Mariani prône l’alliance avec le FN

post_thumb_default

 

L’ancien ministre de Nicolas Sarkozy y voit même le seul moyen « d’appliquer un gouvernement de droite ». Thierry Mariani, ex-député des Français de l’étranger, battu aux dernières législatives, rappelle que Les Républicains sont seuls et n’ont plus d’alliés après le rapprochement des centristes avec Macron :

« Sans alliés, nous allons rester dans l’opposition pour longtemps. Il est temps de renverser la table. Le Front national a évolué. Regardons si un accord ou un rapprochement sont possibles. Si on veut des alliés, ils seront forcément de ce côté-là si on veut appliquer un programme de droite. Pourquoi ne pourrait-on pas avoir au moins des discussions ? Le FN change de nom, ce qui est un signe. C’est le moment de réfléchir à autre chose. »

Il explose là l’une des lignes rouges fixées par la statue du Commandeur Juppé à Wauquiez, lequel jure qu’il ne fera jamais d’alliance avec les Le Pen qui s’appelleront toujours… Le Pen. Selon Mariani, « beaucoup de militants » LR pensent de moins en moins bas ce que lui dit tout haut, alors que « ce débat reste à ce jour tabou » : « Il faut un accord entre tous ceux qui veulent qu’il y ait une politique différente en France, qui retrouvent les valeurs de la nation. Le FN et Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan sont évidemment de ceux-là. »

S’il cite comme différence sur le fond « essentiellement le programme économique », il précise qu’« en matière d’immigration, le programme du FN, c’est celui du RPR il y a vingt ans ».

Nicolas Dupont Aignan a affirmé dimanche pour sa part qu’il assumait pleinement son alliance avec Marine Le Pen à la présidentielle et qu’il le referait si c’était à refaire. Selon lui, il y a plus de « points communs que de différences » : « Des millions d’électeurs qui n’ont pas voulu voter pour Marine Le Pen mais qui ne soutenait pas Emmanuel Macron attendent de la droite une union sur un beau programme commun sérieux, crédible. »

Du côté du FN, les alliances ont été le mantra du Congrès, Marine Le Pen déclarant : « Le Front national est passé d’abord d’un parti de protestation dans sa jeunesse, puis un parti d’opposition à un parti de gouvernement. Il doit acquérir la culture des alliances, acquérir la culture d’un parti de gouvernement. » Le nom de Thierry Mariani a été cité par plusieurs responsables du mouvement comme allié potentiel pour les élections européennes de 2019.

Photo : Mariani, Dupont-Aignan, Myard, Poisson, Dhuicq… quels alliés pour le FN aux européennes ?

Cet article Mariani prône l’alliance avec le FN est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Sans dents & rien le

    Non pas lui ; avec son parti , on les a trop vu ! il a bien profité de la soupe §

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.