France. Nouveau plan antiraciste : des délinquants condamnés à des travaux d’intérêts généraux pourraient être affectées à des tâches de modération et de signalement de propos haineux

goulag1

Halte aux "torrents de boue" qui se déversent sur internet: Edouard Philippe a dévoilé lundi un nouveau plan contre le racisme et l'antisémitisme, avec l'ambition de mener une lutte "plus efficace" sur la Toile en contraignant les plateformes à "prendre leurs responsabilités".

Ce deuxième plan, qui couvre la période 2018-2020, fait suite à un premier dispositif lancé dans un contexte de flambée des actes antisémites et antimusulmans après les attentats de 2015. Souhaitant afficher sa mobilisation sur ce dossier, le Premier ministre était flanqué de huit 2membres de son gouvernement lundi, au Musée de l'histoire de l'immigration à Paris.

Certes, le nombre de faits haineux a reculé en 2017 pour la deuxième année consécutive. Mais cette baisse globale masque mal l'augmentation du nombre d'actions violentes. Et les statistiques ne rendent pas compte du "déferlement de haine qui s'exprime de manière quotidienne sur internet", selon le Premier ministre.

S'il entend "se battre" pour imposer une nouvelle législation européenne afin de "renforcer le régime de responsabilité des opérateurs" du net, le gouvernement va aussi modifier "sans attendre" la loi française.

Une mission y travaillera, avec en tête l'exemple de l'Allemagne, qui menace d'amendes pouvant aller jusqu'à 50 millions d'euros les grands réseaux sociaux s'ils ne retirent pas sous 24 heures les propos haineux.

"On ne me fera jamais croire que les réseaux sociaux seraient des espaces hors-sol. Pour moi, tout ce qui est publié et diffusé en France, est publié et diffusé en France. Et doit donc répondre aux lois de la République", a souligné Edouard Philippe.

L'exécutif veut également "permettre l'enquête sous pseudonyme": en s'invitant dans des espaces de discussion en ligne, les cyberenquêteurs pourront plus facilement identifier les auteurs de propos haineux. Cette mesure sera incluse dans le projet de loi sur la justice qui doit être présenté en Conseil des ministres le 18 avril.

- Moyens "sanctuarisés" -

La lutte contre la cyberhaine ayant besoin de moyens supplémentaires, le gouvernement prévoit de renforcer les effectifs de la plateforme de signalement de contenus illicites PHAROS. De même, des personnes condamnées à des travaux d'intérêt général pourraient être affectées, dans des associations, à des tâches de modération et de signalement de propos haineux.

Pour mieux prendre en compte les victimes, l'Etat va expérimenter dès septembre la création d'un réseau d'enquêteurs et de magistrats spécifiquement formés à la lutte contre la haine.

L'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) étudiera la possibilité de permettre à un plaignant de qualifier lui-même le mobile raciste ou antisémite de son agression, comme c'est le cas au Royaume-Uni.

Dans son volet éducatif, le plan prévoit la création d'une "équipe nationale d'intervention rapide" chargée "d'épauler les enseignants" confrontés à des situations conflictuelles. Plus généralement, le gouvernement promet de renforcer la formation de "l'ensemble des personnels" de l'éducation.

Tout en saluant "le fait que le gouvernement ait mis l'accent" sur la haine sur internet, le président du Consistoire israélite, Joël Mergui, a regretté que ce sujet soit dissocié de la lutte contre la radicalisation islamiste. "Même si la lutte contre le racisme et l'antisémitisme nécessite d'autres moyens, elle fait partie intégrante de ce combat", a-t-il estimé.

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Francis Kalifat, a lui jugé "important d'élargir ce combat à l'échelle européenne". Mais "ce que nous aurions souhaité, c'est une annonce qui aille un peu plus loin et s'inspire de façon plus forte de ce qu'a fait l'Allemagne", a-t-il poursuivi.

Quant à Samuel Thomas, de la Maison des potes, il a pris acte d'un plan qui "va dans le bon sens". "Maintenant, la traque de la parole raciste ou antisémite, ça demande beaucoup plus de moyens que ce qu'il y a aujourd'hui", a-t-il relevé.

Ce plan bénéficiera de "moyens sanctuarisés", selon Edouard Philippe, même si une mission d'inspection de l'Etat n'a pu identifier que 40 millions d'euros sur les 100 annoncés en 2015 dans le cadre du premier dispositif. "C'est une politique prioritaire, elle est préservée", a assuré à l'AFP le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme (Dilcrah), Frédéric Potier.

