Et si les libraires qui « créent du lien social » se contentaient de vendre des livres ?

post_thumb_default

 

Le profil type des libraires de la génération Mitterrand n'est pas celui de l'humaniste universel mais plutôt celui du garde-chiourme de la pensée obligatoire.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Pierre-Henri Reymond le

    Ma première visite chez Amazon ne fut pas causée par une désertion, mais par un besoin. Je vous raconte? En 1992, j’ai perdu un livre, « Conversations avec Staline », de Milovan Djilas. Quelques années plus tard, fort de nouvelles informations, et d’expériences, j’éprouvais le besoin de le relire. Epuisé! J’ai arpenté les bouquinistes, en vain. Pendant plus de 15 ans! Puis je me suis dit, pourquoi pas Amazon? Je n’ai pas trouvé mon livre, mais d’autres. Dans la foulée j’ai découvert Kindle! Un cadeau. Tocqueville dans mon téléphone! Pas de Djilas donc, mais tant pis. je renouvelais ma recherche d’année en année. Et voici que, bingo, j’en trouve un! Lequel m’est parvenu d’une petite librairie en Allemagne, ou Angleterre. Djilas, un des quatre hommes proches de Tito, raconte sa foi dans le communisme, et son désenchantement. Il croyait faire advenir le bonheur sur la terre. Mais c’est une autre histoire. Dans mon cas, Amazon a répondu à un besoin.

  2. Posté par miranda le

    Cette constatation nous fait du bien. Je croyais que j’étais un peu seule à penser cela.
    En ne lui fournissant pas les ouvrages l’ éclairant vraiment sur la réalité, on prépare sans doute le peuple à recevoir les FUTURS CHOCS en pleine figure, les laissant ainsi dans un état apathique, dans la sidération pour que n’ait pas lieu, LA REACTION.
    Beaucoup de libraires font partie du système, certains consciemment, d’autres inconsciemment et que l’on pourrait nommer aussi « idiots utiles ».

  3. Posté par Maurin des GRADS le

    Le diplôme le plus facile à obtenir reste celui de commissaire politique ! Il est accordé d’office aux activistes l.g.b.t. à la courbette acquise et à la dilatation affirmée .

  4. Posté par Claire le

    Il est effectivement révélateur que de nombreuses librairies ne proposent pas les livres jugés politiquement incorrects. Il ne reste plus alors qu’à les commander sur internet. Il ne faut donc pas s’étonner que de plus en plus de librairies ferment boutique.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.