Valais. Martigny: Les gitans défèquent n’importe où et souillent les champs.

Un agriculteur dénonce le laxisme face aux incivilités insalubres de gitans à Martigny.

Christian*, arboriculteur de Fully (VS) a fait arracher, il y a cinq ans, tous les arbres fruitiers de son terrain, situé tout près de l’aire d’accueil officielle en Valais pour les gens du voyage, à Martigny.

«On les supporte depuis des décennies, mais ils sont désormais là à l’année, hiver compris, et ils défèquent n’importe où!» Outre une crainte de pollution, Christian explique que personne n’accepte d’aller travailler sur des terres recouvertes d’étrons, sans parler du nettoyage du matériel.

(...)

Source et article complet

Nos remerciements à Jérôme Desmeules

18 commentaires

  1. Posté par JeanDa le

    Dites-moi, on peut dire que les gitans sont des migrants non ?
    Alors j’ai tout compris.

  2. Posté par Arturus le

    Aucune inquiétude DARBALLEY va faire le ménage !

  3. Posté par Marcassin le

    Et en plus c’est avec nos impôts qu’on nettoie leurs déjections.
    On ne pourrait pas les prendre par le collet et leur mettre le nez dans leur caca. C’est comme ça qu’on éduquait les chats. Mais bon, les chats sont des animaux, pas des sous-hommes.

  4. Posté par Marcassin le

    @ Antoine,
    Ils ne faut pas leur jeter la pierre, ils sont écolos, Ils récupèrent de temps en temps les papiers de toilette sales, j’espère qu’ils vont le mettre dans les moloks 🙁

  5. Posté par Tommy le

    Un paysan du nord-vaudois avait réussi à se débarrasser de cette engeance , il y a 30 ans environ .

    Il avait loué un cercueil aux pompes funèbres du coin et l’avait appuyé contre un arbre à proximité des caravanes!!
    Ça vaut le coup d’essayer, davantage que ces interminables palabres avec des  » médiateurs inter- culturels ».

    Que pensez-vous de cette technique de dératisation ?

  6. Posté par Claire le

    Le même laxisme partout, en Europe occidentale, les mêmes « diversités » et les mêmes effets. C’est d’autant plus désolant pour la Suisse qui ne fait pas partie de l’UE et qui devrait être un peu préservée, mais non, les politicards pourris mondialistes, immigrationnistes et islamo-kollabos sévissent partout.

  7. Posté par Peter K le

    Epandage de lisier, porc ou autre a choix au petit matin, droit dessus, resultats garantis, vont deguerpir comme les rats qu’ils sont, ensuite renouveler l’operation lors des meetings des politicards PLRPS et vert de terre, il ne faut pas se gener, on est chez nous! Important, que le chauffeur ne soie pas seul, et bien sur armés, 12 a pompe, etc, au cas ou…fini de se laisser marcher dessus!

  8. Posté par François Brélaz le

    Ce sont des gens agressifs, qui ne respectent rien, surtout pas la propriété d’autrui et dont nos autorités ont peur.

  9. Posté par Chouette le

    @ fabiola

    Effectivement, on ne peut mieux résumer la réalité des faits qui sévit depuis fort longtemps.

  10. Posté par Astérix le

    On parle ici des étrons des gitans , mais que dire des étrons des migrants , demandez cela aux Italiens ! sans compter tout leur dépotoirs ! Si on n’avait chez nous que les gens du voyage on pourrait encore se compter heureux !

  11. Posté par Tommy le

    Mais voyons, toutes les cultures se valent!
    Et je ne parle pas de la culture des abricots du Valais, mais du bouillon de culture que les gitans laissent sur les terres que l’on met à leur disposition.

  12. Posté par Le Taz le

    C’est le progrès de Sommaruga!

  13. Posté par UnOurs le

    Martigny, Kingston-sur-Gange, ça ne pouvait pas arriver à des autorités politiques qui l’auraient plus mérité.

  14. Posté par Antoine le

    Je cite :  » «Ils enlèvent de temps en temps les papiers de toilette sales, mais les nombreux cacas restent au sol!» »
    C’est désolant ! On se fait amender lorsqu’on ne ramasse pas un caca du chien et eux les gitans font n’importe quoi sans se faire amender .. justice 2 poids er 2 mesures …

  15. Posté par UnOurs le

    Oui, les radicaux du Bas-Valais sont des spécialistes dans la dénonciation de ceux qui n’apprécient pas suffisamment la « diversité », hé bien, qu’ils mangent leur m…. et ceux qui votent pour eux aussi !

  16. Posté par pépé le moko le

    Hélas on a vu ce qu’il est advenu d’ Oskar, il faut que l’ UDC se radicalise ou disparaisse, si c’est pour avoir des poltergeist comme ceux qu’ on amis au CF, pas la peine !
    Faire comme TRUMP, se foutre des critiques de la presse et des pleureuses des associations.

  17. Posté par fabiola le

    ??? Bernard ??? Que pourrait faire l’UDC de plus ? Je pense qu’aucun politicard n’irait se salir les mains en personne. On le sait que les « gens du voyages » sèment la pagaille (pour rester poli) derrière eux partout où ils vont et aucune institution ne fait rien !

  18. Posté par Bernard le

    Les valaisans ont les autorités qu’ils méritent. Avec des UDC au pouvoir l’affaire serait vite règlée.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.