Source via Fdesouche.com

18 commentaires

  1. Posté par Aude le

    Peu leur importe le POURQUOI du «  Torrent de boue », il faut RÉPRIMER !
    Et ce n’est plus des réformes c’est LA STASI EN MARCHE!
    Mais quand les mécontents ne pourront plus s’exprimer avec des mots, même violents, ils vont s’exprimer de manière plus physique.
    Et là, ces Gouvernants n’auront plus le temps d’ouvrir leurs ordi pour traquer leurs opposants,
    Ils n’auront plus qu’à détaler.
    Vous avez ouï dire que ce Premier Ministre prendrait de telles mesures contre les racailles de banlieues?
    Macron c’est parole, parole, parole, promesses, promesses et al fine c’est le grand néant! Il fait du théâtre à longueur de journée.
    Du genre et tour à tour : La tragédie. La comédie. Le drame. Le théâtre du boulevard. Le vaudeville. Le théâtre de l’absurde. Toute une panoplie.
    Bref, bon élève Brizitte!
    Mais voilà, l’Elysée, ce n’est pas un théâtre, Jupiter s’est trompé de porte d’entrée.
    Trouvera t-il la porte de secours quand tout brûlera ?

  2. Posté par pépé le moko le

    Boris Le Lay, deux ans de prison ferme pour ses opinions sur YouTube.
    Il a du s’exiler dans un pays hors UE pour ne pas les faire !

  3. Posté par Mauron le

    De plus, des quidams qui ne sont même pas parvenus au niveau du certificat d’études et, souvent, parlent un français plus qu’improbable, vont analyser des textes écrits dans une langue qu’ils ne maîtrisent pas. C’est la porte ouverte à tous les abus !

  4. Posté par Mauron le

    Tenant compte qu’environ plus de 70% de la population carcerale, donc justiciable, est d’origine non européenne c’est un cadeau du gouvernement qui prend des allures de justice parallèle. Le justiciable devient justicier. On croit rêver !

  5. Posté par Peltier le

    Et contre le racisme anti-blancs? Et contre la Christianophobie? Et contre le racisme anti Européens? Et contre la haine des apostats? Vous faites quoi?

  6. Posté par Claire le

    Ce gouvernement Macron/Philippe ressemble à celui de Pétain, lors des heures les plus sombres de notre histoire: délation généralisée, favorisée à notre époque par les smartphones qui filment tout et internet qui véhicule tout. « Le corbeau » de Clouzot à l’échelle planétaire.
    Tout le monde va épier tout le monde et dénoncer tout ce qui est susceptible de ne pas rentrer dans le cadre du politiquement correct.
    Après les lois liberticides, déjà bien suffisantes pourtant pour envoyer n’importe quel opposant devant la 17ème chambre correctionnelle, on continue de « progresser »!
    (pour mémoire: loi Pleven 1972, Gayssot 1990, Perben 2004, Taubira 2014).

  7. Posté par Peter K le

    Police de la pensée, systeme novlangue, et pendant ce temps les traitres aux commandes mettent les bouchées doubles afin de parfaire la destruction de notre civilisation: https://reseaulibre.org/site/2018/03/19/invasion-macron-donne-le-coup-de-grace/
    Que fait en cachette ss en ce moment? de meme à coup sur ou pire encore, cette vipere est capable de tout!

  8. Posté par miranda le

    ET OUI JEAN DA
    On veut soigner le symptôme sans s’intéresser à la maladie. TOUT EST DIT.

    Ne soyons pas naïfs, ils seront beaucoup plus préoccupés de s’intéresser à  » la parole contestataire des autochtones blancs, parole qu’ils définiront comme haineuse ou complotiste
    parce que exprimée par des autochtones qui ont compris le destin de disparition qu’on leur propose.

    Les autres « haineux » seront laissés tranquilles, parce que ne nuisant pas ou ne dérangeant pas le programme. L’essentiel pour le pouvoir sera : qu’ils « accompagnent ou qu’ils laissent se faire LA GRANDE SUBMERSION. Submersion pour un monde meilleur à 2 euros pour tout salaire horaire, laissant ainsi sur le carreau des chômeurs autochtones qui s’appauvrissant de plus en plus mendieront à leur tour un « travail à 2 euros de l’heure. LE MARCHE DES ESCLAVES SERA « EN MARCHE ».

