Oui à l’initiative monnaie pleine : une vidéo pour comprendre

Vidéo réalisée par Dominique Bianchi

Les Suisses savent-ils vraiment qui fabrique leur monnaie ?
La BNS ? Un tout petit peu, mais plus de 90 % de nos francs sont créés par les banques commerciales privées pour leurs profits. Ils privatisent les gains et socialisent les pertes !
.

9 commentaires

  1. Posté par L'expatrié le

    Le pire est que l’état (canton, commune et même confédération) emprunte aux banques privées pour se financer… donc le citoyen qui paye ses impôts (qui incluent les intérêts de la dette) soutien directement les banques privées… Bravo pour cette arnaque du citoyen moyen au profit des riches. C’est scandaleux ! (et que disent les socialistes à ce sujet????… rien !)

  2. Posté par toyet le

    4 réponses justes, on peut compter sur Darius pour nous informer d’ici la votation, courage fuyons.

  3. Posté par Maurice le

    Merci pour les vidéos !
    Celle que Polo nous a passée est très-éclairante et fort bien faite !

  4. Posté par Eléonore le

    Je partage cette vidéo toute récente: https://www.facebook.com/david.pvincent.77/videos/207888999984472/ (l’exposé commence à 4 min.)
    La démocratie est en jeu ! Merci aux initiateurs qui ont eut la force et l’intelligence de s’emparer de cette question cruciale.
    ____________________
    Comprendre comment sortir de l’esclavage par la dette !
    Si la collectivité n’agit pas de concert, ils continueront à violer les droits des uns et des autres en toute impunité.
    Tout cela est rendu possible par l’ignorance dans un premier temps, et ensuite par le consentement.
    Cela est donc parfaitement réversible si une masse critique sort de l’ignorance dans un premier temps, et cesse de consentir dans un deuxième temps.
    ____________________ et en +
    La Banque Nationale Suisse viole la constitution:
    https://www.youtube.com/watch?v=OP6KIGeOqeQ&feature=share

  5. Posté par Le Taz le

    Voilà LE vrai sujet sur la table! Nous touchons ici au coeur du coeur du problème, la raison pour laquelle une clique de banksters a pris le pouvoir en occident. Mais malheureusement, les merdias aux ordres vont tout faire pour desinformer le peuple. Pourtant la problématique est toute simple à comprendre, les banquiers se sont octroyés le droit de battre monnaie, ils sont donc les rois! Est-ce normal dans une « démocratie »? Absolument pas! C’est à l’état qui représente le peuple de battre monnaie et à personne d’autre!

  6. Posté par Antoine le

    La BNS gagne env. 2-2.5 milliards par année et les banques privées gagnent 340 milliards (monnaie scripturale).
    Questions :
    – Appât du gain ?
    – Élimination de la concurrence ?
    – Création d’une position dominante ?
    – Sécurité ?

  7. Posté par Polo le

    La fameuse vidéo de Paul Grignon sur la création monétaire (argent-dette) que tout le monde devrait voir (faites circuler) :
    https://www.youtube.com/watch?v=kgA2-bWXSN4
    « Si les gens comprenaient le système bancaire, il y aurait une révolution demain matin ! » Henry Ford

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.