vont dire que c’étaient des pneus israéliens et que le vent soufflait dans la mauvaise direction …

  3. Posté par kitty le

    Ils font ce qu’ils font le mieux : détruire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.