    Comme disait une amie dans un moment d’extra lucidité « et si on arrêtait de se reproduire pour n’avoir plus à produire ». Elle rigolait de ses propos. Moi, pas vraiment.

  9. Posté par oxygène le

    Travail d’intérêt général pour les mal-pensants ; avènement du E-Goulag !

  10. Posté par Vautrin le

    Les « lois de la république », on s’en fout ! Ce régime pourri n’est pas digne de perdurer. Ceci dit, c’est bien dans la logique des monopoles, que d’utiliser des délinquants pour « surveiller », c’est-à-dire faire de la délation à l’encontre des patriotes. Idée née dans des cerveaux détraqués, ne pouvant qu’appartenir à des fascistes. Ce que sont ceux qui prétendent nous « gouverner ». Mais qu’ils ne se fassent pas d’illusions : nous trouveront toujours des parades.

  11. Posté par UnOurs le

    Voilà une excellente idée pour le site de signalement de Philippe Nantermod.

  12. Posté par coocool le

    Elle est où la Liberté de votre fameuse devise, les Frouzes macronistes ?

  13. Posté par Alex le

    EURSS ans toute sa grandeur

  14. Posté par Antoine le

    Je cite :  » Et doit donc répondre aux lois de la République, a souligné Edouard Philippe. »
    Et la diffusion 5x par jour, dans TOUTES les mosquées, de messages haineux, il n’en tient pas compte ?
    Messages haineux propagés par tous les imams à l’encontre des mécréants que nous sommes (Chrétiens, Juifs, Boudhistes, etc …)
    Je cite : Posté par Claire le 11 septembre 2017 à 10h27
    Plus on connaît l’islam, plus on a peur!! Après avoir lu le coran en entier et un certain nombre de hadiths, on comprend tout à fait l’origine des attentats, petits ou grands (!) perpétrés à l’encontre des kouffars. Voici un de mes versets préférés car il explique à peu près tout:
    Sourate IV, 95
    « Les croyants qui s’abstiennent de combattre ;
    – à l’exception des infirmes –
    et ceux qui combattent dans le chemin de Dieu,
    avec leurs biens et leurs personnes,
    ne sont pas égaux !
    Dieu préfère
    ceux qui combattent avec leurs biens et leurs personnes
    à ceux qui s’abstiennent de combattre.
    Dieu a promis à tous d’excellentes choses ;
    mais Dieu préfère les combattants aux non-combattants
    et il leur réserve une récompense sans limites. »
    Ce verset n’est pas mal non plus, et explique les « déséquilibrés » qui attaquent les incroyants au couteau, à la hache, à la machette, etc.
    Sourate XLVII, 4
    –« Lorsque vous rencontrez les incrédules,
    Frappez-les à la nuque » (décapitation)
    Et un petit dernier pour la fin:
    Sourate IV, 89
    -« (les incrédules) Ne prenez donc aucun protecteur parmi eux,
    Jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le chemin de Dieu.
    S’ils se détournent, saisissez-les ;
    Tuez-les partout où vous les trouverez. »
    Et il y en a bien d’autres dans ce style, sans parler des horreurs concernant plus précisément les femmes.
    Prière du vendredi
    Que dire en outre de la prière du vendredi, toujours accompagnée d’un prêche qui se termine par cette litanie :
    « O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen)
    O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen)
    O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen)
    O Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen)
    O Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen)
    O Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen)
    O Allah ! Rend orphelins leurs enfants ! (Amen)
    O Allah ! Rend veuves leurs épouses ! (Amen)
    O Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen) ! »
    http://ripostelaique.com/clichy-et-si-les-autorites-etudiaient-enfin-les-paroles-de-la-priere-du-vendredi.html

  15. Posté par JeanDa le

    On se concentre sur le « torrent de boue » sans en chercher la cause ! On veut soigner le symptôme sans s’intéresser à la maladie !
    Si les gens deviennent de plus en plus haineux, c’est qu’ils sont de plus en plus fâchés de ne pas être entendus de leurs dirigeants. A force de parler dans le vide, on hausse le ton, on commence à crier, puis à hurler … viendra un moment où les gens utiliserons la violence.
    Et toutes les surveillances et dénonciations n’y changeront rien. Nous assistons, je le crains, à la genèse d’une guerre civile.
    Et ce sera la faute des dirigeants « hors-sol » et de la dictature de Bruxelles.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.